Fragments philosophiques, Tom 1

Przednia ok³adka
Ladrange, 1840 - 499

Z wnêtrza ksi±¿ki

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 145 - In eorum quippe animabus ratio, quae et princeps et iudex omnium debet esse quae sunt in homine, sic est in imaginationibus corporalibus obvoluta, ut ex eis se non possit evolvere, nec ab ipsis ea, quae ipsa sola et pura contemplari debet, valeat discernere.
Strona 149 - ... est perfectus Deus , sint Deus unus? Et cujus mens obscura est ad discernendum inter equum suum et colorem ejus, qualiter discernet inter unum Deum et plures relationes? Denique qui non potest intelligere aliud esse hominem, nisi indi"viduum , nullatenus intelliget hominem nisi humanam personam.
Strona 237 - Puisque (1) nous avons refuté par le raison« nement et par l'autorité les doctrines dont il a « été question jusqu'ici, il nous reste à exposer» « avec l'aide de Dieu, l'opinion que nous croyons « devoir adopter. « Tout individu est composé de forme et de « matière. Socrate a pour matière l'homme et « pour forme la socratité. Platon est composé « d'une matière semblable qui est l'homme, et « d'une forme différente qui est la platonité, et « ainsi des autres hommes. Et de même...
Strona 3 - Et il ne brilla pas seulement dans l'école ; il émut l'Église et l'État, il occupa deux grands conciles, il eut pour adversaire saint Bernard, et un de ses disciples et de ses amis fut Arnauld de Brescia.
Strona 146 - Roscelin , au réalisme contre le nominalisme, et en général à l'idéalisme contre l'empirisme. Il nous est impossible de ne pas croire avec le sens commun et le vulgaire, qu'il ya en effet un genre très-réel, appelé le genre humain, composé de mille et mille individus , tous très-différents entre eux, mais qui tous aussi ont quelque chose de commun. Or, ce quelque chose qui leur est commun à tous, au milieu de toutes les différences qui les séparent, ce quelque chose de commun ne peut...
Strona 4 - Bossuet du douzième siècle, était beau , poète et musicien ; il faisait en langue vulgaire des chansons qui amusaient les écoliers et les dames ; et, chanoine de la cathédrale, professeur du cloître, il fut aimé jusqu'au plus absolu dévouement par cette noble créature qui aima comme sainte Thérèse, écrivit quelquefois comme Sénèque , et dont la grâce devait être irrésistible, puisqu'elle charma saint Bernard lui-même.
Strona 98 - fausseté que dans la réunion de ce qui est séparé. En effet, « si quelqu'un rassemble, réunit intellectuellement ce que la « nature ne permet pas d'associer, cela est faux au jugement « de tous : par exemple, si l'on réunit par l'imagination « un cheval et un homme, pour en faire un Centaure.
Strona 140 - Sa méthode , car il en a une (1 ), est de partir des dogmes consacrés, et sans s'écarter jamais de ces dogmes, en les prenant tels que les donne l'autorité, mais en les fécondant par une réflexion profonde, de s'élever, pour ainsi dire, des ténèbres visibles de la foi à la pure lumière de la philosophie : fides qucerens intellectum (1).
Strona 7 - Abélard et Descartes sont incontestablement les deux plus grands philosophes qu'ait produits la France, l'un au moyen âge, l'autre dans les temps modernes; et cependant, il ya douze années, la France n'avait point une édition complète de Descartes, et elle attend encore une édition complète d
Strona 162 - L'identité des individus d'un même genre ne vient pas de leur essence même, car cette essence est différente en chacun d'eux , mais de certains éléments qui se retrouvent dans tous ces individus sans aucune différence, indifferenter.

Informacje bibliograficzne