Scot Erigène et la philosophie scholastique

Przednia ok³adka
V. Levrault, 1843 - 334

Z wnêtrza ksi±¿ki

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Wybrane strony

Spis tre¶ci

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 206 - Érigène , c'est celui-ci : qu'il n'ya pas deux études , l'une de la philosophie , l'autre de la religion, mais une seule, qu'on peut appeler indifféremment religion ou philosophie; car la vraie religion est la vraie philosophie , et la vraie philosophie est la vraie religion.
Strona 218 - ... si le genre est tout entier dans chaque individu, de sorte que la substance entière de Socrate, par exemple, soit en même temps la substance entière de Platon, il s'ensuit que quand Platon est à Rome et Socrate à Athènes, la substance de l'un et de l'autre est en même temps à Rome et à Athènes, et par conséquent en deux lieux à la fois...
Strona 53 - ... a osé, sans en rendre nulle raison, sans alléguer au« cune autorité des écritures ou des saints Pères, affir« mer certaines choses comme si elles devaient être « reçues et adoptées sur sa seule et présomptueuse « assertion. Avec l'aide de Dieu, les lecteurs fidèles et « exercés dans la doctrine sacrée, jugent et repoussent «aisément ces écrits pleins de vanité, de mensonge « et d'erreur , qui offensent la foi et la divine vérité, et « sont même pour eux un objet de mépris...
Strona 196 - Enfin , quand il montre ce Dieu , ce courant de l'être et de la vie, traversant toutes choses, animant, soutenant, enveloppant tout, il rappelle sans cesse que jamais il n'ya de confusion entre le Créateur et la créature, et le panthéisme, que repoussent ses intentions , ne résulte pas non plus de 1.
Strona 196 - ... des êtres hors de Dieu, il ne dit jamais que la création soit une émanation; il proclame le principe chrétien de la volonté divine; il s'attache à ce principe, il le développe, et arrive à cette conclusion, récemment renouvelée, que la volonté est le fond même de l'essence; que, pour Dieu, être et vouloir c'est la même chose.
Strona 260 - ... la miséricorde et la justice de Dieu. Ils éloignent par même raison les trois Personnes divines , encore que nous leur soyons expressément et distinctement consacrés par notre baptême, dont on ne peut supprimer le souvenir explicite sans renoncer au nom de chrétien : de sorte qu'ils mettent la perfection de l'oraison chrétienne à s'élever au-dessus des idées qui appartiennent proprement au christianisme ; c'est-à-dire de celles de la Trinité et de l'Incarnation du Fils de Dieu. Nous...
Strona 329 - Christi corpus accipitur , sic etiam in nrysterio membra populi credentis in Christum intimantur. Et sicut non corporaliter , sed spiritaliter panis ille credentium corpus dicitur, sic quoque Christi corpus non corporaliter , sed spiritaliter necesse est intelligatur.
Strona 14 - Paul, étant donc au milieu de l'aréopage, leur dit: « Seigneurs Athéniens, il me semble qu'en toutes choses vous êtes religieux jusqu'à l'excès ; car ayant regardé , en passant, les statues de vos dieux , j'ai trouvé même un autel sur lequel il était écrit : Au Dieu inconnu. C'est donc ce Dieu, que vous adorez sans le connaître, que je vous annonce.
Strona 314 - Obscuralum est enim, ut ait Apostolus, insipiens cor eorum, et sapientes se esse dicentes stulti facti sunt; sed iste sensus moralis. Physica vero horum verborum theoria talis est; humana natura etsi non peccaret , suis propriis viribus lucere non posset; non enim naturaliter lux est, sed partieeps lucis.
Strona 54 - ... s'empare tellement de ses auditeurs et de ses admirateurs, qu'ils ne se soumettent plus humblement aux divines Écritures, ni à l'autorité des Pères, et aiment mieux suivre ses rêveries fantastiques. Nous avons donc jugé nécessaire, par zèle de charité et à cause de ce que nous devons à notre cité et à notre ordre, de répondre 5 son insolence, ete., etc.

Informacje bibliograficzne