Obrazy na stronie
PDF
ePub

saient ce seul commandement si facile à observer, au milieu du choix de tous les autres goûts qui pouvaient plaire à leurs appétits, quel qu'en fût le caprice.

Adam, avec Ève sa compagne , avait écouté attentivement l'histoire; il était rempli d'admiration et plongé dans une profonde rêverie en écoutant des choses si élevées et si étranges; choses à leur pensée si inimaginables, la haine dans le Ciel, la guerre si près de la paix de Dieu dans le bonheur, avec une telle confusion ! Mais bientôt le mal chassé retombait comme un déluge sur ceux dont il avait jailli, impossible à mêler à la beatitude.

Maintenant Adam réprima bientôt les doutes qui s'élevaient dans son coeur, et il est conduit (encore sans péché) par le désir de connaître ce qui le touche de plus près : comment ce monde visible du Ciel et de la Terre commença ; quand et d'où il fut créé : pour quelle cause; ce qui fut fait en dedans ou en dehors d'Eden , avant ce dont il a souvenir. Comme un homme, de qui l'altération est à peine soulagée, suit de l'oeil le cours du ruisseau dont le liquide murmure entendu excite une soif nouvelle , Adam procède de la sorte à interroger son hôte céleste.

« De grandes choses et pleines de merveilles, » bien différentes de celles de ce monde, tu as » révélées à nos oreilles , interprète divin , par » faveur envoyé de l'Empyrée pour nous avertir

Us timely of what might else have been our loss,
Unknown, which human knowledge could not reach;
For which to the infinitely Good we owe
Immortal thanks, and his admonishment
Receive, with solemn purpose to observe
Immutably bis sovran will, the end
Of what we are. But since thou hast vouchsafed
Gently, for our instruction, to impart
Things above earthly thought, which yet concern'd
Our knowing, as to highest Wisdom seem'd ;
Deign to descend now lower, and relale
What may no less perhaps avail us known ;-
How first began this heaven which we behold
Distant so high, with moving fires adorn'd
Innumerable; and this which yields or fills
All space, the ambient air wide interfused,
Embracing round this florid earth : what cause
Moved the Creator, in his holy rest
Through all eternity, so late to build
In Chaos; and the work begun, how soon
Absolved ; if unforbid thou mayst unfold
What we, not to explore the secrets, ask,
Of his eternal empire, but the more
To magnify his works, the more we know.

And the great light of day yet wants to run Much of his race though sleep; suspense in heaven,

[ocr errors]

» à temps de ce qui aurait pu causer notre perte, » s'il nous eût été inconnu , l'humaine connais» sance n'y pouvant atteindre. Nous devons des » remerciemens immortels à l'infinie Bonté, et » nous recevons son avertissement avec une réso

lution solennelle d'observer invariablement sa » Volonté souveraine, la fin de ce que nous som» mes. Mais puisque tu as daigné avec complai» sance nous faire part, pour notre instruction, » de choses au dessus de la pensée terrestre (choses

qu'il nous importait de savoir, comme il l'a sem» blé à la suprême Sagesse), daigne maintenant

descendre plus bas, et nous raconter ce qui peut-être ne nous est pas moins utile de savoir :

quand commença ce ciel que nous voyons si » distant et si haut, orné de feux mouvans et in» nombrables ; qu'est-ce que cet air ambiant qui » donne ou remplit tout espace, cet air largement

répandu , embrassant tout autour cette terre

fleurie; quelle cause mut le Créateur, dans son » saint repos de toute éternité, à bâtir si tard dans » le Chaos ; et comment l'ouvrage commencé fut » tôt achevé? Sil ne te l'est

pas

défendu, tu peux » nous dévoiler ce que nous demandons, non pour » sonder les secrets de son éternel empire, mais » pour glorifier d'autant plus ses oeuvres que nous » les connaitrons davantage.

» Et la grande lumière du jour a encore à par» courir beaucoup de sa carrière, quoique déjà » sur son déclin: suspendu dans le ciel, le soleil

[ocr errors]
[ocr errors]

Held by thy voice, thy potent voice, he hears;
And longer will delay to hear thee tell
His generation, and the rising birth
of Nature from the unapparent deep :
Or if the star of evening and the moon
Haste to thy audience, Night with her will bring
Silence; and Sleep, listening to thee, will watch ;
Or we can bid his absence, till thy song
End, and dismiss thee ere the morning shine.”

Thus Adam his illustrious guest besought;
And thus the godlike angel answer'd mild :

This also thy request, with caution ask'd,
Obtain ; though to recount almighty works
What words or tongue of seraph can suffice,
Or heart of man suffice to comprehend ?
Yel what thou canst attain, which best may serve
To glorify the Maker, and infer
Thee also happier, shall not be withheld
Thy hearing; such commission from above
I have received, to answer thy desire
Of knowledge within bounds; beyond, abstain
To ask; nor let thine own inventions hope
Things not reveal'd, which the invisible King,
Only Omniscient, hath suppress’d in night,
To none communicable in earth or heaven :
Enough is left besides to search and know :
But knowledge is as food, and needs no less
Her temperance over appetite, to know

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

» retenu par ta voix écoute la voix puissante; il » s'arrêtera plus long-temps pour te ouïr raconter » son origine, et le lever de la Nature du sein du » confus Abime. Ou si l'étoile du soir et la lune à » ton audience se hâtent, la nuit avec elle amè» nera le silence ; le sommeil en t'écoutant veil

lera, ou bien nous pourrons lui commander » l'absence jusqu'à ce que ton chant finisse, et te » renvoie avant que brille le matin. »

Ainsi Adam supplia son hôte illustre , et ainsi l'ange, semblable à un Dieu, lui répondit avec douceur :

Que cette demande faite avec prudence te soit » accordée; mais pour raconter les ouvres du Tout» Puissant , quelles paroles, quelle langue de sé

raphin, peuvent suffire, ou quel coeur d'homme » suffirait à les comprendre? Cependant ce que tu » peux atteindre , ce qui peut le mieux servir à

glorifier le Créateur et à te rendre aussi plus » heureux, ne sera pas soustrait à ton oreille. J'ai » reçu la commission d'en haut de répondre à ton » désir de savoir, dans certaines limites: au delà, » abstiens-toi de demander; ne laisse pas tes pro» pres imaginations espérer des choses non révé

lées, que le Roi invisible , seul Omniscient, a » ensevelies dans la nuit, incommunicables à per» sonne sur la terre ou dans le ciel: assez reste en » dehors de cela à chercher et à connaître. Mais la » science est comme la nourriture; elle n'a pas » moins besoin de tempérance pour en régler l'ap

[ocr errors]
« PoprzedniaDalej »