Medii aevi bibliotheca patristica: Honorii III ... Opera omnia

Przednia ok³adka
Imprimerie de la Bibliothèque ecclésiastique, 1879
0 Recenzje
Nie weryfikujemy opinii, ale staramy siê wykrywaæ i usuwaæ fa³szywe tre¶ci

Z wnêtrza ksi±¿ki

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Wybrane strony

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 395 - VIe siècle d'une tutelle rétrograde. Chrétien et homme de son époque, il osa trancher dans le vif les racines d'un passé aristocratique et païen. Alors s'assoupit sur presque tous les points le long antagonisme qui avait partagé la jurisprudence. De mémorables témoignages signalent cette conclusion. Ainsi, par exemple, l'égalité s'empare des personnes et des choses; elle efface les différences entre tous les affranchis, et nivelle les rangs libres en même temps qu'elle améliore le sort...
Strona 395 - Elle met sur le même pied les choses mancipi et les choses nee mancipi, ce qui est la dissolution de la propriété romaine. Par là cessent les différences entre la propriété civile et la propriété naturelle ; entre l'usucapion , cette patronne de l'Italie, et la prescription, cette patronne du genre humain '. Les idées de Constantin sur les pécules sont généralisées, et les droits des fils de famille sont augmentés * L.
Strona 9 - Les puissances séculières seront averties, et s'il est besoin, contraintes par censures, de prêter serment publiquement qu'ils chasseront de leurs terres tous les hérétiques notés par l'Église; que si le seigneur temporel, étant admonesté, néglige d'en purger sa terre, il sera excommunié par le métropolitain et ses comprovinciaux; et, s'il ne satisfait dans l'an, on en avertira le pape, afin qu'il déclare ses vassaux absous du serment de fidélité, et qu'il expose sa terre à la conquête...
Strona 395 - Ce n'est pas du reste qu'en rompant avec le passé, Justinien ait toujours imprimé à ses œuvres un caractère aussi neuf et aussi original que dans ce qui a trait aux successions ! Le droit...
Strona 683 - Patres nostri omnes sub nube fuerunt, et omnes mare transierunt: et omnes in Moyse baptizati sunt, in nube , et in mari. La seconda è il battesimo del fiume, cioè quello il quale attualmente ne' suoi catecumeni usa la Chiesa di Dio , del quale Cristo dice nell'Evangelio a' suoi discepoli: Euntes ergo, docete omnes gentes, baptizantes eos, etc.
Strona 451 - Nostrae constitutionis,prdinationis, limitationis, suppressions, derogationis, voluntatis infringere, vel ei ausu temerario contraire. Si quis autem hoc attentare praesumpserit, indignationem Omnipotentis Dei et Beatorum Petri et Pauli Apostolorum ejus, se noverit incursurum. Datum Romae apud S. Petrum anno incarnationis Dominicae Millesimo Octingentesimo Sexagesimo Nono, Quarto Idus Octobris Pontificatus nostri anno vigesimo quarto.
Strona 11 - Le nom d'Innocent III réveillera toujours le souvenir d'un des personnages qui ont figuré avec le plus d'éclat sur la scène du monde, et dont l'impartiale philosophie aura le plus de peine à définir exactement les vertus et les défauts. Je dis les défauts ; non que j'ignore combien ce terme paraîtra doux à ceux qui ont lu les écrits...
Strona 429 - ... cum id adepti, futuri sint ita securi ut ditentur oblationibus matronarum, procedantque vehiculis insidentes circumspecte vestiti, epulas curantes profusas adeo ut eorum convivia regales superent mensas...
Strona 395 - Les fictions disparaissent. L'émancipation cesse de rompre le nœud de la famille ; et la famille civile se confond, sous ce nouveau point de vue , avec la famille naturelle. L'équité enlève à l'adoption les droits exagérés qu'elle empruntait du droit civil ; elle ne rend plus l'adopté étranger à ses propres parents et ne confère plus à l'adoptant tous les droits de la puissance paternelle *. Les formes minutieuses et sacramentelles sont' proscrites de plus fort dans les testaments ,...
Strona 471 - Dum postquam regnum illud a saracenis et paganis pervasum est et servitium quod beato Petro inde solebat fieri, propter infidelitatem eorum et tyrannidem detentum ab usu nostrorum tot annis interceptum est, pariter etiam rerum et proprietatis memoria dilabi coepit.