Obrazy na stronie
PDF
ePub

beatur; recognita et castigata Despauterio. Impressa autem sunl rursum Parrhisiis in œdibus ascensianis, 1511; in-4°, lett. rond., d.-rel. veau fauve. 24— »

31. Dissertations sur diverses matières de religion et de philologie, recueillies par l'abbé de Tilladet. Paris, 1712; 2 vol. in-12. v. br 9 — »

Ces deux volumes se composent de vingt-cinq dissertations assez intéressantes dont les auteurs sont Huct l'évéque d'Avranches, Bochart, Morin, ministre à Caen, Benoist ministre à Alençon, Cuper, Basnage, etc.—Voici les titres de chacune de ces dissertations : Examen du sentiment d'Origène sur l'invocation des saints et sur l'Eucharistie. — De l'origine de la langue ébraïque. — Sur la manière d'expliquer la Sainte-Ecriture. — Sur la question si Herode étoit Juif d'origine. — Touchant le livre de M. Tolandus. intitulé : Adeisidœmon, et Origines Judaica. — Défense de quelques endroits de la démonstration évangélique. — Savoir s'il faut réformer la sainte écriture sur les citations des Pères. — Sur le parallèle dos anciens et des modernes. — Savoir si le soleil et Apollon sont la même chose. — Examen du sentiment de Longin sur ce passage de la Genese : Et Dieu dit, que la lumière soit faite, et la lumière fut faite. — Touchant l'opinion des anciens sur l'origine du Nil, et touchant l'explication du 287« vers et suiv. du IV" Livre des Georgiqucs de Virgile. — Touchant Honoré d'Urfé, auteur du Roman d'Astrée. — Do l'origine de la poésie françoise. — Touchant les poésies d'Antoine Halley, professeur royal en l'université de Caen, touchant le nom de Virgile, et un endroit de ses Géorgiques. — Touchant les dieux Modbachus et Selamanès. — Touchant les vers Ioniques. — Des participes actifs françois. — Des titres de livres terminés en ana. — Additions à l'Étymologique de la langue françoise de M. Ménage. — De la nature des comètes. — De la nature de la Rosée. — De la Pourpre. — Touchant la philosophie cartésienne. — Touchant le livre De Concordia rationis et fidei; et touchant la Conciliation du Catholicisme et du Protestantisme.

32. Dbusii. Observationum libri XII, in quis (quibus)varia variorum auctorum loca partim corriguntur, parti m explicantur. Antverpiae, excudebat jEgidius Radœus, 1584; pet. in-8, vél 85 — »

Précieux volume relié aux armes de J -A. De Thou ayant appartenu a J. Racine dont la signature est sur le titre.

33. Erreurs (des) et de la Vérité, ou les Hommes rappelés au principe universel delà science, par un ph... inc.... (le marquis Louis-Claude de Saint-Martin, dit le Philosophe inconnu]. Edimbourg, 1782; 2 vol. in-8, v. f., lil 12-»

Ouvrage dans lequel, en faisant remarquer aux Observateurs l'incertitude de leurs recherches, et leurs méprises continuelles, on leur indique la route qu'ils auraient dû suivre, pour acquérir l'évidence physique sur l'origine du bien et du mal, sur l'homme, sur la nature matérielle, la nature immatérielle, et la nature sacrée, sur la base des gouvernements politiques, sur l'autorité des souverains, sur la justice civile et criminelle, sur les sciences, les langues, et les arts.

34. Suite des Erreurs et de la Vérité, ou Développement du livre des hommes rappelés au principe universel de la science, par un ph.... inc.... Salomonopolis, chez Androphile, à la Colonne Inébranlable, 1784; in-8, v. f., fil 6 — »

Ce volume est une critique de l'ouvrage de Saint-Martin.

35. Exhortations Chrestiennes , imitées des anciens pères grecs et latins. Paris, Rob. Estienne, 1620; pet. in-8, v. f., fil. (aux armes de De Thou) 75 — »

Volume Très-rare et qui probablement n'a pas été imprimé pour être mis dans le commerce. On sait que les ouvrages françois aui armes de De Thou sont des moins communs.

