Obrazy na stronie
PDF
ePub

( à Ramire S à Atide. )
Eh bien, foyez unis : eh bien , soyez heureux,
Aux dépens de ma vie, aux dépenis de mes feux,
Eloignez vous, fuyez, dérobez à ma vue
Ce spectacle effrayant d'un bonheur qui me tüe,
Vôtre joye eft horrible, & je ne puis la voir.
Fuyez, craignez encor Zulime au désespoir.
Mon père, ayez pitié du moment qui me reste ;
Sauvez mes yeux mourans d'un spectacle funeste.

( elle tonbe sur la confidente. )

A T I DE

Nos deux cæurs sont à vous.

R A M I R E.

Vivez sans nous hair.

Z U LI M E.

Moi te haïr, cruel! ah laisse moi mourir;
Va, laisse moi.

B E N A S S A R.

Ma fille, objet funeste & tendre , Mérite enfin les pleurs que tu nous fais répandre,

Z U LI M E.

Mon père, par pitié, n'approchez point de noi,
Jabjure un lache amour ; il triompha de moi.
Hélas - Vous n'aurez plus de reproche à me faire.

[merged small][ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

A la fin j'ai rempli mon devoir.
Je l'aurais dû plutôt -- pardonnez à Zulime !
Souvenez vous de moi; mais oubliez mon crime.

Fin du cinquiéme es dernier acte.

LE

LE DROIT

DU

SEIGNEUR,

COMÉDIE

EN CINQ ACTE S.

Elle a été jouée à Paris sous le nom de
L'Ecueil du Sage, qui n'était pas fon

véritable titre.

[ocr errors][merged small]

Le Marquis du CARRAGE.

Le Chevalier GERNANCE.

Le Baillif.

MATURIN, fermier.

DIGNANT, ancien domestique.

A CANTE, élevée chez Dignant.

BERTHE, seconde femme de Dignant.
DORMÊ NE.

COLETTE.

CHAMPAGNE.

Domestiques.

Les deux premiers ačkes se passent sous les arbres du village. Les trois derniers dans le vestibııle die château.

La Scène est suposée en Picardie, e l'action du tems de Henri fecond,

LE

LE DROIT

DU

SEIGNEUR,

COM É DIE.

A C Τ Ε Ι.

SCENE I.

M A T URIN, LE B A ILLI F.

M A T U RI N.

Ecoute

[ocr errors]

Coutez moi, Monsieur le Magister ; Vous savez tout, du moins vous avez l'air

« PoprzedniaDalej »