Oeuvres de Laplace: Traité de mécanique céleste

Przednia ok³adka
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Spis tre¶ci

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 138 - On peut toujours concevoir un ellipsoïde, tangent à chaque point de la surface terrestre, et sur lequel les mesures géodésiques, les longitudes et les latitudes à partir du point de contingence, dans une petite étendue, seraient les mêmes qu'à cette surface. Si la surface entière était celle d'un ellipsoïde, l'ellipsoïde tangent serait partout le même; mais si, comme on a lieu de le croire, la figure des méridiens n'est pas elliptique, alors l'ellipsoïde tangent varie d'un pays à...
Strona 78 - Ce plan jouira constamment de cette propriété; aussi, lorsqu'après un grand nombre d'oscillations la masse fluide prendra un mouvement de rotation uniforme autour d'un axe fixe, cet axe sera perpendiculaire au plan dont nous venons de parler , qui deviendra par conséquent celui de l'équateur, et le mouvement de rotation sera tel que la somme des aires sur ce plan demeurera la même qu'à l'origine du mouvement.
Strona 190 - Pour y parvenir, it conçoit chaque partie de l'anneau comme engendrée par la révolution d'une figure fermée , telle que l'ellipse, mue perpendiculairement à son plan autour du centre de Saturne, placé sur le prolongement de l'axe de cette figure. Introduisant ces circonstances dans l'équation du second ordre aux différences partielles, relative au'x attractions des sphéroïdes, et supposant les dimensions de l'anneau très-petites, par rapport à sa distance au centre de Saturne, il en...
Strona 177 - Pérou , rapportée à la température de seize degrés et un quart du thermomètre à mercure divisé en cent degrés , depuis la température de la glace fondante , jusqu'à celle de l'eau bouillante sous une pression équivalente à celle d'une colonne de mercure , de soixante et seize centimètres de hauteur.
Strona 165 - Cette dernière paroît à l'auteur devoir jouir des propriétés suivantes : i.° que la 'somme des erreurs commises dans les mesures des arcs entiers mesurés , soit nulle ; 2.° que la somme de ces erreurs prises toutes positivement , soit un minimum.
Strona 200 - Saturne est environné sont par conséquent des solides irréguliers d'une largeur inégale dans les divers points de leur circonférence, en sorte que leurs centres de gravité ne coïncident pas avec leurs centres de figure. Ces centres de gravité peuvent être considérés comme autant de satellites qui se meuvent autour du centre de Saturne, à des distances dépendantes des inégalités des anneaux, et avec des vitesses angulaires égales aux vitesses de rotation de leurs anneaux respectifs.
Strona 9 - La figure des corps célestes dépend de la loi de la pesanteur à leur surface, et cette pesanteur étant elle-même le résultat des attractions de toutes leurs parties, elle dépend de leur figure; la loi de la pesanteur...
Strona 261 - ... très-peu près, l'effet des forces régulières qui agissent sur l'Océan. Imaginons une droite dont les parties représentent le temps, et sur cette droite, comme axe des abscisses, concevons une courbe dont les ordonnées expriment les hauteurs de la mer; la partie de la courbe correspondante à l'abscisse qui représente un demi-jour déterminera la courbe entière qui sera formée de cette partie répétée à l'infini. Ainsi l'intervalle entre deux pleines mers consécutives sera d'un demi-jour,...
Strona 63 - ... on aura donc ainsi la valeur entière de V, lorsque cette valeur sera déterminée en série pour les deux cas où le point attiré est situé sur le prolongement de l'axe du pôle et où il est situé dans le plan de l'équateur, ce qui simplifie beaucoup la recherche de cette valeur. Le sphéroïde que nous venons de considérer comprend l'ellipsoïde. Relativement à un point attiré situé sur l'axe du pôle, que nous supposerons être l'axe des x, on a, par le n° 2, b = o, c = o, et alors...
Strona 407 - L'auteur applique ce raisonnement aux tremblemens de terre , aux torrens , et en général à tout ce qui peut agiter la terre dans son intérieur et à sa surface , et il en conclut que ces causes ne...

Informacje bibliograficzne