36. Explication de quelques endroits des anciens statuts de l'ordre des Chartreux, avec des éclaircissements donnés sur le sujet d'un libelle qui a été composé contre l'ordre (par l'abbé de Rancé) et qui s'est divulgué secrètement, par frère Innocent (Dom Masson, prieur de la grande Chartreuse), à la Correrie, par André Galle, imprimeur de Grenoble (1689); de 166 pages, mar. rouge fil. tr. dor. (Padeloup) 80 — i

Ouvrage qu'une exacte suppression a rendu rare. La Correrie était uno maison de Chartreux près do Grenoble. Sur ce livre voyez dans la Bibliographie de Debure, n° 995, des détails assez curieux. Pour être complet l'exemplaire doit avoir 166 pages, plusieurs n'en ont que 122.

Superbe exemplaire de Gihardot De Puéfont.

37. Florilegium Martialis epigrammatum Jos. Scaliger vertit Graece. Lutetiae, ex typogr. Rob. Stephani, 1607, — Josephi Scaligeri opuscula diversa, gr. et lat. Parisus, Hadr. Beys, 1605; 2 part, en 1 vol. in-8, mar. r.,

Magnifique exemplaire en Grand Papier et Aux Armes De Thoc.

38. Guyon (MTM* Jeanne-Marie Bouvières de La Mothe), célèbre par sa mysticité et par la dispute qu'elle fit naître entre Bossuet et Fénelon sur le Quiétisme, née à Montargis en 1648, morte à Blois, le 9 juin 1717. Ses Œuvres complètes,reliées uniformément en 37volumes.

Contenant : Les livres de l'Ancien-Testament, avec des Explications et Réflexions qui regardent la vie intérieure, divisés en douze tomes. Cologne, Jean de La Pietre, 1715,12 v. in-12.—Le Nouveau-Testament de N.-S. JésusChrist, avec des explications et Réflexions qui regardent la vie intérieure, divisé en huit tomes. Cologne, Jean de La Pierre, 1713, 8 vol. — Lettres chrétiennes etspirituelles sur divers sujets qui regardent la vie intérieure, ou l'esprit du vrai christianisme. Cologne, Jean de La Pierre, 1717-18,4 v. in-12, v. gran.—Poésies et cantiques spirituels. Cologne, 1722, 4 vol. in-12, fig. v. gran. — La Vie de madame J.-M.-B. de La Mothe Guion, écrite par ellemême. Cologne, 1720, 3 vol. in-12. portr. — Les justifications de Madame de La Mothe Guion, écrites par elle-même, un examen de la 1X« et X» conférence de Cassien, touchant l'état fixe d'oraison continuelle, par Fénelon. Cologne, 1720, 3 vol. in-12. — Les opuscules spirituels de madame de La Mothe Guion. Cologne, 1720, 2 vol. — L'àme amante de son Dieu, représentée dans les emblèmes d'Heimannus Hugo sur ses pieux désirs : et dans ceux d'Othon Vœnius sur l'amour divin; avec des figures nouvelles accompagnées de vers (publié par Poiret). Cologne, 1717, in-12, v gran.

39. Hebodiani historiae; de imperio post Marcum, vel de suis temporibus; Angelo Politiano interprete (in latinum conver.). Botnœ, 1493; in-fol. lett. rond. mar. rouge fil. comp. tr. dor. (Belle rel. de Lortic) . 250—»

Editio Princeps Rarisswa, elle est dédiée au pape Innocent VIII. L'exemplaire rempli de témoins est de la plus grande beauté.

40. Histoire des modes françaises, ou Révolution du costume en France, depuis l'établissement de la monarchie jusqu'à nos jours. Amsterdam et Paris, 1 773 ; 2 tom. en

Ouvrage de Molé, avocat, «contenant tout ce qui concerne la tête des François, avec des recherches sur l'usage des chevelures artificielles cher les anciens. »

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

41. Laurens. Panégyrique de l'Henoticon, ou édit de Henry III, sur la réunion de ses sujets à l'église catholique, apostolique et romaine, par Honoré de Laurens, aduocat général en la Court du Parlement de Provence. S. i., 1588; pet. in-8 de 368 pag., v. f 48—»

Très-bel exemplaire aux armes de De Thoc. Il y a en tête du livre des sonDets à la louange de l'auteur par les poètes provençaux du temps, Cesar de Nostredame entr'autres.

hl. Legouvé. La mort de Henri IV, tragédie par G. Legouvé; seconde édition. Paris, Renouard, 1806 ; gr. in-8, mar. bleu, fil., doublé de moire (Bozérian). 100 — »

Exemplaire Inique imprimée sur Peau De Vélin, auquel on a ajouté plusieurs portraits sur Chine, avant la lettre, le dessin original du portrait de Marie de Médicis par Saint-Aubin, un certain passage supprimé à la préface.

