Exposition des opérations faites en Lapponie pour la détermination d'un arc du méridien en 1801, 1802 et 1803,.

Przednia ok³adka
J. P. Lindh, 1805 - 1
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Wybrane strony

Spis tre¶ci

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona v - Lecteur. >n examinant le mefurage du degré du Méridien fait en Lapponie l'an 1736, je n'ai pas pu m'empêcher de concevoir de fortes doutes sur son autenticité. *) En comparant cette mesure avec celles des autres, qui semblent mériter le plus de confiance, je n'ai pas pu que trouver un peu trop grand le saut de la longueur du degré conclue de la mesure en Lapponie à la latitude...
Strona viii - ... occasion dans de tels debrouillemens je dirai seulement, qu'animé des toutes ces raisons j'ai souhaité depuis longtems, qu'il se présentât quelque conjoncture favorable pour renouveller cette mesure du degré en Lapponie, à fin d'en vérifier cette première mesure et ainsi effacer toutes les doutes sur son autenticité, ou la corriger. Ces idées, roulées dans mon...
Strona vii - ... observations monteroit à un encore plus grand nombre de secondes, ce qui aura été bien difficile d'éviter dans de telles circonstances, et cela d'autant plus que cet...
Strona v - Terre qu'on en a déduits , et qui s'ecartoient de même de ceux qui etoient déduits des comparaisons entre la mesure de l'an 1736 et celles nommées. Ne me doutant pas nullement des connoissances, des lumières et des soins de ces Illustres Géomètres et Astronomes, dont les noms se perpétueront auffi...
Strona vii - ... espèce. L'ouvrier de cet' Instrument jouit assurément et cela avec bien de droit d'une bonne réputation. Mais on doit pourtant avouer, que l'art de fabriquer de tels Instrumens avec la dernière exactitude n'avoit pas encore et pour ce tems monté au même degré de perfeftion que depuis.
Strona 169 - Torneâ, il s'ensuit que la hauteur du pôle de celuici étoit = 73°i6'34"o58 (=65° 5o/4g//435 selon la division sexagésimale), ce qui est précisément celle qui résulte des observations faites au commencement du Janvier l'an 1737; de sorte que dans cet élément nous ne différons point du tout des déterminations anciennes.
Strona xvi - NEWTON ne tarda pas à remarquer, que l'hypothèse de HUYGENS d'une force unique tendante au centre de la terre, étoit équivalente à celle d'y supposer une densité infinie.
Strona vi - Parmi ces circonflances on doit confiderer la dureté du climat, ou ces opérations et observations, qui exigeoient la dernière exactitude, dévoient se faire, et qui pourroit ainfi causer les plus légères et presqu' imperceptibles dérangeméns, mais qui pouvoient néanmoins d'être d'une conséquence bien notable.
Strona viii - Les résultats de cette mesure s'accordent ass«z bien avec ceux des autres mesures faites au nord de la France, et augmentèrent ainsi les doutes que j'avois conçues sur l'exactitude de la mesure Lapponaise Tan 1736.

Informacje bibliograficzne