Système de politique positive: Statique sociale

Przednia ok³adka
L. Mathias, 1852
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Wybrane strony

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 65 - Car, l'amour cherche l'ordre et pousse au progrès; l'ordre consolide l'amour et dirige le progrès; enfin, le progrès développe l'ordre et ramène à l'amour. Ainsi conduites , l'affection , la spéculation , et l'action tendent également au service continu du GrandÊtre, dont chaque individualité peut devenir un organe éternel.
Strona 438 - En regardant la biologie comme ébauchant l'étude de l'existence humaine, d'après celle des fonctions végétatives et animales, la sociologie fait seule connaître ensuite nos attributs intellectuels et moraux, qui ne deviennent assez appréciables que dans leur essor collectif. Dès lors, la véritable science finale, c'est-à-dire la morale, peut systématiser la connaissance spéciale de notre nature individuelle, suivant une combinaison convenable entre les deux points de vue, biologique et...
Strona 238 - DE COMTE Le projet sémiotique prend sa forme définitive avec la conception des trois "logiques": la "logique des sentiments", la "logique des images", et la "logique des signes", qui toutes ensemble constituent la "logique positive". Simple complément des effets théoriques liés à la classification, il s'agit ici des effets théoriques liés à la loi des trois états. En effet, le premier état, qui est théologique, s'articule en trois sous-états: fétichisme, polythéisme...
Strona 239 - On doit regarder comme plus sûre qu'aucune autre la logique des sentiments, c'est-à-dire l'art de faciliter la combinaison des notions d'après la connexité des émotions correspondantes.
Strona 180 - On peut construire la vraie théorie de la famille humaine d'après deux modes très-distincts, mais également naturels, l'un moral, l'autre politique, qui concourent nécessairement, et dont chacun convient mieux à certaines destinations essentielles. Tous deux conçoivent la famille comme l'élément immédiat de la société, ou, ce qui est équivalent, comme l'association la moins étendue et la plus spontanée. Car, la décomposition de l'humanité en individus proprement dits ne constitue...
Strona 299 - Le célèbre principe de Hobbes sur la domination spontanée de la force constitue, au fond, le seul pas capital qu'ait encore fait, depuis Aristote jusqu'à moi, la théorie positive du gouvernement.
Strona 191 - ... l'identité fondamentale qui existe naturellement entre ces deux régimes. En effet, la famille humaine n'est, au fond, que notre moindre société ; et l'ensemble normal de notre espèce ne forme, en sens inverse, que la plus vaste famille. Toute véritable famille, même chez les animaux, commence Spontanément par le couple propagateur, auquel elle reste souvent réduite. Car, la polygamie ne produit réellement qu'un mélange de familles diverses, au lieu d'une famille unique. D'ailleurs,...
Strona 437 - Mais mon éminent précurseur Gall ouvrit enfin la voie qui, préparée par Cabanis et Leroy, devait aboutir à systématiser la véritable étude de l'homme, en combinant irrévocablement la connaissance positive de l'âme avec celle du corps. Ni les médecins ni les prêtres n'ont encore compris suffisamment la portée d'une telle révolution scientifique. Elle n'était point appréciable avant que ma fondation de la sociologie eût terminé la préparation encyclopédique qu'exigeait l'avénement...
Strona 305 - ... confusion ne puisse jamais renaître chez l'élite de l'humanité. Le positivisme vient aujourd'hui reprendre cette immense construction, avec une doctrine convenable, et dans une situation favorable, de manière à déterminer enfin la formation décisive de la véritable église universelle. Quoique son domaine social doive se borner d'abord aux populations occidentales et à celles qui en dérivent, sa foi est assez réelle et assez complète pour convenir également à toutes les parties...
Strona 286 - ... le langage humain. Outre cette influence directe sur le fondement matériel de l'ordre social, l'institution de la patrie d'après la vie sédentaire modifie indirectement toute l'économie humaine, individuelle ou collective. Une telle union avec le sol tend à rectifier, ou même à prévenir, les divagations spontanées de notre intelligence, en la disposant davantage à la subordination normale du subjectif envers l'objectif. Nous apprécions ainsi, d'une manière plus complète et plus familière,...

Informacje bibliograficzne