Obrazy na stronie
PDF
ePub

DE L'IMPRIMERIE DE CRAPELET,

RUE DE VAUGIRARD, No 9.

DES QUATRE

ÉVANGÉLISTES,

SUIVANT L'ORDRE DE MICHAELIS..

Mes brebis entendent ma voix, et je les
connois, et elles me suivent.

(Saint Jean.)

[graphic][subsumed][merged small][merged small]

A PARIS,
CHEZ TREUTTEL ET WÜRTZ, LIBRAIRES,

RUE DE BOURBON, 1° 17.
A STRASBOURG et à LONDRES, même Maison de Commerce.

1828.

R003127:142 Den slum

La simple lecture de l'Évangile doit apporter une si grande abondance de consolations et de joie, par les promesses que ce saint livre renferme, que toute étude et toute méthode pour le lire semblent d'abord inutiles, puisqu'il suffiroit de l'ouvrir avec foi pour y trouver tout ce que l'âme demande.

Cette vérité sera sentie de tous ceux qui liront l'Evangile dans une disposition de cæur humble, simple et confiante.

Mais bien que les procédés de l'intelligence ne conduisent pas nécessairement à la vérité, et qu'ils ne soient pas indispensables pour la trouver, il ne s'ensuit pas que ces procédés soient toujours inutiles, et que nous devions négliger tout ordre et toute méthode, parce qu'un seul élan d'amour de Dieu en apprend plus sur sa loi. Cette loi est la même pour tous, mais tous n'arrivent pas à la reconnoître par la même voie.

La diversité des facultés humaines est bien grande, et aucune d'elles n'a été donnée en vain; toutes les fois que nous cherchons à les déve

[ocr errors][merged small]

lopper pour les faire servir à la gloire de Dieu, il nous fait sentir l'utilité de chacune; et comme sa parole s'adresse également à toutes les dispositions possibles dans l'homme, elle contiendra toujours la réponse à tout ce que pourront demander les facultés diverses de l'homme.

Parmi tous ceux auxquels l'Évangile est ou peut être donné, il en est malheureusement beaucoup qui le liront avec une volonté hostile et corrompue; pour ceux-là, le livre divin reste scellé; et bien que leurs yeux parcourent les menaces et les promesses qui y sont contenues, ils n'en éprouvent ni frayeur ni consolation : ce sont de pauvres aveugles placés au centre de nombreux trésors, et manquant du nécessaire; tant qu'ils ne gémiront pas de leur indigence, en s’écriant : Seigneur, faites que je voie! ils ne verront pas, et resteront pauvres au milieu de l'abondance. D'autres lisent l'Évangile avec l'indifférence d'un juge pour un procès important, mais étranger à ses intérêts propres; une certaine curiosité sans prévention satisfait leur conscience obscurcie, et y tient la place de la foi.

Ces deux dispositions sont également hors du christianisme, à des distances différentes.

Mais parmi les chrétiens même, il y a diverses natures de foi : les uns, et ce sont les plus heureux sans doute, n'ont nul besoin de comprendre

« PoprzedniaDalej »