Dictionnaire de philosophie et de théologie scolastiques, ou, Études sur l'enseignement philosophique et théologique au moyen âge...

Przednia ok³adka
J.-P. Migne., 1856
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Wybrane strony

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 521 - Ariste, je tâche de bien m'assurer des dogmes sur lesquels je veux méditer pour en avoir quelque intelligence ; et alors je fais de mon esprit le même usage que font ceux qui étudient la physique. Je consulte, avec toute l'attention dont je suis capable , l'idée que j'ai de mon sujet, telle que la foi me la propose. Je remonte toujours à ce qui me...
Strona 635 - ... l'existence possible est contenue dans la notion ou dans l'idée de toutes les choses que nous concevons clairement et distinctement, mais que l'existence nécessaire n'est contenue que dans l'idée seule de Dieu. Car je ne doute point que ceux qui considéreront avec attention cette différence qui est entre l'idée de Dieu et toutes les autres 'idées, n'aperçoivent fort bien...
Strona 625 - C'est pourquoi je veux ici passer outre, et considérer si moi-même qui ai cette idée de Dieu je pourrais être, en cas qu'il n'y eût point de Dieu. Et je demande, de qui aurais-je mon existence? peut-être de moi-même, ou de mes parents, ou...
Strona 639 - ... une chose étendue, figurée, mobile, etc., » encore que je nie de lui toutes les choses qui appartiennent à la » nature de l'esprit. Et d'autre part je conçois que l'esprit est une » chose complète, qui doute, qui entend, qui veut, etc., encore que » je nie qu'il y ait en lui aucune des choses qui sont contenues en » l'idée du corps : donc il ya une distinction réelle entre le corps
Strona 637 - ... penser que son existence est possible qu'en même temps prenant garde à sa puissance infinie, nous ne connaissions qu'il peut exister par sa propre force, nous conclurons de là que réellement il existe, et qu'il a été de toute éternité. Car il est très manifeste par la lumière naturelle, que ce qui peut exister par sa propre force existe toujours...
Strona 625 - Car ce mot par soi est pris en deux façons. En la première il est pris positivement, à savoir, par soimême comme par une cause; et ainsi ce qui serait par soi et se donnerait l'être à soi-même , si par un choix prévu et prémédité il se donnait ce qu'il voudrait, sans doute qu'il se donnerait toutes choses, et partant il serait Dieu. En la seconde, ce mot par soi est pris négativement et est la même chose que de soi-même ou non par autrui; et c'est de celte façon , si je m'en souviens,...
Strona 629 - Où il faut remarquer qu'il a égard à la chose même, en tant qu'elle est hors de l'entendement, au respect de laquelle c'est de vrai une dénomination extérieure qu'elle soit objectivement dans l'entendement; mais que je parle de l'idée qui n'est jamais hors de l'entendement, et au respect de laquelle être objectivement ne signifie autre chose qu'être dans l'entendement en la manière que les objets ont coutume d'y être.
Strona 637 - Mais si nous examinons soigneusement, savoir : si l'existence convient à l'être souverainement puissant , et quelle sorte d'existence , nous pourrons clairement et distinctement connaître, premièrement, qu'au moins l'existence possible lui convient, comme à toutes les autres choses dont nous avons en nous quelque idée distincte , même à celles qui sont composées par les fictions de notre esprit; en après (parce que nous ne pouvons penser que son existence est possible qu'en même temps,...
Strona 455 - specie sint unus homo; » donc il pensait que non-seulement il ya des individus humains, mais qu'il ya en outre le genre humain , l'humanité, qui est une, comme il admettait qu'il ya un temps absolu que les durées particulières manifestent sans le constituer, une vérité une et subsistante par elle-même, un type absolu du bien , que tous les biens particuliers supposent et réfléchissent plus ou moins imparfaitement, selon la doctrine du Monologium, du Proslogium et du Dialogus de veritale.
Strona 631 - ... l'idée du soleil est le soleil même existant dans l'entendement, non pas à la vérité formellement, comme il est au ciel, mais objectivement, c'est-à-dire en la manière que les objets ont coutume d'exister dans l'entendement...

Informacje bibliograficzne