Obrazy na stronie
PDF

gement et à ma condamna-dicium et condemnation ; mais que par votre tionem; sed pro tua bonté, elle serve à la dé- pietate prosit mihi ad fense de mon ame et de tutamentum mentis et mon corps, et qu'elle soit corporis, et ad mede tous mes nuaux le remède delam percipiendam : salutaire : Vous qui étant Qui viviset regnas cum Dieu vivez et régnez avec Deo Patre in unitate Dieu votre Père en l'unité Spiritûs sancti Deus, du Saint-Esprit, dans tous per omnia sæcula sæles siècles des siècles. Ainsi culorum. Amen. soit-il.

Je prendrai le pain cé- Panem coelestemacleste , et j'invoquerai le cipiam, et nomen Donom du Seigneur. mini invocabo. Le Prétre, avant de communier, dit trois fois :

Seigneur, je ne suis pas Domine , non sum digne, etc.

dignus, etc. Que rendrai-je au Sei-1 Quid retribuam Dogneur pour tous les biens mino pro omnibus quæ qu'il m'a faits ? Je prendrai retribuit mihi ? Calile Calice du salut, et j'in- cem salutaris accipiam, voquerai le nom du Sei- et nomen Domini ingneur. J'invoquerai le Sei- vocabo. Laudans invogneur en chantant ses louan- cabo Dominum, et ab ges, et je serai délivré de inimicis meis salvus mes ennemis.

ero... Que le Sang de notre Sanguis Domini nosSeigneur Jésus-Christ garde tri Jesu Christi customon ame pour la vie éter-diat animam meam in nelle. Ainsi soit-il. vitam æternam. Amen.

Faites , Seigneur, que Quod ore sumpsinous recevions avec un coeur mus, Domine, purâ pur , ce que nous avons mente capiamus, et de pris par la bouche, et quel munere temporali fiat nobis remedium sem-; d'un présent temporel, il piternum.

devienne un éternel remè

de pour nous. Corpus tuum, Do- Que votre Corps que j'ai mine, quod sumpsi, et reçu , ô Seigneur, et que Sanguis quem potavi, votre Sang que j'ai bu, s'atadhæreat visceribus tachent à mes entrailles; et meis : et præsta , ut in faites qu'après avoir été me non remaneat sce-nourri par des Sacremens si lerum macula , quem purs et si saints, il ne depura et sancta refece-meure en moi aucune souilrunt Sacramenta. Qui lure du péché : accordezvivis et regnas in sæ-moi cette grace, Seigneur, cula sæculorum. qui vivez et régnez dans Amen.

tous les siècles des siècles.

1 Ainsi soit-il. Après la Postcommunion. , Dominus vobiscum,] Que le Seigneur soit avec

vous , Bc. Et cum spiritu Bc. Et avec votre esprit. tuo.

Ite, missa est. Allez, il y a permission.

Ou Benedicamus! Ou Bénissons le Seigneur. Domino. Bc. Deo gratias. Be. Rendons graces à

Dieu. Placeat tibi , sancta Recevez favorablement, Trinitas , obsequium ô Trinité sainte , l'hommage servitutis meæ, etjet l'aveu de ma parfaite depræsta , ut Sacrificium pendance; ayez pour agréaquod oculis tuæ ma- ble le sacrifice que j'ai of jestatis indignus obtu- fert à votre Majesté tout li, tibi sit acceptabile, indigne que j'en suis; faites mihique et omnibus, qu'il soit un sacrifice de pro quibus illud obtu- propitiation pour moi, et li, sit te miserante, pro-) pour tous ceux pour qui je

l'ai offert. Par Jésus-Christ pitiabile. Per Christum Notre Seigneur. Bc. Ainsi Dominum, etc. soit-il.

| Br. Amen. Le Prétre se tourne vers le peuple, et dit: .

Que Dieu tout-puissant, Benedicat vos omle Père, le Fils et le Saint-nipotens Deus Pater, Esprit vous bénisse. et Filius , et Spiritus

Be. Ainsi soit-il. Sanctus. Be. Amen.

