Obrazy na stronie
PDF
[graphic][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

ÉCOLE FRANÇAISE. "coot N. POUSSIN. coc. MUSÉE FRANÇAIS.

ÉLIÉZER ET RÉBECCA.

Pour bien sentir cette composition, il faut se reporter aux temps anciens ou l'hospitalité s'exerçait d'une manière toute différente de la nôtre, et penser aussi à l'importance que l'on attache aux sources d'eau vive dans les pays orientaux.

Le tableau de Poussin est empreint d'une grande naïveté et d'une profonde philosophie, que l'auteur a puisées dans la Genėse, où il est dit: sur le soir, au temps où les filles avaient coutume de sortir pour puiser de l'eau,

Éliezer fit reposer ses chameaux près du puits, et dit : Seigneur, Dieu d'Abraham, faites que je rencontre aujourd'hui ce que je désire, je me tiendrai près de cette fontaine. Que la fille à qui je dirai, baissez, je vous prie, votre vase, afin que je boive; et qui me répondra, buvez et je donnerai aussi à boire à vos chameaux, soit celle que vous avez destinée à Isaac votre serviteur. A peine avait-il achevé, qu'il voit venir Rébecca qui descendit à la fontaine et remplit son vase. Éliézer lui dit alors : Donnez-moi, je vous prie, un peu à boire de l'eau que vous portez dans votre vase. Elle lui répondit : Buvez, seigneur; et aussitôt, baissant son vase, elle lui donna à boire; puis elle ajouta : Je vais aussi chercher de l'eau pour vos chameaux. Cependant, Eliezer considérait cette jeune fille avec étonnement. Lorsque les chameaux eurent achevé de boire, le serviteur d'Abraham offrit à Rebecca un bijou d'or qui pesait un demisicle et des bracelets qui pesaient dix sicles, puis lui demanda de qui elle était fille.

Ce tableau a été peint vers 1648 pour M. Pointel, il est maintenant dans la galerie du Musée. Il a été gravé par

Gėrard Audran. Larg., 6 pieds i pouce; haut., 3 pieds 9 pouces.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][merged small]

ELIEZER AND REBECCA.

[ocr errors]
[ocr errors]

To fully feel this composition we must go back to former times when hospitality was exercised in a manner quite different from ours , and we must also bear in mind the importance attached in Eastern countries to running streams.

Poussin's picture is impressed with great simplicity and deep philosophy, which be derived from Genesis, where it is said that Eliezer made his camels to kneel down without the city, by a well of water, at the time of the evening, even the time that women go out to draw water. And he said, O Lord God of my master Abraham I pray thee , send me good speed this day. Behold, I stand here by the well of water. Let it come to pass, that the damsel to whom I shall say, Let down thy pitcher, I pray thee, that I'may drink; and she shall say, Drink, avd I will give thy camels drink also : let the same be she that thou hast appointed for thy servant Isaac. And it came to pass , before he had done speaking that, behold , Rebecca came out, and she went down to the well, and filled her pitcher. Eliezer said to her, Let me, I pray thee, drink a little water of thy pitcher. And she said , Drink, my lord : and she hastened, and let down her pitcher upon her band, and gave him drink; and she said, I will draw water for thy camels also. And Eliezer wondered at this damsel, and as the camels had done drinking he took a golden earring of balf a shekel weight, and two bracelets for her bands of teu shekels weight of god : and then said to her. Whose daughter art thou, tell me I pray thee ?

This picture was painted for M. Pointel, about the year 1648 : it now is in the Gallery of the Louvre. It has been engraved by Gerard Audran.

Width, 6 feet 5 inches ; height 4 feet.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« PoprzedniaDalej »