Obrazy na stronie
PDF
ePub

la Loi de la raifon & de la Foi. Mais fi l'on fçait une fois intéreffer la partie inférieure en faveur de la fupérieure, & lui donner quelque part dans nos éxercices, même les plus fpirituels, en rendant fes mouvemens & fes agitations d'intelligence avec les émotions & les défirs d'une ame dėja dans l'ordre; la vertu paroîtra moins auftere; & le corps & l'ame tous deux pécheurs, deviendront tous deux pénitens, & d'acord avec les volontés faintes & juftes d'un Dieu Rédempteur.

Or rien n'eft plus capable d'amener une fi noble entreprise à fes fins, que la fréquente lecture de ces Livres pleins d'onction & d'amour, qui éclairent, qui pénetrent, qui agitent, qui éton nent & qui ne peuvent être l'ouvrage que de ces vrais amis de Dieu, dans le cœur defquels le feul doigt de l'Eternel a fçû graver des fentimens fi pieux & fi faints. a iiij

>

Les Livres de dévotion fe multiplient tous les jours; plufieurs ont leur utilité Mais on ofe dire qu'il n'y en a jamais eu, qui fuffent plus clairement marqués au coin de la plus folide & de la plus fincere piété que celui-ci, qu'on donne aujourd'hui au Public fous le Titre de Sentimens de piété, &c.

11 eût fufi d'avoir nommé l'Auteur, pour faire concevoir à tout le monde une idée très-noble & très-avantageufe d'un Ouvrage, dont le feul Titre aprend combien il eft intéreffant Ouvrage qui ofre à tous ceux qui ont déja quelque goût pour la Vie intérieure & vraiement chrétienne, une manne capable de foûtenir dans les éxercices les plus laborieux d'une devotion pénible, ceux qui ont befoin de nourritures plus fortes & plus folides.

Mais on fe contentera d'avertir que l'Auteur refpectable de ce

Livre, s'eft rendu illuftre par plufieurs Ecrits, que le Public a comblé de louanges & d'aplaudiffe

mens.

Un des plus fçavans & des plus pieux conducteurs du troupeau de JESUS-CHRIST, un efprit vif, fublime, éxact, éclairé, un modele parfait de la vie la plus pure, un genie fupérieur & toûjours grand, un cœur qui eft dans une défocupation entiere de la créature, & feulement ocupé de fon Dieu; un homme qui paroît par tout pénétré des grandes chofes qu'il écrit; un homme qui femble ne fe pas arrêter un moment dans fa course, pour ne perdre pas de vûë le terme heureux vers lequel il court; un homme dont Dieu paroît avoiier les travaux, & le zele pour le falut des ames, par les bénédictions dont il les comble: un homme enfin, qui, toûjours en commerce avec Dieu,

nous peint dans tout ce recueil avec des traits fi vifs, fi nobles & fi touchans, les douceurs inéfables que fait goûter une charité parfaite, & un amour de Dieu fans réserve.

Tel eft l'Auteur de ces pieux Traités, qu'on a crû ne pouvoir pas laiffer plus long-tems dans l'obfcurité, & les ténébres, fans faire au Public un larcin injurieux, & un tort irréparable.

Mais qu'eft-il besoin d'aller chercher dans la réputation de l'Auteur des garands de la bonté de cet ouvrage?

Il fufit de jetter les yeux fur quelques-unes des pages, pour en être charmé, & fe trouver heureufement obligé d'avouer, qu'après les Livres Saints, dont Dieu même eft l'Auteur, il n'a prefque point paru d'Ouvrage plus univerfellement rempli de caracteres vifs & certains, d'une piété solide

& éclairée, d'un entier & loüable défintéreffement, d'une charité ardente & fans bornes.

Le ftile en eft noble, pompeux, & magnifique : les expreffions vives, propres & touchantes. C'eft par tout le langage d'un cœur qui aime, & qui s'ouvre à celui qui fait feul tous fes défirs. Quelquefois même par la vivacité de fon amour, il nous peint l'état d'une ame entierement livrée à la joïe d'entrevoir fon bien-aimé, qui commence à lui faire fentir les doux plaisirs de fa présence.

Que ceux donc, qui ont un défir fincere de faire de vrais progrés dans l'art d'aimer Dieu, & dans l'exercice parfait d'une pièté fûre & folide, fe fervent utilement & avec fruit de ces Traités, qui leur feront d'une grande utilité, pour les guider dans les voïes de l'amour le plus chafte & le plus pur; & pour les atacher

« PoprzedniaDalej »