Analogies constitutives de la langue allemande avec le grec et le latin expliquées par le samskrit

Przednia ok³adka

Z wnêtrza ksi±¿ki

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona ii - In principio erat Verbum et Verbum erat apud Deum ; et Deus erat Verbum : hoc erat in principio apud Deum.
Strona x - Kreise unserer Erfahrung. Die Sanskritischen Sprachen aber nähern sich dieser Form am meisten, und sind zugleich die, an welchen sich die geistige Bildung des Menschengeschlechts in der längsten Reihe der Fortschritte am glücklichsten entwickelt hat. Wir können sie mithin als einen festen Vergleichungspunkt für alle übrigen betrachten.
Strona xiii - ... et des mots grecs , et qu'à leur tour, les signes hiéroglyphiques de la consonne R, la bouche et ses homophones, représentaient parfois aussi la consonne L. 4-° Enfin , les signes hiéroglyphiques des voyelles ont une valeur tellement vague , qu'ils se permutent presque indifféremment les uns pour les autres , un même caractère exprimant dans diverses occasions les voyelles E, H ou I, et un autre , les voyelles A , E, O ou ii ; de leur côté, les dialectes diffèrent sur-tout par la permutation...
Strona xxv - Elle se met au-dessus de la lettre après laquelle elle doit être prononcée : ФЯ bandh , lier.

Informacje bibliograficzne