Obrazy na stronie
PDF
ePub

présentoient quelques différences. Il engagea même plusieurs savants à faire des recherches dans le but de constater les diverses pièces qui devoient nécessairement faire partie d'un exemplaire porté à son plus haut point de perfection. Ces recherches donnèrent lieu à une dissertation que l'abbé de Rothelin publia en 1742, sous le titre de : Observations et détails sur la Collection des grands et des petits voyages. Néanmoins, lorsqu'il mourut, son exemplaire étoit encore imparfait, Il devint alors la propriété de Paris de Meyzieu qui, pendant vingt ans, ne cessa d'y ajouter tout ce qui pouvoit le rendre plus précieux et plus complet. Ce n'est cependant que le troisième possesseur, M. Gouttard, qui de deux superbes exemplaires n'en formant qu'un seul, est parvenu à le rendre le plus beau qui existe, avec toutes les différences indiquées dans la Bibliographie instructive, et à compléter enfin cette collection en lui adjoignant un très grand nombre de figures doubles et variées ainsi que plusieurs autres qui n'ont jamais été décrites.

Tel est l'exemplaire que nous offrons aujourd'hui aux bibliophiles. Il est de la plus insigne beauté sous le rapport de la condition et de la reliure, et il est tellement complet qu'on ne sauroit rien y ajouter d'essentiel.

ORDRE CHRONOLOGIQUE dans lequel on peut lire les

XIII parties des Grands Voyages ; extrait de la préface latine de l'édition de 1634.

« Si tu désires suivre dans ta lecture l'ordre chronologique des temps, voici le conseil que je te donnerai. Parcours d'abord la IV. partie, qui contient l'admirable histoire de la découverte de l'Inde-Occidentale, par Christophe Colomb, en 1492.

« Lis ensuite les deux navigations d'Améric Vespuce, entreprises en 1497 et 1499, sous les auspices de Ferdinand, roi de Castille ; elles se trouvent dans la Xe partie.

« Puis après, la VIe partie, de quelle manière les Espagnols s'emparèrent, en 1526, des provinces du royaume du Pérou ; la IIIe partie, qui renferme l'histoire mémorable de la province du Brésil, écrite en 1547, par Jean Stadius, de Hombourg (Hesse), les lettres relatives à la navigation de Nicolas de Villegagnon, en 1555, et la relation du voyage de Jean de Lery, au Brésil, en 1556.

« La VI® partie, dans laquelle on trouve l'agréable et exacte description de quelques-unes des principales contrées et îles de l'Inde-Occidentale, jusqu'alors inconnues, découvertes par Ulric Faber, en 1534.

« La Ve partie, qui se compose de l'histoire des cruautés extraordinaires exercées par les Espagnols sur les nègres esclaves et les Indiens; des dépouilles enlevées aux Espagnols par les pirates françois; et de l'arrivée des Espagnols dans le continent de l'Inde, qu'ils nommèrent la Nouvelle-Espagne.

« La II° partie, où tu pourras lire une courte relation de l'expédition françoise dans la Floride, en 1564, sous la conduite de René de Laudonnière, et d'une autre expédition des François dans le même pays en 1565, ainsi que de leur défaite par les Espagnols. Cette dernière pièce se trouve répétée dans la VIe partie.

« La VIII partie, où tu liras d'abord le premier voyage de François Drake, en 1577; ce liardi navigateur, qui, le premier, fit le tour du monde, recueillit un grand nombre de faits dignes de mémoire. Puis, après avoir lu dans la 1re partie, l’admirable récit des mœurs et usages des habitants de la Virginie, écrit en 1585, lorsque Richard Greinville y conduisit une colonie aux frais de Walter Raleigh , reprends la VIIIe partie où tu trouveras le second voyage de François Drake dans l'Inde-Occidentale, en 1585 ; le voyage autour du monde exécuté en 1586 par Thomas Candish ; le troisième voyage de Fr. Drake, entrepris en 1595, pour s'emparer de la ville de Panama ; et enfin, les deux navigations de Walter Raleigh, en 1595 et 1596.

« Lis ensuite la IX partie, c'est-à-dire, le récit de deux expéditions hollandoises dans différentes parties du globe, divisé en deux livres. Dans le premier, on raconte les voyages aventureux de cinq navires qui, partis d’Amsterdam en 1598, traversèrent le détroit de Magellan, et cherchèrent à se rendre aux Moluques; dans le second, l'heureux voyage autour du monde d'Olivier Vander Noordt, en 1594.

« La XIIe partie, où tu trouveras la description de l'IndeOccidentale, par Antoine de Herrera, en 1601; la relation de toutes les expéditions qui eurent lieu dans le détroit de Magellan, à quelque époque qu'elles se rapportent. Tu peux lire maintenant les paralipomènes de l'Amérique, qui renferment plusieurs choses dignes de remarque.

« Reviens alors à la X* partie, et parcours la relation de l'état actuel de la Virginie, écrite par Raphe Hamor, en 1614; et l'exacte description de la Nouvelle-Angleterre, par le capitaine Jean Schmidt, datée de la même année.

« La XI partie te fera connoître le voyage de George Spilberg, commandant une flotte belge, au travers du détroit de Magellan et dans la mer du Sud, en 1610; et le voyage extraordinaire exécuté en 1615, par Guillaume Schouten, Hollandois, qui découvrit, au sud du détroit de Magellan, un nouveau passage pour entrer dans la mer Australe.

