Dissertation sur l'origine des poemes attribues a Homere, et sur les cycles epiques de l'antiquite et du moyen age

Przednia ok³adka
Hayez, 1849 - 64
0 Recenzje
Nie weryfikujemy opinii, ale staramy siê wykrywaæ i usuwaæ fa³szywe tre¶ci
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Wybrane strony

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 9 - Ducere quo vellet. Fuit haec sapientia quondam, Publica privatis secernere, sacra profanis, Concubitu prohibere vago, dare jura maritis, Oppida moliri, leges incidere ligno ; Sic honor et nomen divinis vatibus atque 400 Carminibus venit.
Strona 51 - Pictoribus atque poetis Quidlibet audendi semper fuit aequa potestas. Scimus et hanc veniam petimusque damusque vicissim ; Sed non ut placidis coeant immitia, non ut Serpentes avibus geminentur, tigribus agni.
Strona 47 - S'il a résisté à la séduction, c'est qu'indépendamment du raisonnement lumineux de ses adversaires , il est vivement effrayé de ce pyrrhonisme qui veut aujourd'hui se glisser dans les sciences, et ébranler les traditions littéraires, comme il a détruit la foi religieuse et troublé le bonheur d'une époque dans laquelle la Providence nous a condamnés à vivre.
Strona 4 - Vu l'art. 18 du règlement du 26 janvier 1842,' ainsi conçu : « Toute thèse qui serait imprimée sans l'approbation du Président (de la faculté que la chose concerne) sera considérée comme non avenue et étrangère à l'Université. Du reste, les opinions étant libres , les récipiendaires peuvent présenter au public, les résultats quels qu'ils soient, de leur conviction personnelle, et l'Université n'entend à cet égard ni approuver ni improuver.
Strona 4 - Toute thèse qui serait imprimée sans l'approbation du président (de la faculté que la chose concerne) sera considérée comme non avenue et étrangère à l'Université. Du reste, les opinions étant libres, les récipiendaires peuvent présenter au public les résultats, quels qu'ils soient, de leur conviction personnelle ; l'Université n'entend, à cet égard, rien approuver ni improuver.
Strona 30 - N'offrez point un sujet d'incidents trop chargé. Le seul courroux d'Achille, avec art ménagé, Remplit abondamment une Iliade entière : Souvent trop d'abondance appauvrit la matière. Soyez vif et pressé dans vos narrations ; Soyez riche et pompeux dans vos descriptions. C'est là qu'il faut des vers étaler l'élégance ; N'y présentez jamais de basse circonstance.
Strona 63 - Qui veult avoir le non des bons et des vaillans, 11 doit aler souvent à la pluie et au champs Et estre en la bataille, ainsi que fist Rolans Et li bers Olivier, et Ogier li poissans, Les .iiii.
Strona 13 - On dirait que tes yeux ont été les témoins de ce que tu racontes , ou que tu l'as appris de leur propre bouche. ) Ce pansage pourrait fonder la vérité de la plupart des aventures qu'Homère a chantées.

Informacje bibliograficzne