Dictionnaire de philosophie et de théologie scolastiques, ou, Études sur l'enseignement philosophique et théologique au moyen âge...

Przednia ok³adka
J.-P. Migne., 1865
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 765 - Mais enfin me voici insensiblement revenu où je voulois; car, puisque c'est une chose qui m'est à présent manifeste, que les corps mêmes ne sont pas proprement connus par les sens ou par la faculté d'imaginer, mais par le seul entendement, et qu'ils ne sont pas connus de ce qu'ils sont vus ou touchés, mais seulement de ce qu'ils sont entendus...
Strona 811 - Il ya lieu de juger qu'il ya une infinité d'âmes, ou , pour parler plus généralement , d'entéléchies primitives , qui ont quelque chose d'analogique avec la perception et l'appétit , et qu'elles sont toutes et demeurent toujours des formes substantielles des corps. Il est vrai qu'il ya apparemment des espèces qui ne sont pas véritablement unum per se (c'est-à-dire des corps doués d'une véritable unité, ou d'un être indivisible qui en fasse le principe actif total), non plus qu'un moulin...
Strona 765 - Si par hasard je ne regardais d'une fenêtre des hommes qui passent dans la rue, à la vue desquels je ne manque pas de dire que je vois des hommes, tout de même que je dis que je vois de la cire...
Strona 871 - Car, quelque paradoxal que cela paraisse, il est impossible à nous d'avoir la connaissance des individus et de trouver le moyen de déterminer exactement l'individualité d'aucune chose , à moins que de la garder elle-même : car toutes les circonstances peuvent revenir ; les plus petites différences nous sont insensibles ; le lieu ou le temps, bien loin de déterminer d'eux-mêmes, ont besoin eux-mêmes d'être déterminés par les choses qu'ils contiennent. Ce qu'il ya de plus considérable...
Strona 765 - ... est capable de recevoir plus de variétés selon l'extension que je n'en ai jamais imaginé. Il faut donc demeurer d'accord que je ne saurais pas même comprendre par l'imagination ce que c'est que ce morceau de cire, et qu'il n'ya que mon entendement seul2 qui le comprenne.
Strona 765 - Cependant je ne me saurais trop étonner quand je considère combien mon esprit a de faiblesse et de pente qui le porte insensiblement dans l'erreur. Car encore que sans parler je considère tout cela en moi-même, les paroles toutefois m'arrêtent, et je suis presque...
Strona 765 - Or , ce qui est ici grandement à remarquer , c'est que sa perception n'est point une vision , ni un attouchement , ni une imagination, et ne l'a jamais été- quoiqu'il le semblât ainsi auparavant, mais seulement une inspection de l'esprit, laquelle peut être imparfaite et confuse comme elle était auparavant, ou bien claire et distincte comme elle est à présent , selon que mon attention se porte plus ou moins aux choses qui sont en elle , et dont elle est composée.
Strona 3 - Annales de philosophie chrétienne, mis au défi de nous convaincre d'une seule erreur typographique, ont été forcés d'avouer que nous n'avions pas trop présumé de notre parfaite correction. Dans le Clergé se trouvent de bons latinistes et de bons hellénistes, et, ce qui est plus rare, des hommes...
Strona 809 - Car que j'aie la faculté de concevoir ce que c'est qu'on nomme en général une chose, ou une vérité, ou une pensée, il me semble que je ne tiens point cela d'ailleurs que de ma nature propre...
Strona 3 - Mais , depuis ces temps éloignés, les mécaniques ont cédé le travail aux presses à bras, el l'impression qui en sort, sans être du luxe, attendu que le luxe jurerait dans des ouvrages d'une telle nature, est parfaitement convenable sous tous les rapports. Quant k la correction, il est de fait qu'elle u'a jamais été portée...

Informacje bibliograficzne