Obrazy na stronie
PDF
ePub
[ocr errors]
[blocks in formation]

Représentée, pour la première fois,

le 18 novembre 1718.

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[blocks in formation]

Philoctete

HILOCTETE, est-ce vous ? quel coup affreux du fort Dans ces lieux empeftés vous fait chercher la mort ? Venez-vous de nos dieux affronter la colère ? (a) Nul mortel n'ofe ici mettre un pied téméraire : Ces climats sont remplis du céleste courroux, Et la mort dévorante habite parmi nous. Thèbe, depuis long-temps aux horreurs consacrée, Du reste des vivans semble être féparée: Retournez....

PHILO C T E T E.

Ce séjour convient aux malheureux: Va, laisse-moi le soin de mes destins affreux, Et dis - moi fi des dieux la colère inhumaine, En accablant ce peuple, a respecté la reine ?

!

D I M A S.
Oui, Seigneur, elle vit; mais la contagion
Jusqu'au pied de son trône apporte son poison.

Chaque instant lui dérobe un serviteur fidelle ,
Et la mort par degrés semble s'approcher d'elle.
On dit qu'enfin le ciel, après tant de courroux ,
Va retirer son bras appesanti sur nous:
Tant de fang, tant de morts ont dù le satisfaire,

P H I L 0 C T E T E.
Eh ! quel crime a produit un courroux si févère ?

D I M A S. Depuis la mort du roi...

PHI LOC T E TE,

Qu'entends-je ? quoi! Laïus....

D I M A S.

Seigneur, depuis quatre ans ce héros ne vit plus,

PHIL O C T E T E. Il ne vit plus! Quel mot a frappé mon oreille ! Quel espoir féduisant dans mon caur se réveille! Quoi ! Jocaste... (les dieux me feraient-ils plus doux ?) Quoi ! Philoctete enfin pourrait-il être à vous ? Il ne vit plus ! ... quel fort a terminé fa vie ?

D I M A S.
Quatre ans sont écoulés depuis qu'en Béotic
Pour la dernière fois le sort guida vos pas.
A peine vous quittiez le sein de vos Etats,
A peine vous preniez le chemin de l'Alie,
Lorsque, d'un coup perfide, une main ennemio
Ravit à ses sujets ce prince infortuné.

Ρ Η Ι Ι Ο C Τ Ε Τ Ε.
Quoi! Dimas, votre maître est mort assassiné ?

« PoprzedniaDalej »