Obrazy na stronie
PDF

Seigneur , jusqu'à ce qu'il nein hunc, et calicem vienne.

bibetis, mortem Domini annuntiabitis do

nec veniat. R. Vous serez tous scan- Bc. Omnes yos scandalisés à mon sujet cette dalum patiemini in me nuit ; car il est écrit : Je in ista nocte; scriptum frapperai le pasteur, * Et est enim ; Percutiam les brebis du troupeau se- pastorem, * Et disront dispersées. V.O épée, pergentur oves gregis. recueille-loi contre mon ». Framea, suscitare pasteur, contre l'homme qui super pastorem meum, se tient toujours attaché à et super virum cohæmoi, dit le Seigneur. * Et rentem mihi, dicit Doles brebis du troupeau se- minus : Percute pastoront dispersées.

rem. * Et. LEÇON IX. R quiconque mangera | TTaque quicumque

ce pain , ou boira le 1 manducaverit paCalice du Seigneur indigne-nem hunc, vel biberit ment, sera coupable de calicem Domini indicrime contre le Corps et le gnè, reus erit corporis Sang du Seigneur. Que et sanguinis Domini. l'homme donc s'éprouve Probet autem seipsum soi-même; et qu'après cela homo ; et sic de pane

A ROME. R. Una horâ non potuistis vigilare mecum, qui exhortabamini pro me? * Vel Judam non videtis, quoniam non dormit, sed festinat tradere me Judæis V. Quid dormietis ? surgite, et orate, ne intretis in tentationem. * Vel. .

A Rome. Leçon IX. ci-dessus. R. Seniores populi consilium fecerunt. * Ut Jesum dolo tenerent et occiderent : cum gladiis er fustibus exierunt , tanquam ad latronem. v. Collegerunt Pontifices et Pharisæi consilium. * Uo Jesum.

On répète Seniores populi , etc. jusqu'au y.

illo edat, et de calice il mange de ce pain, et bibat. Qui enim man- boive de ce Calice. Car ducat et bibit indignè, celui qui en mange et en judicium sibi mandu-boit indignement, mange cat et bibit , non di- et boit sa propre condamjudicans corpus Domi- nation, ne faisant pas le ni. Ideò inter vos multi discernement qu'il doit du infirmiet imbecilles, et Corps du Seigneur. C'est dormiunt multi. Quòd pour cela qu'il y a parmi si nosmetipsos dijudi-vous beaucoup de gens maceremus , non utique lades et languissans, et que judicaremur. Dum ju- plusieurs sont morts. Que dicaremur autem , à si nous nous jugions nousDomino corripimur, mêmes, nous ne serions pas ut non cum hoc mundo jugés de la sorte ; c'est le damnemur. Itaque , Seigneur qui nous châtie, fratres mei, cùm con- afin que nous ne soyons pas venitis ad manducan- condamnés avec le monde. dum, invicem expec- C'est pourquoi, mes frères, tate. Si quis esurit, lorsque vous vous assemblez domi manducet ; ut pourmanger, attendez-vous non in judicium con- les uns les autres. Si quelveniatis. Cætera au- qu'un est pressé de manger, tem , cùm venero, dis- qu'il mange chez lui ; afin ponam.

que vous ne vous assembliez pas à votre condamnation. Je règlerai les autres cho

ses, lorsque je serai arrivé. Bc. Pater , quos de Be. Mon père, j'ai condisti mihi custodivi : servé ceux que vous m'aego dedi eis sermo- vez donnés. Je leur ai donnem tuum : * Et pro né votre parole; * Et je eis ego sanctifico me-me sanctifie moi – mème ipsum, ut sint et ipsi pour eux; afin qu'ils soient sanctiicati in verita- aussi sanctifiés dans la véte. y. Ecce ego et rité. v. Me voici moi, et

les enfans que le Seigneur pueri mei, quos de m'a donnés. * Et je me. dit mihi Dominus ; Bc. Mon père.

1* Et pro eis. On répète le Re Pater, jusqu'au v.

A LAUDES
Eigneur, ne me repre-in Omine, ne in fu-

nez pas dans votre fu- D rore tuo arguas reur , ne me châțiez pas me : neque in ira tua dans votre colère.

corripias me. Ayez pitié de moi, Sei- Miserere mei, Dogneur, car je languis de mine, quoniam infirfoiblesse ; guérissez-moi, mus sum : sana me, Seigneur, car mes os sont Domine, quoniam conébranlés, et mes forces abat- turbata sunt ossa mea. 'tues. • Mon ame est saisie de Et anima mca turtrouble ; jusqu'à quand , bata est valdė : sed tu, Seigneur, tarderez vous à Domine , usquequò ? me secourir ?

