Obrazy na stronie
PDF
ePub

NOUVEAUX
EN FORME D'HOMÉLIES,

OU

EXPLICATION COURTE ET FAMILIÈRE DE

L'ÉVANGILE DE TOUS LES DIMANCHES DE
L’ANNÉE.

Pour servir à l'instruction du peuple des villes

et des campagnes.

PAR M. L'ABBÉ REYRE, ANCIEN PRÉDICATEUR.

TROISIÈME ÉDITION.

TOME SECOND.

A PARIS,
Chez AUDOT et C.e, successeurs d'ONFROY

rue Saint-Jacques, n.° 51.
A AVIGNON, chez BONNET fils, Impr.-Libr.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]

Jesus dit à ses disciples : En vérité, en vérité, je vous le dis : si vous demandez à mon Père quelque chose en mon nom il vous l'accordera. Jusqu'à présent vous n'avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, et votre joie sera pleine. Je vous ai dit toutes ces choses en paraboles : l'heure vient où je ne vous parlerai plus avec obscurité, mais où je vous annoncerai avec clarté ce qui concerne mon Père. En ce temps-là vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis pas queje prierai mon père pour vous : car mon père vous aime, parce que vous

*465

m'avez aimé ; et que vous avez cru que je suis sortide Dieu. Je suis sorti de mon Père , et je suis venu dans le monde ; de nouveau je vais quitter le monde et aller à mon Père. Ses disciples lui dirent : vous nous parlez maintenant avec clarté, et vous n'employez point de paraboles. Nous savons à présent que tout vous est connu , et qu'il n'est pas besoin que personne vous interroge; et par cette raison

nous croyons que vous êtes sorti de Dieu. St. Jean, chap. 16.

[ocr errors]

HOMÉLIE.

Comme les apôtres craignaient que lorsque J. C. serait retourné dans le sein de son Père Céleste , ils ne fussent privés des consolations et des secours qu'ils trouvaient en lui , lorsqu'ils avaient le bonheur de jouir de sa divine présence, cet aimable Sauveur qui voyait leur crainte , et qui en fut sans doute touché, leur dit pour les rassurer: En vérité, en vérité, je vous le dis : Si vous demandez à món Père quelque chose en mon nom ,

il vous l'accordera. Jusqu'à présent, vous

[ocr errors]

n'avez rien demandé en mon nom. Demandez et vous recevrez , et votre joie sera pleine.

Ainsi parla ce bon maître. Mais ces paroles ne regardaient pas seulement les apôtres , et c'est à nous ainsi qu'à eux , que J. C. a dit : Si vous demandez à mon Père quelque chose en mon nom, il vous l'accordera. Or est-il rien de plus consolant pour nous, que cette promesse? Représentez-vous un malheureux qui dépourvu de tout bien et de tout secours, n'a pour partage que la misère, que la pauvreté ; et supposez que tandis qu'à la vue de la situation déplorable où il est réduit, il se livre au découragement, à la tristesse

et presque au désespoir , le fils même de son Roi vienne lui dire : Vous êtes accablé, il est vrai , sous le poids de l'indigence et de tous les maux qui en sont la suite; mais comme je vous aime

et que je désire de vous rendre heureux

je viens vous apprendre un moyen de vous délivrer de tous les maux qui vous affligent, et de vous procurer tous les biens qui vous manquent. Ce moyen , c'est de vous adresser à mon Père et d'employer auprès de lui ma média

« PoprzedniaDalej »