Revue de Montréal, Tom 1

Przednia ok³adka
Thomas Aimé Chandonnet
la Revue de Montréal, 1877
0 Recenzje
Nie weryfikujemy opinii, ale staramy siê wykrywaæ i usuwaæ fa³szywe tre¶ci

Z wnêtrza ksi±¿ki

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Spis tre¶ci

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 661 - Lorsqu'un homme vous vient embrasser avec joie, II faut bien le payer de la même monnoie, Répondre comme on peut à ses empressements, Et rendre offre pour offre et serments pour serments.
Strona 25 - ... jouit pleinement, par l'assistance divine qui lui a été promise dans la personne du bienheureux Pierre, de cette infaillibilité dont le divin Rédempteur a voulu que son Eglise fût pourvue en définissant sa doctrine touchant la foi ou les mœurs ; et, par conséquent, que de telles définitions du Pontife romain sont irréformables par elles-mêmes, et non en vertu du consentement de l'Eglise.
Strona 194 - Credo in unum Deum, Patrem omnipotentem, Factorem coeli et terrae, visibilium omnium et invisibilium. Et in unum Dominum Jesum Christum, Filium Dei unigenitum. Et ex Patre natum, ante omnia saecula. Deum de Deo, Lumen de Lumine, Deum verum de Deo vero, genitum, non factum ; consubstantialem Patri, per quern omnia facta sunt.
Strona 27 - Concile approuvant, nous enseignons et définissons comme un dogme divinement révélé : que le Pontife romain, lorsqu'il parle ex cathedra, c'est-à-dire lorsque remplissant la charge de Pasteur et de Docteur de tous les chrétiens...
Strona 25 - ... c'est un dogme divinement révélé : que le pontife romain, lorsqu'il parle ex cathedra, c'est-à-dire lorsque, remplissant la charge de pasteur et docteur de tous les chrétiens , en vertu de sa suprême autorité apostolique , il définit qu'une doctrine sur la foi ou les mœurs doit être tenue par l'Eglise universelle, jouit pleinement, par l'assistance divine qui lui a été promise dans la personne du bienheureux...
Strona 194 - Deum de Deo, lumen de lumine, Deum verum de Deo vero. Genitum non factum, consubstantialem Patri: per quem omnia facta sunt. Qui propter nos homines, et propter nostram salutem descendit de coelis. Et incarnatus est de Spiritu Sancto ex Maria Virgine; et homo factus est.
Strona 330 - Ce jour-là, tout riait; la lande ensoleillée S'enveloppait au loin de reflets radieux; Et, sous chaque arbrisseau, l'oreille émerveillée Entendait bourdonner des bruits mélodieux. Le soleil était chaud, la brise caressante; De feuilles et de fleurs les rameaux étaient lourds . . . La linotte chantait sa gamme éblouissante Près du berceau de mousse où dormaient ses amours.
Strona 285 - M'at-il dit bien des fois, j'eus un fameux frisson, « Et je ne savais point si c'était mon service « Que l'on allait chanter . » Volontiers sur ses pas II serait revenu, si, sans lui dire gare, La porte de l'église avec un grand fracas Ne s'était refermée. Alors, il se prépare Pour le pire, attendant ce qui va se passer.
Strona 641 - О vous tous qui passez par le chemin, regardez, et voyez s'il est une douleur comme ma douleur, parce que le Seigneur m'a dévastée selon sa parole au jour de sa colère et de sa fureur.
Strona 163 - ... conversion de quelques sauvages, et le récit digne de louange de la conduite d'un néophyte exemplaire. Comme autorité en ce qui concerne la condition et le caractère des habitants primitifs de l'Amérique du Nord, il est impossible d'en exagérer la valeur. Je puis ajouter que l'examen le plus sévère ne me laisse aucun doute que les missionnaires aient écrit avec une bonne foi complète, et que les Relations occupent une place importante comme documents authentiques et dignes de foi.

Informacje bibliograficzne