Obrazy na stronie
PDF

Qui est ce Roi de gloire ? Quis est iste Rex C'est le Seigneur fort et gloriæ ? Dominus fortis puissant, c'est le Seigneur et potens, Dominus puissant dans les combats. potens in prælio.

Princes , ouvrez vos por- Attollite portas, tes; portes éternelles, ou- principes , vestras ; et vrez-vous, et le Roi de elevamini portæ ætergloire entrera.

nales, et introibit Rex

gloriæ. Qui est ce Roi de gloi- Quis est iste Rex re? Ce Roi de gloire est le gloriæ ? Dominus virSeigneur des armées. tutum ipse est Rex

gloriæ. Ant. Portes éternelles, Ant. Elevamini , ouvrez-vous, et le Roi de portæ æternales : et gloire entrera.

introibit Rex gloriæ. Eigneur, je vous rele- TTXaltabo te, DoD verai par mes louanges, L mine, quoniam parce que vous m'avez pris suscepisti me; nec deen votre garde, et que vous lectasti inimicos meos de m'avez pas rendu un su- super me. jet de joie à mes ennemis. |

Seigneur mon Dieu, j'ai Domine, Deus meus, crié vers vous, et vous clamavi ad te ; sanasti m'avez guéri.

me. Seigneur, vous avez tiré Domine , eduxisti mon ame de l'enfer, vous ab inferno animam m'avez retiré d'entre ceux meam ; salvasti me à qui descendent dans la descendentibus in lafosse.

cum. Chantez des cantiques au Psallite Domnino, Seigneur, vous qui êtes ses Sancti ejus ; et confiSaints , et célébrez par vos temini memoriæ sanclouanges la mémoire de sa titatis ejus. sainteté.

Parce que dans son indi-| Quoniam ira in in

dignatione ejus; et vita gnation il fait sentir les efin voluntate ejus. fets de sa colère, et que dans

. sa bienveillance, il donne

I la vie. Ad vesperum demo- Le soir, on sera dans les rabitur fletus ; et ad larmes, et le matin dans la matutinum lætitia. la joie. .

Ego autem dixi in Pour moi, j'ai dit dans abundantia mea : Non mon abondance: Je ne serai movebor in æternum. I jamais ébranlé.

Domine, in volun- C'est vous, Seigneur, qui tate tua ; præstitisti par votre bonté faisiez toute decori meo virtutem. Ima force, et toute ma gloire.

Avertisti faciem tuam Vous avez détourné votre à me, et factus sum visage de moi, et je suis conturbatus. . tombé dans le trouble.

Ad te, Domine , Je crierai vers vous, Seiclamabo; et ad Deum gneur, et j'offrirai mes prièn meum deprecabor. Tres à mon Dieu.

Quæ utilitas in san- De quoi aura servi mon guine meo : dum des- sang, si je descends dans cendo in corruptio-| la pourriture? nem? · Numquid confite-1 La poussière vous louerabitur tibi pulvis; aut t-elle, on annoncera-t-elle annuntiabit veritatem votre vérité ? tuam ?

Audivit Dominus , Le Seigneur m'a écouté, et misertus est mei : et a en pitié de moi; le SeiDominus factus est ad- Igneur est devenu mon projutor meus.

tecteur. Convertisti planctum Vous avez changé ma meum in gaudium tristesse en joie ; vous avez mihi; conscidisti sac-déchiré le sac, dont j'étois cum meum , et circum-couvert, et vous m'avez dedisti me lætitiâ. revêtu d'habits de joie.

Afin que dans l'éclat del Ut cantet tibi gloria ma gloire, je chante vos mea, et non compun, louanges, sans ressentir au- gar; Domine, Deus cune douleur ; Seigneur , meus, in æternum conmon Dieu , je vous louerai fitebor tibi. éternellement.

Ant.Seigneur, vous ayez Ant. Domine, edutiré mon ame de l'enfer. xisti ab inferno ani

mam meam. Dieu, écoutez ina de TXaudi , Deus , U mande, rendez-vous L deprecationem attentif à ma prière. meam : intende ora

tioni meæ.

. J'ai crié vers vous des A finibus terræ ad extrémités de la terre ; lors-te clamavi, dum anque mon coeur étoit accablé siaretur cor meum ; d'ennui, vous m'avez élevé in petra exaltasti me. sur la pierre ferme.

Vous m'avez conduit, Deduxisti me, quia parce que vous êtes devenu factus es spes mea; mon espérance, et une turris fortitudinis à faforte tour contre les efforts cie inimici. de l'ennemi.

