Œuvres complettes, revues, augmentées et accompagnées de notes [by G.M. Ducreux].

Przednia ok³adka

Z wnêtrza ksi±¿ki

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Wybrane strony

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 72 - On entendra la voix de celui qui crie dans le défert : Préparez la voie du Seigneur ; rendez droits & unis fes fentiers : ïi.
Strona 56 - ... personnes qu'on puisse appeler raisonnables; ou ceux qui servent Dieu de tout leur cœur parce qu'ils le connaissent, ou ceux qui le cherchent de tout leur cœur, parce qu'ils ne le connaissent pas.
Strona 31 - Ces amitiés qu'on croit si pures , quand on leur ôtera cette apparence d'honnêteté qui les couvre , paroîtront telles qu'elles sont, un vil commerce d'intérêt ou d'impureté. Ces aumônes, quand on effacera cette couleur de la charité qu'on leur donne , ne seront plus que de vaines ostentations, ou des compassions naturelles. Ces humilités qu'on admire, quand on aura levé le masque qui les couvre , ne seront peut- être que des vanités déguisées.
Strona 231 - L'envie est une passion désordonnée qui ne peut souffrir ni grâce ni vertu dans les âmes; il n'ya point d'autorité, point de réputation, point de bonheur qu'elle n'étouffât, si elle pouvait, dès leur naissance. Comme elle n'a pas toujours la force en main, elle s'aide de tous les artifices de la langue : soit qu'elle cherche à détruire un crédit qui lui fait ombrage, à ternir une gloire qui brille un peu trop à son gré, à ruiner une fortune dont les débris peuvent servir à grossir...
Strona 79 - ... qu'il voudra, pour maxime, que l'ambition est le caractère d'une belle âme; que c'est la passion des grands hommes; que c'est le principe de toutes les actions héroïques : la religion chrétienne m'apprend que c'est la marque d'une âme basse, et le principe de toutes les mauvaises actions qui se commettent. Car, y at-il rien de plus bas pour l'homme, que d'aimer ce qui est au-dessous de lui, et de renoncer à son héritage qui est céleste? Or, toutes les dignités du monde sont des biens...
Strona 229 - N'at-il pas un ami comme vous ? Hélas'. de fecret en fecret cette médifance devient publique , elle paffe malgré ces vaines précautions d'oreille en oreille , de bouche en bouche : chacun fe recommande le filence , & perfonne n'a deffein de le garder ; mais après tout , le moyen d'être lî réfervé avec fes amis mêmes"!
Strona 215 - Saint -Efprit n'a rien oublié de ce qui pouvoit le rendre odieux : tantôt il le compare à une épée qui perce , à un rafoir qui emporte fans qu'on...
Strona 119 - ... années , afin de leur donner le temps de déraciner, leurs péchés par la pratique des vertus contraires , & de s'affermir dans la bonne vie. Un pécheur mourant ne fauroit paffer par ces degrés , ni par ces difpofitions (ucccHIves.
Strona 67 - Il met fa confiance en Dieu ; fi donc Dieu l'aime, qu'il le délivre maintenant; puifqu'il a dit : Je fuis le Fils de Dieu.
Strona 284 - Ils ont beau être exposés au feu et aux bêtes, ce ne sera pas la couronne de leur foi , mais la peine de leur perfidie ; ce ne sera pas une mort glorieuse, mais un désespoir. Un homme de la sorte peut être tué , mais il ne peut pas être couronné.

Informacje bibliograficzne