Obrazy na stronie
PDF

vous abandonné? Quelques- que ad horam nonam. uns de ceux qui étoient pré- Et circa horam nonam sen's , l'avant entendu crier clamavit Jesus voce de la sorte , disoient: llap- magnâ, dicens : Eli, pelle Elie. Et aussi-tôt un Eli, lammasabacthani, d'eux courut emplir une hoc est , Deus meus, éponge de vinaigre,et l'ayant Deus meus, ut quid mise au bout d'un roseau, dereliquisti me ? Quiil lui présentoit à boire. Les 'dam autem illicstantes, autres disoient : Attendez , 'et audientes, dicebant: voyons si Elie ne viendra Eliam vocat iste. Et point le délivrer. Mais Jé-continuò currens unus sus jettant un grand cri, ex eis , acceptam sponpour la seconde fois, rendit giam implevit aceto, et l'esprit.

imposuit arundini, et

| dabat ei bibere. Cæteri verò dicebant: Sine, videamus an veniat Elias liberans eum. Jesus autem iterùm clamans

voce magnå, emisit spiritum. Ici on fait une pause , et on baise la terre.

En même temps le voile Et ecce velum Temdu Temple se déchira en pli scissum est in duas deux, depuis le haut jus- partes , à summo usqu'en bas; la terre trembla, que deorsum, et terra les pierres se fendirent , et.mota est, et petræ plusieurs corps des Saints scissæ sunt, et monuqui étoient dans le sommeil menta aperta sunt, et de la mort ressuscitèrent ; multa corpora Sancto et sortant de leurs tombeaux rum, qui dormierant, après sa résurrection, ils surrexerunt; etexeunvinrent en la ville sainte, et tes de monumentis post furent vus de plusieurs per- resurrectionem ejus , sonnes. Le Centenier et venerunt in sanctam ceux qui étoient avec lui civitatem , et apparuepour garder Jésus , ayant vu runt multis. Centurio le tremblement de terre, et autem et qui cum eo

.. erant, custodientes Je-tout ce qui se passoit , fusum , viso terræ motu, rent saisis d'une extrême et his quæ fiebant, ti- crainte , et dirent : Cet muerunt valdè , dicen- homme étoit vraiment Fils tes : Verè Filius Dei de Dieu. Il y avoit là aussi erat iste. Erant aulem plusieurs femmes qui regaribi mulieres multæ à doient de loin, et quiavoient longè , quæ secutæ suivi Jésus depuis la Galierant Jesum à Galilæa, lée, ayant soin de l'assister; ministrantes ei , inter entre lesquelles étoient Mar quas erat Maria Magda- rie Magdeleine , et Marie lene , et Maria Jacobi mère de Jacques et de Joet Joseph Mater, etjseph, et la mère des fils de Mater fliorum Zebe-Zébédée. Sur le soir , un dæi. Cùm autem serò homme riche de la ville d'Afactum esset, venit rimathie , nommé Joseph , quidam homo dives abi qui étoit aussi disciple de Arimathæa , nomine Jésus, vint trouver Pilate, Joseph , qui et ipse et lui ayant demandé le Discipulus erat Jesu. corps de Jésus , Pilate comHic accessit ad Pila- manda qu'on le lui donnât. tum, et petiit corpus Joseph donc ayant pris le Jesu. Tunc Pilatus corps, l'enveloppa dans un jussit reddi corpus. Et linceul blanc, le mit dans accepto corpore , Jo-un sépulcre qui n'avoit seph involvit illud in point encore servi , et qu'il sindone munda , et po- avoit fait tailler dans le roc; suit illud in monu- et puis ayant roulé une mento suo novo , quod grande pierre à l'entrée du exciderat in petra. Et sépulcre, il se retira. Marie advolvit saxum ma- Magdeleine, et l'autre Magnum ad ostium monu- rie, étoient-là, se tenant menti , et abiit. Erant assises auprès du sépulcre. autem ibi Maria Magdalena , et altera Ma-) ria, sedentes contra sepulcrum.

