Obrazy na stronie
PDF
ePub

!

(n) Vers de Corneille.

Cette scène est imitée de Sophocle, de même que les deux derniers actes. Voyez les lettres à M. de Genonsille, au commencement de ce volume.

(0) Edition de 1719. Hidaspe, confident d'Oedipe , est le même qu'Araspe dans les éditions suivantes,

Seigneur , vous avez vu ce qu'on ose attenter:
Un orage se forme, il le faut écarter.
Craignez un ennemi , d'autant plus redoutable,
Qu'il vous perce à nos yeux par un trait respectable.

O E DI PE.
Quelle funeste voix s'élève dans mon cæur !
Quel crime, juste Ciel ! et quel comble d'horreur !

(p) La première fois que l'Empereur Joseph II parut à la comédie française, à Paris, en 1777, on donnait Oedipe, et le public lui appliqua

ces vers.

(9) On lit dans le Scévole de Durier:

Donc vous vous figurez qu'une bête assommée
Tienne notre fortune en son sein enfermée ;
Et que des animaux les sales intestins
Soient un temple adorable parlent les destins.

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small]

Représentée, pour la première fois,

le is Février 1720.

[ocr errors][merged small]

DES

E D I T E U R S.

Cette pièce fut jouée le 15 février 1720. Elle eut peu de fuccès. Le fond de l'intérêt est le même que dans Mariamne. C'est également une femme vertueuse persécutée par un mari cruel qu'elle n'aime point. Mais la fable de la pièce, le caractère des personnages, le dénouement, tout est différent : et à l'exception d'une scène entre Cassandre et Artémire, qui ressemble à la scène du quatrième acte, entre Hérode et Mariamne , il n'y a rien de commun entre les deux pièces. On n'a pu retrouver Artémire; il n'en reste que la scène dont nous venons de parler, une parodie jouée à la comédie italienne, et le rôle d'Artémire tout entier.

D'après ces débris , nous avons essayé de retrouver le plan de la pièce; mais celui qu'on pourrait deviner d'après la parodie, est fort différent du plan que donnerait le rôle d'Artémire. Nous avons préféré ce dernier, parce qu'il a permis de conserver un plus grand nombre de vers.

On verra dans ces fragmens que M. de Voltaire , qui n'avait alors que vingt-six ans, cherchait à former son style sur celui de Racine. L'imitation est même très - marquée.

[blocks in formation]
« PoprzedniaDalej »