Obrazy na stronie
PDF
ePub

TANCREDE,

TRA G E D I E,

A MA DA ME

MADAME LA MARQUISE

DE

POMPADOUR.

MADAME,

OUTES les Epitres dédicatoires ne sont pas de láches fla teries, toutes ne sont pas

térêt; celle que vous reçutes de Mr. Crébillon, mon con

4

frire

dictées par

frère à l'Acadérnie, mon premier maître dans un art que j'ai tos jours aimé, fut un monument de la reconnaissance ; le mien dilrera moins , mais il est aufi juste. J'ai víî dès votre enfance les graces les talens se déveloper; j'ai reçu de vous dans tous les temps des témoignages d'une bonté toljoils égale. Si quelque censeur pouvait désafrouver l'hommage que je vous rends, ce ne pourrait éire qu'un caur 24 ingrat. Je vous dois beaucoup, MADAME, U je dois le dire. J'ose encor plus, joje vous remercier publiqueinent dil bien que vous avez fait à un très-grand nombre cie véritables gens de lettres , de grands artistes, d'homines de mérite en plus d'un genre.

Les cabales font affreuses , je le sçais , la Litiérature en fera toujours troublée , ainsi que tous les autres états de la vie. On calomniera toiljours les gens de lettres comme les gous en place; " j'avouerai

qua

« PoprzedniaDalej »