Historique ecclésiastique, Tom 34

Przednia ok³adka
J. Mariette, 1734
0 Recenzje
Nie weryfikujemy opinii, ale staramy siê wykrywaæ i usuwaæ fa³szywe tre¶ci

Z wnêtrza ksi±¿ki

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 210 - Etant évident par l'expérience , que fi la bible traduite en langue vulgaire étoit permife indifféremment à tout le monde , la témérité des hommes feroit caufe qu'il en arriveroit plus de dommage que d'utilité: Nous voulons...
Strona 205 - Dieu, et né du Père avant tous les siècles, Dieu de Dieu, Lumière de Lumière, vrai Dieu du vrai Dieu, engendré, et non...
Strona 120 - ... directs. Pour ceux qui fe battront , & ceux qu'on appelle leurs parrains , ils encourront la peine de l'excommunication , de la prefcription de tous leurs biens...
Strona 7 - ... plus efficace pour ce fujet, fuivant les termes du concile de , Latran tenu fous Innocent III. ordonne ledit faint concile , qu'à l'avenir avant que l'on contracte mariage, le propre curé des parties contractantes annoncera trois fois publiquement dans l'églife pendant la méfie...
Strona 120 - ... et du domaine de la ville, forteresse, ou place dans laquelle, ou auprès de laquelle ils auront permis le duel, s'ils tiennent ledit lieu de l'Église, et si ce sont des fiefs, ils seront dès là môme acquis « au profit des seigneurs directs.
Strona 49 - Toutes les causes qui, de quelque manière que ce soit, sont de la juridiction ecclésiastique, quand elles seraient bénéficiaires, n'iront en première instance que devant les ordinaires des lieux seulement, et seront entièrement terminées dans l'espace au plus de deux ans, à compter du jour que le procès aura été intenté; autrement, après ce temps-là, il sera libre aux parties ou à...
Strona 628 - Vous avez , mon père , dit-il au moine , attribué à Luther de terribles chofes: mais en quel endroit les dit-il ? pouvez-vous me marquer le livre où il a enfeigné une telle doctrine ? Le religieux lui répondit qu'il ne pouvoit le lui montrer actuellement , mais qu'il le feroit à Turin , s'il vouloit l'y accompagner : Et moi...
Strona 165 - Il dit, que fi Dieu ne lui avoit pas donné comme à eux ' le don des miracles , on ne devoit pas pour cela ajouter moins de foi à fa doctrine , parce qu'il l'avoit reçue de Dieu même.
Strona 207 - Je tiens fermement qu'il ya un Purgatoire , & que les âmes qui y font détenues, font foulagées par les fuffrages des fidèles. Je...
Strona 127 - ... concile. Et comme il apprend maintenant qu'ils ont mis la dernière main à cet ouvrage, et que cependant la multitude et la variété des livres ne permet pas que le saint concile en puisse faire...

Informacje bibliograficzne