43. Le Loyer. Discours des spectres, ou Visions et Apparitions d'esprits, comme anges, démons et âmes, se monstrant visibles aux hommes, par P. Le Loyer. Paris, N. Buon, 1608; in-4, parch 3 — »

« Où sont rapportez. Les argyments et raisons de ceux qui reuoequent en doute ce qui se dit au ce subiect, et autres qui en approchent, comme les voix et sons prodigieux, signes, eestases et songes admirables, et encore les histoires des apparitions en semblables prodiges aduenus en chasque siecle, prinscs des meilleurs autheurs; et pui3 finalement les moyens de discerner les bons et mauuais esprits, ensemble les remèdes et exorcismes pour chasser et coniurer les demons.

Edition la plus complète contenant huit livres; c'est un gros volume de près de 1,000 pages, en très-bon état de conservation, ce qui n'est pas commun.

La 1" édition est imprimée à Angers en 1586. — La 2e, de Paris, 1608.

44. Martialis epigrammatum libri magna diligentia nuperrime castigati : adiectis doctissimis commentariis illustriorum virorum Domitii Chalderini atque Georgii Merulœi. Additus est ornatissimus atque capiosissimus index : accedunt his omnibus complura adnotamenta ex Angelo Politiano aliisque prœstantissimis viris excerpta : ac ipsius authoris vita ab eruditissimo

viro Petro Crinito fidelissime collecta. Lugduni, excusi in edibus Joh. Moylin al's de Cambray; sumptu Romani Morin bibliopole. 1522; pet. in-fol. goth. mar. rouge

Très rare et curieuse édition, ornée de figures gravées sur bois. — Superbe

EXEMPLAIRE.

> 45. Nadal. Œuvres mêlées de l'abbé Nadal. Paris, Briasson, 1738; 3 vol. in-12, fig., cuir de Russie! fil. (Si

Ce recueil est ainsi divisé : T. 1", Dissertations académiques, avecplusieurs pièces de littérature et de critique. On trouve dans ce volume : L'histoire des vestales; — le Traité du luxe des dames romaines; — De l'Origine de la liberté qu'avoient les soldats de dire des vers satiriques contre ceux qui triomphoient; — Dissertation sur les vœux et les offrandes des anciens ; — lettre à M. D*** au sujet du livre de M. D. L. M., intitulé: « Réflexions sur la critique; — Lettres à M. ***, sur la tragédie de Pyrrhus, par Crébillon; — Extrait d'une lettre à M. l'abbé *** sur quelques particularités de la vie du chev. de Mi ré; — Pensées sur l'éducation; — Lettre à madame *** ; — Lettre à M. l'abbé *** ; — Eloge de feue madame la duchesse D*** (d'Aumont); — Remarques sur la tragédie d'Herodc et de Marianne de Voltaire; — Lettre à madame la comtesse de F. sur la tragédie de Zaïre (du même) ; — Lettre à madame la présidente F***, sur la préférence de la rime sur la prose; — Lettre à M. de B*** sur la prise de Philisbourg ; — Lettre à M. le duc de Chatillon, gouverneur du Dauphin; — Lettre à madame la présidente F***, en réponse à ce qu'elle lui avoit écrit sur la tragédie d'Osarphis. — Tome II. Pièces fugitives et Dissertations sur les tragédies de Racine. Parmi les pièces fugitives qui font partie de ce volume, on distingue Esther, divertissement spirituel (en un acte); — l'Epouse du cantique, paraphrase selon l'esprit des pères, du premier chapitre du cantique des cantiques; — le Paradis terrestre, imité de Milton, divertissement spirituel en un acte; — des Poésies diverses, et, entre autres, des fragments d'un poème intitulé : — Radegonde, reine de France; — la Description de l'île Belle. En tète des Dissertations sur les tragédies de Racine, est une autre Dissertation sur le progrès du génie de ce célèbre tragique. — Tome m. Théâtre, contenant Satil, Hérode, Antiochus, Marianne.

[ocr errors][ocr errors]
[merged small][ocr errors]
« PoprzedniaDalej »