Obrazy na stronie
PDF
ePub
[blocks in formation]

HISTOIRE ROMAINE

DE TITE-LIVE,

TRADUCTION NOUVELLE

PAR DUREAU DE LAMALLE,

DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE,

TRADUCTEUR DE TACITE ET DE SALLUSTE;

REVUE PAR M. NOËL,
Membre de la Légion d'honneur, Inspecteur-général , Conseiller linaire de

l'Université impériale , Correspondant de l'Académie royale de Hollande, etc.

PREMIÈRE DÉCADE.

TOME PREMIER.

A PARIS,
CHEZ MICHAUD FRÈRES, IMPRIMEURS-LIBRAIRES,

RUE DES BONS-ENFANTS, No. 34;
ET CHEZ H. NICOLLE, A LA LIBRAIRIE STÉRÉOTYPE,

RUE DE SEINE, N°. 12.

M. DCCC. X.

[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

EXTRAIT DU DÉCRET du 19 juillet 1793, concer

nant les contrefacteurs et débitants d'éditions contrefaites.

Art. III. Les officiers de paix, juges de paix ou commissaires de police , seront tenus de faire confisquer, à la réquisition et au profit des auteurs, compositeurs, peintres et dessinateurs, et autres, leurs héritiers ou cessionnaires, tous les exemplaires des éditions imprimées ou gravées sans la permission formelle ou par écrit des auteurs. Art. IV. Tout contrefacteur sera tenu de

payer

véritable propriétaire, une somme équivalente au prix de trois mille exemplaires de l'édition originale.

Art. V. Tout débitant d'édition contrefaite, s'il n'est pas reconnu contrefacteur , sera tenu de payer au véritable

propriétaire, une somme équivalente au prix de cinq cents exemplaires de l'édition originale.

au

Deux exemplaires de cet ouvrage ont été déposés à la Bibliothèque impériale. Les lois nous en garantissant la propriété exclusive , nous traduirons devant les tribunaux les contrefacteurs, distributeurs ou débitants d'éditions contrefaites ; et nous assurons à la personne qui nous les fera saisir, la moitié du dedommagement accordé par la loi.

L'on doit regarder comme de contre-façon , tout exemplaire qui ne sera pas revêtu du chiffre et de la signature ci-dessous. Conformément à la loi , nous les avons déposés au greffe du tribunal du commerce; et conséquemment quiconque les contrefera encourra les mémes peines que les faussaires.

[ocr errors]
« PoprzedniaDalej »