Obrazy na stronie
PDF

festo, ne fortè tumul- ce soit pendant la fète, de tus fieret in populo. peur qu'il ne s'excite quelCùm autem Jesus esset que tumulte parmi le peuin Bethania in domo ple. Or comme Jésus étoit Simonis leprosi, ac-en Béthanie en la maison de cessit ad eum mulier Simon le lépreux, une femhabens alabastrum un- me vint à lui avec un vase guenti pretiosi, et effu- plein d'hnile de parfunis de dit super caput ipsius grand prix , qu'elle lui rérecumbentis. Videntes pandit sur la tête lorsqu'il autem discipuli, indi-étoit à table. Ce que ses gnati sunt, dicentes : Disciples voyant, ils s'en Ut quid perditio hæc? | fachèrent, et dirent: A quoi Potuit enim ungentum bon cette profusion et cette istud venumdari mul-perte ? On auroit pu vendre tò et dari pauperibus. ce parfum bien cher , et en Sciens autem Jesus : donner l'argent aux pauvres. ait illis : Quid molesti Mais Jésus connoissant leurs estis huic mulieri ? pensées, leur dit: Pourquoi Opus enim bonum tourmentez-vous cette femoperata est in me: nam me? Ce qu'elle vient de semper pauperes ha-faire envers moi est uve betis vobiscum, me bonne quvre. Car vous auautem non semper ha- rez toujours des paures betis. Mittens enim parmi vous, mais pour moi hæc unguentum hoc vous ne m'aurez pas touin corpus meum, ad jours. Et lorsqu'elle a résepeliendum me fecit. pandu ce parfum sur mon Amen dico vobis, ubi-corps, elle l'a fait pour cumque prædicatum m'ensevelir par avance. Je fuerit hoc Evangelium vous dis en vérité, que parin toto mundo, dicetur tout où cet Evangile sera et quod hæc fecit in prêché, qui doit etre par memoriam ejus. Tunc tout le monde, on raconabiit unus de duode-tera à la louange de cette "cim, qui dicebatur femme ce qu'elle vient de faire envers moi. Alors l'un Judas Iscariotes, ad des douze, appellé Judas Principes sacerdotum, Iscariote , s'en alla trouver et ait illis ; Quid vultis les Princes des Prêtres , et mihi dare, et ego voleur dit: Que voulez-vous bis eum tradam ? At me donner, et je vous le illi constituerunt ei mettrai entre les mains ? Et triginta argenteos. Et ils convinrent de lui donner exindè quærebat optrente pièces d'argent. De-portunitatem, ut eum puis ce temps-là il ne cher-traderet. Primà autem choit qu'une occasion favo- die azymorum, accesrable pour le leur livrer. serunt discipuli ad JeOr le premier des jours où sum , dicentes : Ubi l'on mangeoit des pains sans vis paremus tibi colevain, les Disciples vinrent medere Pascha ? At trouver Jésus , et lui dirent: Jesus dixit: Ite in ciOù voulez-vous que nous vitatem ad quemdam, vous préparions ce qu'il faut et dicite ei Magister pour manger la Pâque? Jé- dicit : Tempus meum sus leur répondit : Allez propè est , apud te dans la ville chez un tel, et facio Pascha cum dislui dites : Le Maître vous cipulis meis. Et feenvoie dịre : Mon temps cerunt discipuli sicut est proche, je viens faire la constituit illis Jesus, Paque chez vous avec mes et paraverunt Pascha, Disciples. Les Disciples fi-| Vespere autem facto, rent ce que Jésus leur avoit discumbebat cum duocommandé, et préparèrent decim discipulis suis. ce qu'il falloit pour la Pà- Etedentibus suis,dixit; que. Le soir donc étant Amen dico vobis , quia venu, il se mit à table avec unus vestrûm me trases douze Disciples. Et lors- diturus est. Et contrisqu'ils mangeoient, il leur tati valdè, coeperunt dit: Je vous dis en vérité; singuli dicere : Numque l'un de vous doit mé quid ego sum, Domiurahir. Cette parole leur ne ? At ipse respon

est proche : Mon temps cipulis meia cum

dens, ait : Qui intin-Jayant causé une grande trisgit mecum manum in tesse, chacun d'eux comparopside , hic me tra- mença à lui dire : Est-ce det. Filius quidem ho- moi , Seigneur ? Il leur réminis vadit, sicutscrip-pondit : Celui qui met la tum est de illo. Væ main avec moi dans le plat, autem homini illi per doit me trahir. Pour ce qui quem Filius hominis est du Fils de l'Homme, il tradetur. Bonum erat s'en va , selon ce qui a été ei si natus non fuisset écrit de lui ; mais malheur homo ille. Respondens à l'homme par qui le Fils autem Judas, qui tra- de l'Homme sera trahi. Ji

