Obrazy na stronie
PDF
ePub

La nôtre, hélas ! languit abandonnée.
Comme on apprend à chanter , à danser,
Les gens du monde apprennent à penser.

A C Α Ν Τ Ε.

Cette Dormène, & cette vieille Dame,
Semblent donner quelque chose à mon ame;
Je crois en valoir mieux quand je les voi ;
J'ai de l'orgueil , & je ne sais pourquoi;
Et les bontés de Dormienie & de Laure
Me fout hair, mille fois plus encore,
Madame Berthe, & Monsieur Maturin.

COLETTE

Quitte les tous.

A C Α Ν Τ Ε.

Je n'ose, mais enfin J'ai quelque espoir : que ton conseil m'affiste, Dis moi d'abord, Colette, en quoi consiste Ce fameux droit du Seigneur ?

C Ο Ι Ε Τ Τ Ε,

Oh! ma foi,
Va consulter de plus doctes que moi.
Je ne suis point mariée : & l'affaire,
A ce qu'on dit, eit un très grand mistère.
Théatre. Tom. V.

z

Secon

Seconde moi; fais que je vienne à bout
D'etre épousée , & je te dirai tout.

A C Α Ν Τ Ε.

Ah! jy ferai mon possible.

COLETTE.

Ma mère
Eft très alerte, & conduit mon aitaire :
Elle me fait , par un acte plaintif,
Pousser mon droit par devant le Baillif.
J'aurai, dit-elle, un mari par justice.

ACANTE.

Que de bon coeur j'en fais le facrifice !
Chère Colette, agissons bien à point,
Toi

pour l'avoir , moi pour ne l'avoir point, Tu gagneras assez à ce partage, Mais en perdant, je gagne davantage.

[merged small][ocr errors][merged small]

А стE II.

SCE N E I.

LE BAILLIF, PHLIPE fon valer.

LE BAILLIF.

MA robe, allons — cu respect – vite Phlipe.

robe, allons du . C'est en Baillif qu'il faut que je m'équipe. J'ai des cliens qu'il faut expédier. Je suis Baillif; je te fais mon huillier, Amene moi Colette à l'audiance. (il s'ajseye devant une table, & feuillette 1.7%

grand livre.)
L'affaire est grave, & de grande importance,
De matrimonio. chapitre deux.
Empèchemens. ces cas la font verreux,
Il faut savoir de la jurisprudence.

(à Colette. ) Approchez vous, --- faites la revérence , Colette; il faut d'abord dire son nom,

Co

[blocks in formation]

Colette. -- Il faut dire ensuite son âge.
N'avez-vous pas trente ans, & davantage?

COLE TT E.

Fi donc, Monsieur, j'ai vingt ans, tout au plus.

LE BAILLIF (écrivant.) Ça, vingt ans, paile: -- ils sont bien révolus ?

C Ο Ι. Ε Τ Τ Ε.

L'âge, Monsieur, ne fait rien à la chose ;
Et jeune ou non , sachez que je m'oppose
A tout contrat qu'un Maturin fans foi
Fera jamais avec d'autres que moi.

L E BAILI I F.
Vos oppositions seront notoires.
Ça, vous avez des raisons péremptoires ?

COLETTE.

J'ai cent raisons.

LE

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

Mais vous coupez le fil, A tout moment, de notre procédure.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

Oh tant! j'aurais plus d'un mari fans lui;
Et me voilà pauvre fille aujourd'hui.

LE BAILLI F.

Il vous a fait sans doute des promesses?

COLE TT E.

Mille pour une , & pleines de tendresses.
Il promettait , il jurait que dans peu
Il me prendrait en légitime næu.

« PoprzedniaDalej »