Dictionnaire de linguistique et de philologie comparée: Histoire de toutes les langues mortes et vivantes, ou traité complet d'idiomographie ... Précédé d'un essai sur le rôle du langage dans l'évolution de l'intelligence humaine, Tom 8

Przednia ok³adka
S'imprime et se vend chez J.-P. Migne, éditeur, 1864
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 509 - Les hommes l'avaient abandonné depuis les jours du déluge, en désordre proférant leurs paroles. Le tremblement de terre et le tonnerre avaient ébranlé la brique crue, avaient fendu la brique cuite des revêtements ; la brique crue des massifs s'était éboulée en formant des collines.
Strona 777 - ... sans que les actes de l'esprit ne participent plus ou moins à la nature de ceux du corps ; ils prennent quelque chose de leur caractère et de leur allure, ils deviennent plus positifs et plus marqués, ils se matérialisent en quelque sorte. Ce sont alors des pensées qui , arrêtées et fixées par l'expression, s'achèvent , se définissent , et se changent en idées claires et distinctes : c'est ainsi qu'on pense au moyen des signes, et surtout au moyen des mots.
Strona 173 - De là vient que nous ne pensons jamais, ou presque jamais, à quelque objet que ce soit, que le nom dont nous l'appelons ne nous revienne, ce qui marque la liaison des choses qui frappent nos sens, tels que sont les noms, avec nos opérations intellectuelles. On met en question s'il peut y avoir en cette vie un pur acte d'intelligence dégagé de toute image sensible. Et il n'est pas incroyable que cela puisse être durant de certains moments dans les esprits...
Strona 401 - ... fait qu'ils renferment une partie des origines de la langue française : tout se réunit pour réveiller l'intérêt sur ces curieux débris de la primitive Europe. En attendant des travaux plus complets sur leur histoire, travaux qui ne peuvent être entrepris avec succès que par les savants nationaux, on peut, au moyen des matériaux existants, les rattacher à leur véritable souche, qui est, sans contredit, indo-européenne. C'est là l'objet spécial de ce mémoire.
Strona 535 - Egyptiens, et cela était nécessaire dans une sorte d'écriture où la combinaison et ran-a'tgeraent mclériel des signes étaient soumis à des règles dictées par la convenance de la décoration des monuments, dans un pays surtout où les murs de tous les édifices publics étaient couverts d'inscriptions servant d'explication aux tableaux sculptés qui rappelaient les grandes actions des rois ou les bienfaits des dieux du pays. Du reste le nombre des hiéroglyphes phonétiques ne s'élevait...
Strona 497 - Nous connaissons toute la généalogie de ce roi, d'abord par les briques qui établissent la filiation de six rois déjà reconnus comme tels par MM. Layard et de Saulcy, et ensuite par un curieux monument dont plusieurs exemplaires sont conservés, et dont un se trouve au Musée britannique. Nous donnons ici une traduction qui peut être regardée comme sûre , quant aux points principaux. L'inscription est...
Strona 173 - Ainsi, sans nous égarer avec Platon, dans ces siècles infinis où il met les âmes en des états si bizarres que nous réfuterons ailleurs, il suffirait de concevoir que Dieu en nous créant a mis en nous certaines idées primitives où luit la lumière de son éternelle vérité; et que ces idées se réveillent par les sens, par l'expérience et par l'instruction que nous recevons les uns des autres.
Strona 17 - ... le même; c'est toujours l'analyse, soit qu'une langue synthétique se trouve tout à coup parlée par des barbares qui, n'en comprenant pas la structure, en suppriment et en remplacent les inflexions, soit qu'abandonnée à son propre cours, et à force d'être cultivée, elle tende à décomposer et à subdiviser les signes représentatifs des idées et des rapports eux-mêmes.
Strona 777 - Il arrive donc que les pensées se mettent en rapport avec les mouvemens organiques, et principalement avec les sons ; qu'elles s'y allient et s'y unissent intimement : c'est au point qu'on a peine quelquefois à les en distinguer , et qu'on croit les voir , les saisir , les sentir réellement dans ces phénomènes , qui n'en sont cependant que les signes. Or, une telle alliance n'a pas lieu sans que les actes de l'esprit ne participent plus ou moins à la nature de ceux du corps; ils prennent quelque...
Strona 477 - Ce ne rut ni un peuple arien, ni un peuple sémitique; mais il se rattache, par ses racines et par l'organisation de sa langue, aux idiomes ouraliens. J'avais eu l'honneur de développer, devant l'Académie des inscriptions et belleslettres , celte opinion, depuis pleinement corroborée par mes études au Musée britannique.

Informacje bibliograficzne