quid ego sum, Rabbi ? qu'il ne fùt jamais venu au Áit illi: Tu dixisti. Coc-monde. Judas , qui fut celui nantibus autem eis , qui le trahit, commença accepit Jesus panem, alors à lui dire: Est-ce moi, et benedixit, ac fregit, mon Maître ? Il lui répondeditque discipulis dit : C'est vous-même. Or suis , et ait : Accipite pendant qu'ils mangeoient, et comedite : Hoc est Jésus prit du pain, et l'ayant corpus meum. Et acci- béni , il le rompit, et le piens calicem gratias donna à ses Disciples, en egit, et dedit illis, disant : Prenez et mangez; dicens : Bibite ex hoc Ceci est mon corps. Et preomnes. Hic est enim nant le calice, et ayant sanguis meus novi tes-rendu graces , il le leur tamenti, qui pro multis donna, en disant: Buvez-en effundetur in remissio- tous; car ceci est mon sang, nem peccatorum. Dico le sang de la nouvelle alautem vobis : Non bi- liance, qui sera répandu bam amodo de hoc pour plusieurs pour la régenimine vitis usque in mission des péchés. Or je diem illum, cùm illud vous dis que je ne boirai bibam vobiscum no- plus désormais de ce fruit vum in regno Patris de vigne , jusqu'à ce jour auquel je le boirai de nou-mei. Et hymno dicto , veau avec vous dans le exierunt in montem Royaume de mon Pere. Et Oliveti. Tunc dixit illis. ayant chanté un cantique Jesus: Omnes vos scand'actions de graces, ils s'en dalum patiemini in me allèrent sur la montagne des in ista nocte: scriptum Oliviers. Alors Jésus leur est enim : Percutiam dit : Je vous serai à tous Pastorem, et dispercette nuit une occasion de gentur oves gregis ; scandale et de chûte. Car il postquàm autem resurest écrit : Je frapperai le rexero, præcedam vos Pasteur, et les brebis du in Galilæam. Respontroupeau seront dispersées. dens autem Petrus , Mais après que je serai res- ait illi : Et si omnes suscité, j'irai devant vous scandalizati fuerint in en Galilée. Pierre lui ré-te, ego nunquam scanpondit: Quand vous seriez dalizabor. Ait illi Jea pour tous les autres un su- sus : Amen dico tibi : jet de scandale , vous ne le Quia in hac nocte, serez jamais pour moi. Jésus antequàm gallus can lui répartit : Je vous dis en tet, ter me negabis. vérité, que cette même nuit, Ait illi Petrus : Etiamsi avant que le coq chante., opportuerit me mori vons me renoncerez trois tecum, non te negabo. fois. Mais Pierre lui dit : Similiter et omnes disQuand il me faudroit mou-cipuli dixerunt. Tunc rir avec vous, je ne vous venit Jesus cum illis renoncerai point. Et tous in villam quæ dicitur les autres Disciples diront Gethsemani, et dixit aussi la même chose. Après discipulis suis : Sedete cela, Jésus s'en vint en un hîc, donec vadam illieu appellé Gethsémapi, et luc, et orem. Et asayant dit à ses Disciples : sumpto Petro, et duoAsseyez-vous-là , pendant bus filiis Zebedæi , que je m'en irai ici près pour coepit contristari et prier; il prit avec lui Pierre, moestus esse. Tunc ait

illis : Tristis est animalet les deux fils de Zébédée, mea usque ad mortem. et il commença à être saisi Sustinete hîc, et vigi- de tristesse, et à avoir le late mecum. Et pro- coeur pressé d'une extreme gressus pusillùm, pro- affliction. Alors il leur dit: cidit in faciem suam Mon ame est triste jusqu'à orans, et dicens: Pater la mort; demeurez ici, et mi, si possibile est, veillez avec moi. Et s'en altranseat à me calix iste. lant un peu plus loin, il se Verumtamen non sicut prosterna le visage contre ego volo, sed sicut tu. terre , priant , et disant : Et venit ad discipulos Mon Père, s'il est possible, suos, et invenit eos faites que ce calice passe et dormientes, et dixit s'éloigne de moi; mais néanPetro: Sic non potuis- moins que votre volonté tis unà horâ vigilare s'accomplisse , et non pas mecum ? Vigilate et la mienne. Il vint ensuite orate, ut non intretis vers ses Disciples ; et les in tentationem. Spi- ayant trouvés endormis, il ritus quidem promptus dit à Pierre : Quoi ! vous est; caro autem infir- n'avez pu veiller une heure ma. Iterum secundò avec moi? Veillez et priez, abiit, et oravit , dicens: afin que vous ne tombiez Pater mi, si non potest point dans la tentation. L'eshic calix transire, nisi prit est prompt , mais la bibam illum , fiat vo- chair est foible. Il s'en alla Juntas tua. Et venit encore prier une seconde iterùm , et invenit fois, disant: Mon Père, si eos dormientes. Erant ce calice ne peut passer sans enim oculi eorum gra- que je le boive, que votre vati. Et relictis illis , volonté soit faite. Il retouriterùm abiit, et oravit na ensuite vers eux , et les tertiò, eumdem ser- trouva' encore endormis', monem dicens. Tunc parce que leurs yeux étoient venit ad discipulos appesantis de sommeil. Et suos, et dicit illis : lles quittant, il s'en alla en

« PoprzedniaDalej »