Revue d'histoire littéraire de la France, Tomy 1-6

Przednia ok³adka
Maurice Tourneux
A. Colin, 1899
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 170 - Un homme du peuple ne saurait faire aucun mal, un grand ne veut faire aucun bien et est capable de grands maux ; l'un ne se forme et ne s'exerce que dans les choses qui sont utiles, l'autre y joint les pernicieuses : là se montrent ingénument la grossièreté et la franchise, ici ,se cache une sève maligne et corrompue sous l'écorce de la politesse...
Strona 375 - L'excès choquant de Ronsard nous a un peu jetés dans l'extrémité opposée. On a appauvri, desséché, et gêné notre langue. Elle n'ose jamais procéder que suivant la méthode la plus scrupuleuse et la plus uniforme de la grammaire : on voit toujours venir d'abord un nominatif...
Strona 397 - D'ailleurs nous n'avons rien à ménager sur ce faux point d'honneur. Notre langue n'est qu'un mélange de grec , de latin et de tudesque , avec quelques restes confus de gaulois. Puisque nous ne vivons que sur ces emprunts, qui sont devenus notre fonds propre, pourquoi aurions-nous une mauvaise honte sur la liberté d'emprunter , par laquelle nous pouvons achever de nous enrichir ? Prenons de tous côtés tout ce qu'il nous faut pour rendre notre langue plus claire, plus précise, plus courte et...
Strona 265 - Il me fut pris par des hussards. Ce que je ne perdrai jamais , ce sont les sentiments que vous m'inspirez l'un et l'autre, dans lesquels il entre du respect , de l'admiration , et , si j'ose le dire, de l'amitié.
Strona 361 - Sur le style et le langage; 2° Sur les pensées et les sentiments ; 3° Sur le fond et sur les règles de l'art de chacun de ces ouvrages. Nous avons dans les remarques de l'Académie sur le Cid , et dans ses observations sur quelques odes de Malherbe, un...
Strona 25 - Et quand à ce, te fourniront de matière les louanges des dieux et des hommes vertueux, le discours fatal des choses mondaines, la solicitude des jeunes hommes, comme l'amour, les vins libres, et toute bonne chère.
Strona 17 - Marot (seule lumière en ses ans de la vulgaire poésie) se travailloit à la poursuite de son Psautier, et osai, le premier des nostres, enrichir ma langue de ce nom, Ode...
Strona 301 - Cid; et, particulièrement, une lettre qu'elle a vue de vous lui a plu jusqu'à un tel point qu'elle lui a fait naître l'envie de voir tout le reste. Tant qu'elle n'a connu dans les écrits des uns et des autres que des contestations d'esprit agréables et des railleries innocentes, je vous avoue qu'elle...
Strona 490 - En général , les Alpes , quoique plus élevées que les montagnes de l'Amérique septentrionale, ne m'ont pas paru avoir ce caractère original , cette virginité de site que l'on remarque dans les Apalaches , ou même dans les hautes terres du Canada : la hutte d'un Siminole sous un magnolia, ou d'un Chipowais sous un pin , a tout un autre caractère que la cabane d'un Savoyard sous un noyer.
Strona 540 - Forêt-Noire, quelques oiseaux blancs voltigeant sous un ciel gris et poussés par un vent glacé. Là, après avoir été assise sur un trône, après avoir été outrageusement calomniée, la reine Hortense est venue se percher sur un rocher ; en bas est l'île du lac où l'on a, dit-on, retrouvé la tombe de Charles le Gros, et où meurent à présent des serins rendus à la liberté...

Informacje bibliograficzne