Obrazy na stronie
PDF
ePub

» mais une horreur bien plus grande les repousse: » tête baissée, ils se jettent eux-mêmes en bas du » bord du ciel : la colère éternelle brûle après , eux dans le gouffre sans fond.

» L'enfer entendit le bruit épouvantable; l'enfer » vit le ciel croulant du ciel : il aurait fui effrayé; » mais l'inflexible Destin avait jeté trop profon» dément ses bases ténébreuses , et l'avait trop » fortement lié.

» Neuf jours ils tombèrent; le Chaos confondu » rugit, et sentit une décuple confusion dans leur

chute à travers sa féroce anarchie; tant cette ve énorme déroute l'encombra de ruines! L'enfer » béant les reçut tous enfin, et se referma sur eux; » l'enfer, leur convenable demeure, l'enfer pé» nétré d'un feu inextingible, maison de malheur » et de tourment. Le ciel soulagé se réjouit; il

répara bientôt la brèche de sa muraille , en » retournant au lieu d'où il s'était replié.

» Seul vainqueur, par l'expulsion de ses ennemis, le Messie ramena son char de triomphe. » Tous ses saints, qui silencieux furent témoins » oculaires de ses actes tout puissans , pleins

d'allégresse au devant de lui s'avancèrent; et » dans leur marche, ombragés de palmes, chaque » brillante hiérarchie chantait le triomphe, le » chantait Lui : Roi victorieux, Fils, héritier et Seigneur. A Lui tout pouvoir est donné ; de regner il est le plus digne! » Célébré, il passe triomphant au milieu du

[ocr errors]

Triumphant through mid heaven, into the courts.
And temple of his mighty Father throned
On high ; who into glory him received,
Where now he sits at the right hand of bliss.

Thus, measuring things in heaven by things on earth,
At thy request, and that thou mayst beware
By what is past, to thee I have reveal'd
What might have else to human race been hid;
The discord which befell, and war in heaven
Among the angelic powers, and the deep fall
Of those too high aspiring, who rebellid
With Satan; he who envies now thy state,
Who now is plotting how he may seduce
Thee also from obedience, that, with him
Bereaved of happiness, thou mayst partake
His punishment, eternal misery;
Which would be all his solace and revenge,
As a despite done against the Most High,
Thee once to gain companion of his woe.
But listen not to his temptations; warn
Thy weaker ; let it profit thee to have heard,
By terrible example, the reward
Of disobedience : firm they might have stood,
Yet fell : remember, and fear to transgress”.

[ocr errors]

» ciel, dans les parvis et dans le temple de son » Père tout puissant élevé sur un trône; son PÈRE » le reçut dans la gloire où maintenant il est assis » à la droite de la beatitude.

» C'est ainsi que (mesurant les choses du ciel » aux choses de la terre), à ta demande, ô Adam, » et pour que tu sois en garde par ce qui s'est

passé, je t'ai révélé ce qui autrement aurait pu » demeurer caché à la race humaine : la discorde » survenue et la guerre dans le ciel entre les » Puissances angéliques , et la chute profonde de » ceux qui, aspirant trop haut, se révoltèrent » avec Satan : il est maintenant jaloux de ton

état, et complote pour te détourner aussi de » l'obéissance, afin qu'avec lui, privé de félicité, » tu partages son châtiment, l'éternelle misère. » Ce serait toute sa consolation et sa vengeance, » s'il pouvait, comme une peine faite au Très

Haut, t'obtenir une fois pour compagnon de » son malheur. Mais ne prête pas l'oreille à ses

tentations; avertis Ta Plus Faible; profite d'a» voir appris d'un exemple terrible la récompense ► de la désobéissance : ils auraient pu

demeurer fermes ; cependant ils tombèrent; qu'il t'en » souvienne, et crains de transgresser.

THE ARGUMENT.

Raphael, at the request of Adam , relates how and wherefore this

world was first created ; that God, after the expelling of Satan and his angels out of heaven , declared his pleasure to create another world, and other creatures to dwell therein ; sends his Son with glory, and attendance of angels, to perform the work of creation in six days; the angels celebrate with hymns the performance thereof, and his reascension into heaven.

ARGUMENT.

RAPHAEL , à la demande d'Adam, raconte comment et pourquoi ce

monde a été d'abord créé : Dieu, ayant expulsé du ciel Satan et ses anges, déclara que son plaisir était de créer un autre monde et d'autres créatures pour y habiter. Il envoie son fils dans la gloire et avec un cortege d'anges, pour accomplir l'æuvre de la création en six jours. Les anges célèbrent par des cantiques cette création , et la réascension du Fils au ciel.

« PoprzedniaDalej »