Que le Seigneur soit avec Dominus vobiscum. vous,

Bc. Et avec votre esprit. Bc.Et cum spiritu tuo. · Commencement du saint Initium sancti EvanEvangile selon saint Jean. lgelii secundùm Joan

nem. Bc. Gloire vous soit ren- Gloria tibi , Domine. due, ô Seigneur.

A U commencement étoit TNprincipio erat VerA le Verbe, et le Verbe I bum, et Verbum étoit en Dieu, et le Verbe erat apud Deum , et étoit Dieu. Il étoit dès le Deus erat Verbum. commencement en Dieu. Hoc erat in principio Toutes choses ont été faites apud Deum. Omnia par lui, et rien n'a été fait! per ipsum facta sunt, sans lui. Ce qui a été fait et sine ipso factum est étoit vie en lui, et la vie nihil quod factum est. étoit la lumière des hommes: In ipso vita erat lux et la lumière luit dans les hominum, et lux in ténèbres , et les ténèbres ne tenebris lucet ; et teI'ont point comprise. Il y nebræ eam non comeut un homme envoyé de prehenderunt. Fuit Dieu , qui s'appelloit Jean. homo missus à Deo, Il vint pour rendre témoi-cui nomen erat Joangnage à la lumière , afin que nes. Hic venit in testitous crussent par lui. Il n'é- monium, ut testimotoit pas la lumière, mais ils nium perhiberet de lumine, ut omnes cre- est venu pour rendre téderent per illum. Non moignage à celui qui étoit la erat ille lux; sed ut lumière. La lumière véritestimonium perhibe- table étoit celle qui éclaire ret de lumine. Erat lux tout homme venant en ce vera , quæ illuminat monde. Il étoit dans le omnem hominem ve- monde, et le monde a été nientem in hunc mun- fait par lui, et le monde ne dum. In mundo erat , l'a point connu. Il est venu et mundus per ipsum chez soi, et les siens ne factus est, et mundus l'ont pas reçu ; mais il a eum non cognovit. In donné le pouvoir d'être faits propria venit, et sui enfans de Dieu à tous ceux eum non receperunt: qui l'ont reçu , et ceux qui quotquot autem rece-croient en son nom, qui ne perunt eum, dedit eis | sont pas nés du sang, ni des potestatem filios Dei desirs de la chair, ni de la fieri, his qui credunt volonté de l'homme, mais in nomine ejus , qui de Dieu même. Er LE VERnon ex sanguinibus , BE A ÉTÉ FAIT CHAIR, et - neque ex voluntate car- il a habité parmi nous : et nis, neque ex volun- nous avons vu sa gloire, qui tate viri, sed ex Deo est la gloire du Fils uniqne nati sunt: ET VERBUM du Père plein de graces et CARO FACTUM EST; et de vérité. habitavit in nobis : et vidimus gloriam ejus, gloriam quasi unigeniti à Patre plenum gratiæ et veritatis. , . Bc. Deo gratias. Pe. Rendons graces :

Dieu.

LE DIMANCHE DES R A M E A U X.

A PRIME

Pater, Ave. M ON Dieu, ayez soin | D Eus, in adjutoV de m'aider:

rium meum in

tende, Hàtez-vous, Seigneur, Domine, ad adjude me secourir.

vandum me festina. Gloire au Père, etc. Gloria Patri, etc. Et qu'elle soit telle, etc. Sicut erat, etc.

Louange vous soit don-| Laus tibi, Domine, née, Seigneur, Roi de Rex æternæ gloriæ. gloire éternelle, il

HYMN E. MFAINTENANT que le so I TAm lucis orto si

IV leil se lève, et nous J dere, invite à offrir nos prières à Deum precemur sup Dieu ; supplions la lumière plices, éternelle de guider elle- Nostras ut ipse dirigat, même mos pas, et de nous Lux increata , semitas. conduire dans ses sentiers.

Que nos lèvres soient NIL lingua , nil pecpures et nos mains inno-1 cet manus; centes ; que notre esprit ne Nil mens inane cogis'occupe que de pensées uti- tet: les : que la vérité soit tou- In ore simplex veritas, jours dans notre bouche, In corde regnet cariet que la charité règne dans tas. nos coeurs..

« PoprzedniaDalej »