A ROMb. A LAUDES. Le Ps. Miserere, ci-après, p. 216. Ant. Justificeris, Domine, in sermonibus tuis, et vincas cum judicaris. D Omine, refugium factus es nobis : à generatione in

I generationem. Priusquam montes fierent, aut formaretur terra et orbis : à sæculo er usque in sæculum tu es Deus. Ne avertas hominem in humilitatem, et dixisti : Convertinini filii hominum. Quoniam mille anni ante oculos tuos : tanquam dies hesterna quæ præteriit. Et custodia in nocte : quæ pro nihilo habentisr, eorum anni erunt. Manè sicur herba transeat, manè florear, et cranseat : vesperè decidat, indurer, et arescat. Quia defecimus in ira tua : et in furore tuo turbati sumus. Posuisti iniquitates nostras in conspectu tuo : sæculum nostrum in illuminatione vultûs tui. Quoniam omnes dies nostri defecerunt : et in ira tua defecimus. Anni nostri sicut áranea

-- Convertere, Domi-! Ne vous détournez plus ne, et eripe animam de moi, Seigneur , délimcam: salvum me fac vrez mon ame : sauvez-moi propter misericordiam par votre miséricorde, tuam.

Quoniam non est in Car votre nom est en morte qui memor sit oubli parmi les morts : et tui : in inferno autem qui célèbre vos louanges quis confitebitur tibi ? dans le fond du tonubeau

et des enfers ? Laboravi in gemitu Je me lasse à force de meo, lavabo per sin- gémir ; je fais nager mon gulas noctes lectum lit dans mes pleurs toute meum: lacrymis meis la nuit ; je le perce de mes stratum meum rigabo. larmes.

Turbatus est à fu-) Mes yeux sont ternis, rore oeulus meus : in- et comme rongés d'indiveteravi inter omnes gnation et de douleur : ils inimicos meos. sont desséchés de tristesse

en Vétat misérable où m'ont 1 réduit mes ennemis.

meditabuntur : dies annorum nostrorum in ipsis, sepe tuaginta anni. Si autem in potentatibus octoginta anni: et amplius eorum Tabor et dolor. Quoniam supervenis mansuetudo : et corripiemur. Quis novit porestarein irae tuæ : et præ tiinore tuo iram tuam dinumerare ? Dexreram tuam sic notam fac : et eruditos corde io sapientia. Convertere , Domine, usquequo: et deprecabilis esto super servos tuos. Repleti sumus mans misericordia tua : et exultavimus, et delectati sumus omnibus diebus nostris. Lætari suinus pro diebus, quibus nos humiliasti : annis quibus vidimus mala. Respice in servos tuos , 'et in opera tua : et dirige filios eorum. Et sic splendor Domini Dei nostri super nos : et opera manuum nostraruin dirige super nos, et opus manuum nostrarurn dirige. Ant. Dominus tanquam ovis ad occisionem doctus est; et non aperuit os suum, *.

Retirez - vous de moi ,| Discedite à me, omvous tous qui êtes des in- nes , qui operamini justes, car le Seigneur a iniquitatem: quoniam écouté la voix de mes exaudivit Dominus vopleurs.

cem fletûs mei.

em

Le Seigneur a écouté Exaudivit Dominus ma prière : le Seigneur a deprecationem meam: reçu ma plainte. Dominus orationem

meam suscepit. Que tous mes ennemis Erubescant et consoient couverts de honte turbentur vehemenet saisis d'étonnement etter omnes inimici mei: de trouble : qu'ils s'en re-convertantur et erutournent tous honteux et bescant valdè velocitous confus.

ter. Ant. Jésus commença à Ant. Coepit Jesus ètre triste et affligé, et dit pavere et tædere, et à ses Disciples : Mon ame ait Discipulis suis : est dans une tristesse mor- Tristis est anima mea telle ; demeurez ici , et usque ad mortem : veillez avec moi.

Sustinete hîc , et vigi

late mecum. TUsqu'à quand, Seigneur, T TSquequò, DomiJ m'oublierez-vous ? est- U ne, oblivisceris ce pour toujours ? Jusqu'à me in finem? usquequand détournerez - vous quò avertis faciem votre visage de moi ? tuam à me ?

Jusqu'à quand mon ame Quamdiù ponam sera-t-elle agitée de diffé- consilia in anima mea: rentes pensées ; et mon dolorem in corde meo caur saisi de douleur pen-per diem? dant le jour?

Jusqu'à quand mon en- Usquequò exaltabinemi s'élèvera-t-il au-des- tur inimicus meus susus de moi? regardez-moi, per me ? respice, et

« PoprzedniaDalej »