Obrazy na stronie
PDF
ePub

Elle refpe&te seul; Roi qui fixe fa rouë,
Qui n'est point empêché d'un monde

i misi Et qui des plus puisians quand il luy plait se jonë

Comme le Chat de la Souris

ne

[ocr errors]

Mais insenlibicinent, dans le tour que j'ai pris,
Mon deffein se rencontre; & G je ne m'abuse: !
Je pourrois tout gâter par de plus longs recitsi
Le jeune Prince alors fe jodroit de ma Musei

Comme le Chat de la Souris.
RAMBI RAPIDO COMO COMPRyeye

ÇÇXXXI. Le vieux Chat & la jeune Souris. I ne jeune Souris de peu d'experience, U Crut fléchir un vieux Chat implorant fa cle

mence, Et païant de raisons le Raminagrobis. nl

Laissez-moi vivre ; une Souris m
De ma taille & de ma dépense s
En-elle à charge en ce logis? !
Affamerois-je, à votre avis, 911
L'Hôte & l'Hôtesse, & tout leur monde
D'un grain de bled je me nourris,

Unc noix me rend toure ronde. no
A present je suis maigre; attendez quelque-tems,
Reseryez ce repas à messieurs vos Enfans,
Ainfi parloit au Chat la Souris attrapée. 319

"OV D C.10070 milioni

[graphic]

L'autre lui dit: Tu t'es trompée.
Elt-ce à moi que l'on tient de semblables discours;
Tu gagnerois autant de parler à des sourds.
Chat & vieux pardonner; cela n'arrive gueres.

Selon ces loix descends là-bas
Meurs, & va-t'en tour de ce pas

Haranguer les seurs Filandieres.
Mes Enfans trouveront asscz d'autres repas.

Il tint parole; & pour ma Fable
Voici le sens moral qui peut y convenir.
La jeunesse se flate, & croit tout obtenir.

La vieillesse est impitosable.

[ocr errors]

Congelado de lunce mageveer de

CCXXXII. .. !" Le Cerf malade.. E N païs pleins de Cerfs un Cerf tomba

lade. Incontinent maint Camarade Accourt à son grabat le voir, le secourir, Le consoler du moins; Multitude importune,

Eh! Messieurs, laissez-moi mourir.

Permettez qu'en forme commune
La Parque m'expedie, & finissez vos pleurs.

Point du tout: Les Consolateurs
De ce triste devoir tout au long s'acquitterent:
wer Quand il plut à Dieu s'en allerent.
Ce ne fut pas sans boire un coup,

10ins 1919
C'est à dire sans prendre un droit de pâturage.
Tout se mit å brouter les bois da voisinage.

[graphic]

La pitance du Cerf en déchut de beaucoup.

Il ne trouva plus rien à frire.
D'un mal il tomba dans un pire,
Et fe vid reduit à la fin
A jeûner & mourir de faim.
Il en coûte à qui vous reclame,
Medecins du corps & de l'ame.

temps, ô mæurs! J'ai beau crier ,
Tout le monde se fait païer.

[ocr errors]

CCXXXIII. · La Chauve-Souris, le Buisson, &

le Canard. I E Buisson, Ic Canard & la Chauve. Souris, L Voïant tous trois qu'on leur païs

Ils faisoient petite fortune, Vont trafiquer au loin, & font bourse commune. Ils ayoient des Comptoirs, des Facteurs, des Agens,

Non moins soigneux qu'intelligens,
Des Registres exacts dc mise & de recette...

Tout alloit bien, quand lour emplette,
En passant par certains endroits
Remplis d'écueils, & fort étroits,

Et de trajet tres-difficile,
Alla tout embalée au fonds des magasins,

Qui du Tartarc font voisins.
Nôtre Trio poufla maint regret inutile,

Ou plûtôt il n'en poufla point.
Leplus petit Marchand est (çavant sur ce poinet,
Сс 3

Pour

Pour sauver son credit il faut cacher fa perte. A
Celle que par malheur nos gens avoient soufferte
Ne put se reparer: le cas fut découvert:
Les voilà fans credit, faris argent , fans reffource,
• Prêts à portét le bonnet vert.

Aucun ne leur ouvrit la bourse :
Et le sort principal, & les gros interêts,

Et les Sergens, & les procezai
Et le creancier à la porte, :3 .

Dés devant la pointe du jour,
N'occupoient le Trio qu'à chercher maint détour

Pour contenter cette cohorte. Le Buisson accrochoit les pållans à tous coups: Messieurs, leut diloit-il; de grace apprenez-pous

En quel lieu sont les marchandises

Que certains gouffres nous ont prises;
Le plongeon sous les eaux s'en alloit les chercher,
L'Oiseau Chauve-Souris n'ofoit plus approcher

Pendant le jour hulle demeute
Suivi de Sergens à toute heure'',1"

En des trous il s'alloit cacher." je connais inaint detteur, qui n'est ni Soutis.

Chauvė,
Ni Buisson, ni Canard, ni dans tel cas tombé
Mais simple grand Seigneur, qui tous les jours se

sauve
Par un escalier dérobé. .!

[ocr errors][ocr errors][merged small]

GEDOEDE AD.ODCRADO:

T .", .: CCXXXIV

i;17 [ La querelle des Chiens & des Chats, & .." celle des Chats & des Souris." I A Discorde a coûjours regne dans l'univers ; La Nôtre monde en fournit inille exemples divers, Chez nous cette Déesse a plus d'un Tributaire. Commençons par les Elemens;...

L
Vous serez étonnez de voir qu'à tous momens

Ils seront appointez contraire, i should
Outre ces quatrc Potentats, no és
Combien d'Etres de tous états ,spi... .

Se font une guerre éțesnelle?.
Autrefois un logis plein de Chiens & de Chats,
Par cent Arrêts rendus en forme solemnelle.,

Vit terminçr tous leurs débats. :))
Le Maître ajant reglé, leurs emplois, leurs rępaş,
Et menacé du fouet quiconque auroit querelle,
Ces animaux vivoient cotr'eux comme copfins;
Cette union fi douce, & presque fraternelle

Edifioit tous les voisins. Enfin elle cessa.- Quelquc plat de potage, Quelque os par préférchce à quelqu'un d'eus dort

isné, Fit que l'autre parti s'en vint tout førçené

Representer un teľ outrage. J'ai vû des Groniqueurs attribuer le cas :*** eta euren Aux passe-droits qu'avoit une chienne cn génet: Cc4

Quoi

« PoprzedniaDalej »