Oeuvres de l'abbé Fleury, Tom 1

Przednia ok³adka
Chez Lefèvre, 1844 - 1362
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Spis tre¶ci


Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 247 - Jemmes), que les femmes doivent apprendre autre chose que leur catéchisme, la couture et divers petits ouvrages; chanter, danser et s'habiller à la mode, faire bien la révérence et parler civilement ; car voilà en quoi l'on fait consister, pour l'ordinaire, toute leur éducation.
Strona 250 - Elles se peuvent passer de tout le reste des études, du latin et des autres langues, de l'histoire, des mathématiques, de la poésie, et de toutes les autres curiosités. Elles ne sont...
Strona 136 - On propose à la plupart d'apprendre le grec; quelques-uns s'y attachent et continuent de l'apprendre; d'autres y renoncent, mais le plus grand nombre est de ceux qui en apprennent assez pour avoir un prétexte de dire tout le reste de leur vie que le grec s'oublie facilement. Il en est à peu près de même des vers latins : on en dispense quelques écoliers, mais on en fait faire bien ou mal à la plupart, et quelques-uns y réussissent...
Strona 167 - Ciccron que saint Augustin ou saint Chrysostome; vous diriez qu'il n'y ait eu de l'esprit et de la science que chez les païens, et que les auteurs chrétiens ne soient bons que pour les prêtres et les dévots.
Strona 344 - Or, il ne faut point recourir ù la république de Platon pour trouver des hommes en cet état : c'est ainsi qu'a vécu la plus grande partie du monde pendant près de quatre mille ans.
Strona 33 - ... les ridicules avec une justesse qui assommait. De la hauteur des cieux il ne regardait les hommes que comme des atomes avec qui il n'avait aucune ressemblance, quels qu'ils fussent.
Strona 37 - Cette grande et sublime maxime, que les rois sont faits pour les peuples et non les peuples pour les rois...
Strona 206 - A mesure que l'âge avancerait, on leur en dirait davantage, et on ferait en sorte de les instruire passablement des arts qui regardent la commodité de la vie, leur faisant voir travailler, et expliquant chaque chose avec grand soin.
Strona 344 - ... de son fonds sans dépendre de personne , et se contenter de peu plutôt que de faire quelque bassesse pour s'enrichir ; un pays où l'on méprisât l'oisiveté, la mollesse, et l'ignorance des choses nécessaires pour la vie...
Strona 238 - ... de sorte que pour trouver une poésie pure, établie sur un fondement solide, où l'on puisse goûter en sûreté le plaisir que peut donner le langage des hommes, il faut remonter jusques aux cantiques de Moïse, de David, et des autres vrais prophètes. C'est là qu'il faut prendre la véritable idée de la poésie.

Informacje bibliograficzne