Je demeurerai à jamais Inhabitabo in taberdans votre tabernacle ; je naculo tuo in sæcula : serai à couvert sous l'ombre protegar in velamento de vos ailes.

alarum tuarum. : Parce que c'est vous , ô Quoniam tu, Deus mon Dieu, qui avez écouté meus', exaudisti orama prière ; vous qui avez tionem meam: dedisdonné un héritage à ceux ti hæreditatem timenqui craignent votre uom. tibus nomen tuum.

Vous ajouterez jours sur. Dies super dies Rejours à la vie du Roi ; gis adjicies : annos vous étendrez ses années ejus usque in diem jusqu'à la succession de tous generationis et geneles âges.

i rationis,

Permanet in æter-1 Il demeure éternellenum in conspectu Dei : ment en la présence de misericordiam et veri-Dieu ; qui cherchera sa tatem ejus quis requi- miséricorde et sa vérité ? ret?

Sic psalmum dicam Ainsi je chanterai éternomini tuo in sæcu-nellement des hymnes à lum sæculi : ut red- la gloire de votre nom : dam vota mea de die afin de vous rendre mes in diem.

voeux de jour en jour. Ant. Intende, Deus, Ant. Ó Dieu, rendezorationi meæ : à fini-vous attentif à ma prière ; bus terræ ad te cla- j'ai crié vers, vous des exmavi.

trémités de la terre. V. Tu, Domine , \ . Seigneur, ayez commiserere mei. Bc. Et passion de moi. ressuscita me , et re- Bc. Ressuscitez-moi, et tribuam eis. . lje leur rendrai ce qu'ils

méritent,

LECON IV. Sermo sancti Joannis | Sermon de saint Jean Chrysostomi.

Chrysostôme. ITOdie, dilectissi- A Ujourd'hui , mes très11 mi , omnia in- A chers frères, le Seiferorum loca circuit Igneur a fait le tour de tous

A Rome. Ps. Domini est terra, p. 349 et Ant. qui suit :

Ps. Dominus illuminatio , ci-devant, pag. 251. Ant. Credo videre bona Domini in terra viventium. Ps. Exaltabo te , ci-devant , pag. 350. Ant. Domine, abstraxisci ab inferis animam meam. V. Tu autem, Domine, miserere meî. . Ressuscita me, et retribuam tibi.

Leçon IV. Ex tractatu S. Augustini Episcopi super Psalmos ACcedet homo ad cor altum , et exaltabitur Deus. Illi ofi dixerunt : Quis nos videbit: Defecerunt scrutantes

les enfers; aujourd'hui il a Dominus noster: homis en pièces les portes die portas æreas cond'airain ; aujourd'hui il a fregit : hodie vectes brisé le barres de fer. Re- ferreos contrivit. Vide marquez dans les paroles in Propheta dicti acdu Prophète la justesse de curationen. Non dixit: ses expressions. Il ne dit Aperuit porias æreas, pas : Il a ouvert , mais il a sed confregit : ut inumis en pièces les portes tilis deinceps carcer d'airain , afin que ce lieu fiat. Non abstulit vecne puisse plus servir de tes, sed contrivit ; ut prison ; il ne dit pas qu'il custodia deinceps fraa ôté, mais qu'il a brisélgilis et infirma redles barres de fer; ensorte datur, ubi neque jaqu'il ne reste plus à cette nua , neque vectis , prison ni force ni sûreté ; et licet quis intret, parce qu'il n'y a plus ni non tenetur. Quando portes, ni barrières , et igitur Christus confreque celui qui y entre, n'y git, quis alius reparare est plus retenu. Jésus-Christ poterit ? Reges cùm ayant brisé, et mis en piè vinctos dimittere vo

scrutationes consilia mala. Accessit homo ad ipsa consilia, passus est se teneri ut homo, non enim tenetur nisi homo, aut videretur nisi homo, aut cæderunt nisi homo, aut crucifigeretur, aut moreretur nisi homo. Accessit ergo homo ad illas omnes passiones, quæ in illo nihil valerent nisi esset homo. Sed si ille non esser homo, non liberaretur homo. Accessit homo ad cor altum, id est, cor secretum : objiciens aspectibus humanis hominem : * servans intus Deum ; celans formam Dei, in qua æqualis est Patri ; er offerens formam servi , quà minor est Patre.

R. Recessit Pastor noster , fous aquæ vivæ , ad cujus transitum sol obscuratus est, * Nam er ille captus est, qui captivum tenebat primum honiinem : hodiè portas mortis , et seras pariter Salvator noster disrupit. y. Destruxit quidem claustra inferni, et subvertic potentias diaboli. * Nam et ille captus.

« PoprzedniaDalej »