Obrazy na stronie
PDF
ePub
[ocr errors][merged small][merged small][merged small]

ETTE tragédie vous apartient , Mademoiselle; vous l'avez fait suporter au théatre.

Les talens comme les vôtres ont un avantage assez unique, c'est celui de resusciter les morts ; c'est ce qui vous est arrivé quelquefois

. Il faut avouer que sans les grands acteurs une pièce de théas tre est sans vie ; c'est vous qui lui domez l'ame. La tragédie est encor plus faite pour être représentée que pour être lue;

c'est sur quoi je prendrai la liberté de dire , qu'il est bien singulier qu'un ouvra

ge

[ocr errors]

ge qui est imocent à la lecture, puisse devenir coupable aux yeux de certaines gens, en acquérant le mérite qui lui est propre, celui de paraître sur le théatre. On comprendra pas un jour qu'on ait pu faire des reproches à Mad'le de Champmelé de jouer Chimène , lorsqu'Augustin Courbé, Marbre Cramoisi qui l'imprimaient , étaient marguilliers de leur

paroisse ; on jouera peut-être un jour sur le théaire ces contradictions de nos

inoculrs.

Je n'ai jamais conçu qu'un jeune homme qui réciterait en public une Philippique de Cicéron dsit déplaire mortellement c certaines personnes, qui prétendent lire avec un plaisir extrême les injures groffières que ce Cicéron dit éloquemment à Marc-Antoine. Je ne vois pas non plus qu'il y ait un grand mal à prononcer tout haut des vers Français , que tous les hon. nêtes gens lisent, ou même les vers qu'on

ne lit guères : c'est un ridicule qui m'a Souvent frapé parmi bien d'autres ; ce ridicule tenant à des choses sérieuses, pourait quelquefois mettre de fort mauvaise hurneur.

Quoi qu'il en soit, l'art de la déclamation demande à la fois tous les talens extérieurs d'un grand orateur , tous ceux d'un grand peintre. Il en est de cet art comme de tous ceux que les homines ont inventé pour charmer l'esprit , les oreilles o les yeux; ils sont tous enfans du génie , tous devenus nécessaires à la société perfećtiomée ; ce qui est commun à tous, c’est qu'il ne leur est pas permis d'être diocres. Il n'y a de véritable gloire que pour les artistes qui atteignent la perfection; le reste n'est que toléré.

Un mot de trop , un mot hors de sa pla, gấte le plus beau vers ; une belle persée perd tout son prix, si elle est mal exprimée ; elle vous ennuie, si elle ejt

pétée :

pétée : de même, des inflexions de voix, ou déplacées , oll peu justes , ou trop peu variées , dérobent au récit toute sa grace. Le secret de toucher les cours est dans l'afsemblage d'une infinité de nuances délicates , en poésie, en éloquence, en déclamaiion, en peinture ; & la plus légère diffonance en tout genre , est sentie aujourd'hui par les connaisseurs ; voilà peutétre pourquoi l'on trouve si peu de grands artistes, c'est que les défauts font mieux seniis qu'autrefois. C'est faire vôtre éloge, que de vous dire ici combien les arts sont difficiles. Si je vous parle de mon ouvrage , ce n'est que pour admirer vos talens.

Cette pièce est assez faible. Je la fis autrefois pour effayer de fléchir un père rigoureux qui ne voulait pardonner ni à son gendre, ni à sa fille , quoiqu'ils fuffent tre's efiimables, qu'il n'est à leur reprocher que d'avoir fait sans for con

fente

fentement un mariage que lui-même aurait díl leur proposer.

L'avanture de ZULIME , tirée de l'hiftoire des Maures, présentait au spectateur une princesje bien plus coupable ; Benassar fon père, en lui pardonnant , ne devait qu'inviter davantage à la clémence ceux qui pouraient avoir d punir une faute plus graciable que celle de Zulime.

Malheureusement la pièce parait avoir quelque ressemblance avec Bajazet; pour comble de malheur , elle n'a point d'Acomat; mais aussi, cet Acomat me parait l'effort de l'esprit humain. Je ne vois rien dans l'antiquité , ni chez les inodernes , qui foit dans ce caractère, la beauté de la diction le reléve encore ; pas un seul vers ou dur ou faible, pas un mot qui ne soit le mot propre ; jamais de sublime hors d'ouvre , qui cese alors d'être Sublime ; jamais de dissertation étrangère au sujet, toutes les convenances parfaite

anent

« PoprzedniaDalej »