Mémoires de la Société des antiquaires de Picardie, Tom 5

Przednia ok³adka
1876
0 Recenzje
Nie weryfikujemy opinii, ale staramy siê wykrywaæ i usuwaæ fa³szywe tre¶ci

Z wnêtrza ksi±¿ki

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 165 - Nous condamnons de cœur et de bouche la doctrine des cinq propositions de Cornélius Jansénius, contenues dans son livre intitulé : Augustinus, que ces deux papes et les évêques ont condamnée; laquelle doctrine n'est point celle de Saint Augustin que Jansénius a mal expliquée contre le vrai sens de ce saint docteur.
Strona 298 - L'armée se divisa en trois colonnes d'attaque ; à la première étaient les gens d'armes venus des comtés de Boulogne et de Ponthieu, avec la plupart des aventuriers engagés individuellement pour une solde ; à la seconde, se trouvaient les auxiliaires
Strona 9 - la faire lire aux princes. Il n'ya pas de meilleur moyen de leur découvrir ce que peuvent les passions et les intérêts, les temps et les conjonctures, les bons et les mauvais conseils.
Strona 165 - contenues dans son livre intitulé : Augustinus, que ces deux papes et les évêques ont condamnée; laquelle doctrine n'est point celle de Saint Augustin que Jansénius a mal expliquée contre le vrai sens de ce saint docteur.
Strona 668 - Société d'archéologie, sciences, lettres et arts du dép. de Seine-et-Marne, à Melun. Société des sciences morales, des lettres et des arts de Seine-et-Oise, à Versailles. Société archéologique, à Rambouillet.
Strona 577 - tibi, sedpater meus qui est in celis ; et ego dico tibi quia tu es Petrus, et super hanc petram edificabo ecclesiam
Strona 165 - condamnée; laquelle doctrine n'est point celle de Saint Augustin que Jansénius a mal expliquée contre le vrai sens de ce saint docteur.
Strona 304 - était un français qui avait de riches possessions dans le pays de Poix et dans le Ponthieu ; c'était l'ami le plus familier du roi et son compagnon assidu. « Au moment du départ, entra un moine du couvent de Saint-Pierre, à Glocester, qui remit à Guillaume des dépèches de son abbé. Cet abbé, normand de naissance, et appelé Serlon, mandait, avec
Strona 97 - l'instruc» tion publique est presque nulle partout.... les écoles « primaires n'existent presque nulle part, de manière « que la masse de la nation croît sans instruction.. •< VI. Certains faits, certaines circonstances particulières méritent encore d'être étudiés, parce qu'ils offrent de
Strona 375 - ses gens là environs où ils purent. « Cette nuit parlementèrent les bons hommes de « Poix et ceux des châteaux aux maréchaux de l'ost « (armée), à eux sauver et non ardoir (brûler), et se « rançonnèrent parmi une somme de florins qu'ils

Informacje bibliograficzne