Histoire de l'église du Mans, Tom 3

Przednia ok³adka
Julien, Lanier et cie, 1856

Z wnêtrza ksi±¿ki

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 663 - Si qua igitur in futurum ecclesiastica secularisve persona, hanc nostre constitutionis paginam, sciens contra eam temere venire temptaverit, secundo terciove commonita, si non satisfactione congrua emendaverit, potestatis honorisque sui dignitate careat reamque se divino judicio existere de perpetrata iniquitate cognoscat et a sacratissimo corpore ac sanguine Dei et domini Redemptoris nostri Jeshu Christi aliena fiat atque in extremo examine districte ultioni subjaceat.
Strona 185 - ... science et les arts de l'esprit, la tradition des procédés mécaniques et agricoles. Une abbaye n'était pas seulement un lieu de prière et de méditation, c'était encore un asile ouvert contre l'envahissement de la barbarie sous toutes ses formes. Ce refuge des livres et du savoir abritait des ateliers de tout genre, et ses dépendances formaient ce qu'aujourd'hui nous...
Strona 663 - Christi aliena fiat atque in extremo examine districte ultioni subjaceat. Cunctis autem eidem loco justa servantibus sit pax domini nostri Jesu Christi, quatenus et hic fructum bone actionis percipiant et apud districtum judicem premia eterne pacis inveniant.
Strona 185 - ... lieu de prière et de méditation , c'était encore un asile ouvert contre l'envahissement de la barbarie sous toutes ses formes. Ce refuge des livres et du savoir abritait des ateliers de tout genre, et ses dépendances formaient ce qu'aujourd'hui nous appelons une ferme modèle ' ; il y avait là des exemples d'industrie et d'activité pour le laboureur, l'ouvrier, le propriétaire.
Strona 662 - Pie" postulatio voluntatis effectu debet prosequente compleri, quatinus et devotionis sinceritas laudabiliter enitescat et utilitas postulata vires indubitanter assumat. Quia igitur dilectio...
Strona 541 - C'était , dit-il , un seigneur brave , rempli » d'honneur, et aimable par ses vertus sociales. Il était d'une haute taille , d'une force extraordinaire , nerveux sans embonpoint. Il avait le visage basané, la barbe hérissée , et les cheveux tondus comme un prêtre. Il parlait avec agrément et facilité. Les personnes tranquilles et soumises n'avaient qu'à se louer de sa douceur ; mais il traitait rudement les
Strona 541 - Sa piété tendre et affectueuse lui faisait souvent verser des larmes dans la prière. Il jeûnait fréquemment , et passait régulièrement tous les vendredis sans manger. Les églises trouvèrent en lui un zélé défenseur, et les pauvres un père charitable (1).
Strona 374 - Quiconque ne renonce pas à tout ce qu'il possède , ne peut être mon disciple...
Strona 275 - Sarisburiensis castiga193J tum, suppletum, marginalibus quotationibus adornatum, ac nunc primum ad verissimum ordinalis exemplar in suum ordinem a peritissimis viris redactum. Pars estiualis et hyemalis.
Strona 663 - Christi, quatinus et hic fructum bone actionis percipiant et apud districtum judicem premia eterne pacis inveniant. Amen.

Informacje bibliograficzne