La Propagande: notice historique par un missionnaire

Przednia ok³adka
imp. Polyglotte de la S.C. de la Propagande, 1875 - 78
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 9 - Tao-Kouang, les établissements religieux et de bienfaisance qui ont été confisqués aux chrétiens, pendant les persécutions dont ils ont été les victimes, seront rendus à leurs propriétaires par l'entremise de Son Excellence le Ministre de France en Chine, auquel le Gouvernement impérial les fera délivrer avec les cimetières et les autres édifices qui en dépendaient.
Strona 115 - Aucune entrave ne sera apportée par les autorités de l'Empire chinois au droit qui est reconnu à tout individu en Chine d'embrasser, s'il le veut, le christianisme et d'en suivre les pratiques sans être passible d'aucune peine infligée pour c
Strona 44 - Quia cum cognovissent Deum, non sicut Deum glorificaverunt, aut gratias egerunt; sed evanuerunt in cogitationibus suis, et obscuratum est insipiens cor eorum. 22 Dicentes enim se esse sapientes, stulti facti sunt; 23 Et mutaverunt gloriam incorruptibilis Dei in similitudinem imaginis corruptibilis hominis, et volucrum, et quadrupedum, et serpentium.
Strona 115 - La religion chrétienne ayant pour objet essentiel de porter les hommes à la vertu , les membres de toutes les communions chrétiennes jouiront d'une entière sécurité pour leurs personnes, leurs propriétés et le libre exercice de leurs pratiques religieuses, et une protection efficace sera donnée aux missionnaires qui se rendront pacifiquement dans l'intérieur du pays, munis des passe-ports réguliers...
Strona 114 - On ne trouverait pas dans l'histoire du monde une figure à opposer à celle du grand philosophe chinois pour l'influence si longue et si puissante que ses doctrines et ses écrits ont exercée sur ce vaste empire qu'il a illustré par sa sagesse et son génie. Et tandis que les autres nations de la terre élevaient de toutes parts des temples à des êtres inintelligents ou à des dieux imaginaires, la nation chinoise en élevait à l'apôtre de la sagesse et de l'humanité , de la morale et de...
Strona 56 - ... l'industrie humaine peuvent faire pénétrer, dans tous les lieux que le ciel couvre de son dais immense, sur tous les points que la terre enserre, que le soleil et la lune éclairent de leurs rayons, que la rosée et les nuages du matin fertilisent ; tous les êtres humains qui vivent et qui respirent ne peuvent manquer de l'aimer et de le révérer. C'est pourquoi il est dit : Que ses facultés, ses vertus puissantes l'égalent au ciel.
Strona 6 - Quant aux Français et autres étrangers qui professent la religion chrétienne, on leur a permis seulement d'élever des églises et des chapelles dans le territoire des cinq ports ouverts au commerce ; ils ne pourront prendre la liberté d'entrer dans l'intérieur de l'empire pour prêcher la religion.
Strona 66 - ... affaires ; informez-vous exactement de toutes les circonstances qui peuvent contribuer à vous les faire connaître, à démêler le vrai d'avec ce qui n'en a que l'apparence, et à vous faciliter les moyens de les terminer agréablement. « Soyez juste , désintéressé , toujours égal à "vous-même. La justice ne fait acception de personne; elle rend à chacun ce qui lui est dû. Le désintéressement conduit à l'équité; quand on est intéressé y Гоп cesse bientôt d'être juste.
Strona 101 - Chinois se fassent chrétiens, votre loi le demande, je le sais bien ; mais en ce cas-là, que deviendrions-nous! Les sujets de vos rois? Les chrétiens que vous faites ne reconnaissent que vous ; dans un temps de trouble, ils n'écouteraient d'autre voix que la vôtre.
Strona 69 - L'usage ne lui permet pas de passer à de secondes noces; il lui prescrit au contraire de se renfermer dans l'enceinte de sa maison , pour n'en plus sortir le reste de ses jours. Le soin des affaires, de quelque nature qu'elles puissent être, lui est interdit au dehors; elle ne doit, par conséquent, en entreprendre aucune: elle ne se mêlera même des affaires domestiques qu'autant qu'une nécessité indispensable l'y engagera, c'est-àdire , dans le cas où ses...

Informacje bibliograficzne