Obrazy na stronie
PDF
ePub

S'il en faut faire autant afin que l'on me fate, Cela n'est pas bien mal-aisé. . Liv.:

Dans cette admirable pensée" ' Voyant son Maître en joye, il s'en vient lourdement,

Leve une corne touce usée; toe! La lui porte au menton fort amoureusement. Non fans accompagner pour plus grand ornement De son chant gracieux cette a&tion hardie." ; Oh oh! quelle careffe, & quelle melodic!!! Dit le Maître aufli-tôt z Hola, Martin båton. Martin bâton accourt; l'Ane change de ton,

Ainfi finit la Comedie, : ' .; "";;

MDCCDCDC1049/69DETTA

LXVI..?"; }
Le Combat des Rats & des Belettes.

T A nation des Belettes, 41,
L Non plus que celle des Chatsai!?
Ne veut aucun bien aux Rarsi ii
Et sans les portés étretes in
De leurs habitations,“ ' ?).
L'animal à longue échine ;
En feroit, je m'imagine, ' 9.'. 3
De grandes destructions. ..... .!
Or une certaine annéc! Sim
Qu'il en étoit à foison,
Leur Roi, nommé Ratapon,
Mit en campagne une armée. '
Les Beletres de Icur part i...
Déployerent l'étendard.00:ing.

:: Si l'on croir la rénommée, :;*.*

La victoire balança.ci!. !

Plus d'un Gueret s'engraiffa 1..!!!:::.?! 1. Du fang de plus d'une banden sind mic ,

Mais la perte la plus grande 9.0 "
Tomba prefque en tous endroitsiini
Sur le peuple Spuriquois. - It i s
Sa deroute fut ensimo:y, rysilo in
Quoi que pût faire Artarpax, I'??.'
Pficacpas. Meridarpax,ot-iltan suc i ?'
Qui tout couverts de poufiere in

.
Soûtinrent allez long cemps.) !
Les efforts des combattans.
Leur resistance fut vaine

o
Il falut ceder au fort:
Chacun s'enfuit an plas fort.

Tant Soldat , que Capitaine.
* Les Princes peçirent sous ?

La racaille dans des trous
Trouvant sa retraité frété, avis'i A T
Se sauya fans grand travail. :'s. .
Mais les Seigneurs fur leur téte 004
Ayant chacun un plomail,700 ier:
Des cornes, ou des, aigrettés ; , '
Soit comme marques d'honneurs :
Soit afin que les Bėlectes T. .."
En conceussent plus de peur :
Cela causa leur mal hour. 19:9719)
Trou, ni fente, ni crevasse; 90
Ne fut large aflez pour deuxitu" ; ::
Au lieu que la populace: 5 .9 Bus
Entroit dans les moindres creux. ; )
La principale jonchée" :59.

Fut

[graphic]

Fut donc des principaux Rats.jp 109nsdo 9]
Une téte empanachée etiolla D IST
N'est pas perit embarras. i birid 1895 basdy)
Le trop superbe équipage 29000AD 209.2011
Peut souvent en un passage , 9108'l jb DO
Causer du retardement. 10 V DCV lis
Les petits en toute atlaire 69 Toni-soyolali
Esquivent fort aisément : 31 enoj 390 Y
Les grands ne le peuvent faire, 100g

1929mbasin g9id sih udal

[ocr errors]
[ocr errors]

Le Singe & le Dauphin,

N'Etoit chez les Grecs yn usage, 27 . 1

Que sur la Mer tous voyageurs, " ST Menoient avec eux en voyages

V
Singes & Chiens de, bâteleurs. Sca , ,'.
Un Navire en cét équipage : $300 .. "
Non loin d'Athenes fit naufrage.

. Sans les Daufins tout eut peri. bilang

ini Cét animal est fort ami

ine : il De nôtre espece; En fon Histoires, i Pline le dit, il le faut croire. 9, 5.7 Il lauva donc tout ce qu'il pût.13 • 20 1 3 Même un Singe en cette occurrence, Profitant de la ressemblance, Lui pensa devoir son salut.' Un Daufin lc prit pour un homme. Et sur son dos le fit asseoir, Si gravement qu'on eut crů voir

[ocr errors]
[ocr errors]

---..

[ocr errors]

-

-

[ocr errors]
[ocr errors]

-

126 FABLES CHOISIES

Si l'on croit la renommée, '*:,7"!
La victoire balança.se!: tiri :
Plus d'un Gueret s'engraissa :..!?) Essa..
Du fang de plus d'une bandea, ron,
Mais la perte la plus grande 139 Sh
Tomba prefque en tous endroits , ;
Surte peuple Souriquois.***
Sa deroute fut entiero: 9 ibo . ro
Quoi que pût faire Artarpax, 739?, -
Pficârpas Meridarpax jou in S A '
Qui tout couverts de poufiere :

..
Soûtinrent aslez long cemps > Lin
Les efforts des combattans.
Leur resistance fut vaine
Il falut ceder au sort:
Chacun s'enfuit an plas fort.
Tant Soldat, que Capitaine.
Les Princes perirent fous ?
La racaille dans des trous
Trouvant sa retraité frété, acidi A T
Se fauya fans grand travaila's.
Mais les Seigneurs fur leur tétcsony
Ayant chacun un plurnai) 100 - 21
Des cornes, ou des aigrettes; ?
Soit comme marques d'honneur
Soit afin que les Bėlettes. 1;.
En conceuslent plus de peur :

1 .
Cela caufa leur mal.heur.

god)
Trou, ni fente, ni crevasse ;). O
Ne fut large assez pour eux
Au lieu que la populace. . NV
Entroit dans les moindres creux..
La principale jonchée :.... !

Fut

Fut donc des principaux Racs. ';:. .:)
Une téte cmpanachée : rii
N'est pas perit embarros.. kini .
Le trop superbe équipage 3.0;!;
Peur souvent en un paffage ..."...
Causer du retardement. ;:,.'! !
Les petits en toute atlaire :10.:: .
Esquivent fort aisémenti
Les grands ne le peuvent faire, 8::

[ocr errors]
[graphic]
[ocr errors]

'Etoit chez les Grecs un usage, 10%;": 1

Que sur la Mer tous voyageurs 2015
Menoient avec eux en voyage, V 29
Singes & Chiens de bâteleurs.

. Un Navire en cét équipage 3 1003 " Non loin d'Athenes fit naufrage..

. Sans les Daufins tout eut peri. bilan

isi Cét animal est fort ami s hip :,.. il De nôtre espece; En fon Histoire 5 0 il Pline le dit, il le faut croire.

Iiii Il fauva donc tout ce qu'il pût. 13 annid Même un Singe en cette occurrence, Profitant de la ressemblance, Lui pensa devoir son falut. Un Daufin le prit pour un homme. Et sur son dos le fit affeoir, Si gravement qu'on eut crû voir

« PoprzedniaDalej »