« Lis enfin la XIII et dernière partie de cet ouvrage, où tu trouveras : 10 une ample description de la Nouvelle-Angleterre, de la Virginie, du Brésil, de la Guyane, et de l'ile Bermude; 2° la chorographie de la terre Australe nouvellement découverte; 3o la description du Nouveau-Mexique, de Ciboloa, de Cinaloa, de Quivira, et des choses mémorables observées dans le Iucatan, à Guatimala, Fonduras et Panama; 4° le voyage des Hollandois autour du monde, en 1623, sous la conduite de Jacques l'Ermile; 50 l'histoire du siége de San-Salvador, dans la même année ; 6° la prise de la flotte espagnole par les Hollandois, en 1628; l'occupation de la ville Olinda de Fernambouc (Brésil), par les Hollandois, ayant ponr chef Cornelius Lonck, en 1630.

« Et c'est ainsi que tu termineras heureusement tes lectures, qui t'auront procure plaisir et profit, »

DESCRIPTION DE L'EXEMPLAIRE.

Premier volume de la seconde édition : Historia Americce, sive novi orbis comprehendens in 13 sectionibus exactissimam descriptionem vetustissimarum et multis abhinc sæculis incogniturum terrarum, quæ nunc passim Indiæ occidentalis nomine usurpantur, etc. Francofurti, sumptibus Matt. Meriani, 1634.

Outre cet Elenchus, on trouve une grande carte intitulée : America noviler delineata.

Cette partie, connue sous le nom d'Elenchus, contient l'ordre dans lequel on doit lire la collection, ainsi qu'une table des chapitres contenus dans les XIII parties. Elle est fort rare, parce qu'elle n'a été imprimée qu'une seule

PREMIÈRE ÉDITION.

Tome I, parties 1, 2 et 3.

Admiranda narratio, fida tamen, de commodis et incolarum ritibus Virginiæ, etc. Francofurti ad Maenum, typis Jo. Wecheli, etc. 1590.

Cette partie contient 10 estampes doubles avec des différences dans l'explication imprimée, c'est-à-dire les 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 15. Brevis narratio eorum quæ in Florida Americæ provincia Gallis acciderunt, Francofurti, etc., 1591.

La figure à la tête de l'avis au lecteur, représentant le sacrifice de Noé après la sortie de l'Arche, est double; et après les 42 estampes, il se trouve un feuillet avec une vignette en bois au haut de laquelle est Francofurti ad Mcenum, apud Johannem Wechelum, impensis Theodori de Bry; et au dessous de la vignette, la date MDLXXXXI.

Americæ tertia pars memorabilem provincia Brasiliæ historiam continens, etc., 1592. Venales reperiuntur in officina sig. Fierabendii.

Le feuillet d'armoiries qui est au commencement de cette partie, n'est point accompagné des attributs des différentes vertus.

Tome II et III, parties 4, 5, 6.

Americæ pars quarta, sive insignis et admiranda historia de reperta primum occidentali India à Christophoro-Columbo, anno 1492, etc. Francofurti, 1594.

Le titre gravé de cette partie, celui qui est placé à la tête des estampes, ainsi que les estampes suivantes, sont doubles, 1. 2. 8. 9. 10. 11. 13. 14. 21. 24.

Americæ pars quinta, etc., 1993, contient aussi 10 estampes doubles.
Viz. 1. 2. 3. 6. 8. 10. 12. 16. 19. 21.
Americæ pars quinta, etc., 1595.

Cette partie est entièrement double avec quelques différences de la première et de la seconde édition.

Americæ pars sexta, 1596.

Le titre des gravures est double, avec différences, ainsi que les 26 figures : 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 9. 10. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. 24. 25. 26. 27. 28.

Tome IV, part. 7, 8, 9.
Americæ pars septima, 1599.
Americæ pars octava, 1599, contient des estampes doubles, les 16. 17. 18.
Americæ nona et postrema pars, 1602.
Il y a 8 estampes doubles dans cette partie, les 8, 9. 13 15. 17. 18. 19. 20.
Relatio historica, etc., 1602.
Additamentum nonae partis Americæ, 1602.

Tome V, parties 10, 11, 12, 13.
Americæ pars decima, 1619.
Americae pars undecima, 1619.

Americæ tomi undecimi appendix, 1620, avec la carte du détroit de Magellan répétée.

Il aut observer que la vingtième estampe de cette partie contient une erreur dans le chiffre qui doit être 20 au lieu de 17.

Novi orbis pars duodecima, 1624.
Dans cette partie, toutes les cartes géographiques se trouvent placées.
Decima tertia pars historiæ americanæ, 1634.

SECONDE ET TROISIÈME ÉDITION DES GRANDS VOYAGES.

Tome 1er, parties 1, 2, 3, 4.
Admiranda narratio, etc. (1590),
Historice americance secunda pars, 1591.
Historic Antipodum, swe novi orbis pars tertia, 1630.
Americæ pars quarta, 1594.

Tome II, parties 5, 6, 7, 8, 9.
Americae pars quinta, 1595.
Americæ pars sexta, 1596.
Americæ pars septima, 1625.
Americæ pars octava, 1625.
Historiæ Antipodum, sive novi orbis pars nona, 1633.

« PoprzedniaDalej »