jum, et pelinad Pila-/mcorps de Jésus demandé *

Mais le lendemain, qui| Alterâ autem die, étoit le jour d'après celui quæ est post Parasce, qui est appellé la prépară-ven, convenerunt Printion du Sabbat, les Princes cipes Sacerdotum et des Prêtres et les Pharisiens, Pharisæi ad Pilatum , s'étant assemblés, vinrent dicentes: Domine , retrouver Pilate, et lui dirent: cordati sumus quia seSeigneur, nous nous som-ductor ille dixit adhuc mes souvenus que cet im- vivens : Post tres dies posteur a dit lorsqu'il étoit resurgam. Jube ergo encore en vie: Je ressusci- custodiri sepulcrum usterai trois jours après ma que in diem tertium , mort. Commandez donc ne fortè veniant Discique le sépulcre soit gardé puli ejus , et furentur jusqu'au troisième jour, de eum, et dicant plebi : peur que ses Disciples ne Surrexit à mortuis; et viennent la nuit dérober erit novissimus error son corps, et ne disent au pejor priore. Ait illis peuple : Il est ressuscité Pilatus : Habetis custod'entre les morts, et ainsi diam ; ite , custodite la dernière erreur seroit (sicut scitis. Illi autem pire que la première. Pi- abeuntes munierunt late leur répondit : Vous sepulcrum , signantes avez des gardes; allez, fai- lapidem cum custodites-le garder comme vous bus. l'entendez. Ils s'en allèrent donc; et pour s'assurer du sépulcre , ils en scellèrent la pierre, et y mirent des gardes. CREDO, à lOrdinaire de la Messe.

OFFERTOIR E. Mon coeur a souffert les Improperium exaffronts et les misères ; j'ai pectavit cor meum et espéré que quelqu'un pren- miseriam ; et sustinui droit part à mon affliction, qui simul mecum conet personne n'en a été tou-l tristaretur, et non fuit;

in

escansolatio

meam fe

consolantem me quæ-ché ; j'ai cherché de la consivi, et non inveni; et solation parmi les hommes, dederunt in escam et je n'en ai reçu d'aucun ; meam fel, et in siti ils m'ont présenté du fiel à mea , potaverunt me manger, et me voyant alaceto.

téré, ils m'ont donné du

I vinaigre à boire.

'SECRÈ T E. MTOus renouvellons la mémoire de celui qui IV s'est humilié et rendu obéissant jusqu'à la mort de la croix ; et nous vous l'offrons, ô Dieu, dans le Sacrifice non sanglant des Autels ; faitesnous la grace d'entrer dans les dispositions et les sentimens où a été le même Jésus-Christ notre Seigneur ; Qui étant Dieu, etc. . La Préface, à lOrdinaire de la Messe.

COMMUNION. Gratia vobis et pax à Que la grace et la paix Jesu Christo, qui di- vous soient données par lexit nos, et lavit nos Jésus-Christ , qui nous a à peccatis nostris in aimés, et qui a lavé nos sanguine suo. péchés dans son sang.

PostCOMMUNION. Dieu, qui nous avez fait la grace de participer aux dons célestes en mémoire de la Passion

A ROME. Secrète. Humiliatum et factum obedientem usque ad mortem crucis, recolentes et exhibentes incruento Sacrificio; fac nos, Deus, hoc sentire in nobis, quod in eodem Christo Jesu Domino nostro, Filio tuo, qui tecum vivir er regnat in upirate Spiritûs sancti Deus.

Communion. Pater , si non potest hic calix transire nisi bibam illum , fiat voluntas tua.

A Rome. Postcommunion. Cælestia dona capientibus de notre Seigneur Jésus-Christ; ne permettez point que cette divine nourriture que vous avez destinée pour être le remède des fidèles, tourne à notre condamnation; nous vous en supplions par le même Jésus-Christ.

A SEX TE.
Pater. Ave. Deus, in adjutorium, etc.

HYM N E. , TE soleil maintenant| TAM solis excelsum L dans tout son éclat,J jubar remplit la terre de la plus Toto coruscat lumine, vive lumière ; il déploie Sinusque pandens autoute sa magnificence, et reos, lance de toutes parts ses Ignita vibrat spicula. rayons brûlans.

O Jésus , qui êtes le So- Tu, Christe, qui leil de Justice, et le vérita- . mundum nova, ble flambeau du monde, Sol verus , accendis faites que le feu de votre face,

in memoriam Passionis Domini nostri Jesu Christi, quæsumus, Domine, non ad judicium provenire patiaris, quod Fidelibus tuis ad remedium providisti ; Per eumdem Dominum nostrum, etc. • A ROME. Hymne. Rector' potens, verax Deus, Qui temperas rerum vices, Splendore manè instruis , Et ignibus meridiem. 2. Extingue flanimas litium, Aufer calorem noxium, Confer salutem corporum, Veramque pacem cordium. s. Præsta , Pater, etc.

An. Tibi revelavi causam meam, defensor vitæ meæ, Domine , Deus meus.,

R.br. De ore leonis, * Libera me , Domine. De ore. V. Et à cornibus unicornium humilitatem meam..

* Libera me. De ore. ¥. Ne perdas , voyez à None , ci-après.

« PoprzedniaDalej »