Obrazy na stronie
PDF
ePub

Que par vos cruautés son cœur s'est endurci ,
Et que sans vous 'enfin j'euffe été moins haï.

S A LO M E.
Si vous pouviez savoir , fi vous pouviez comprendre
A quel point ..

HER O D E.

Non, ma soeur, je ne veux rien entendre.
Mariamne à son gré peut menacer mes jours ;
Ils me font odieux ; qu'elle en tranche le cours.
Je périrai du moins d'une main qui m'est chère.

SA L O M E.
Ah ! c'est trop l'épargner , vous tromper & me taire.
Je m'expose à me perdre , & cherche à vous servir :
Et je vais vous parler , duffiez-vous m'en punir.
Epoux infortuné ! qu’un vil amour surmonte ,
Connaissez Mariamne , &

voyez votre honte.
C'est
peu

des fiers dédains dont son coeur est armé;
C'est
peu de vous haïr ; ... un autre en est aimé.

HER O D E.
Un autre en eft aimé ! Pouvez-vous bien, barbare,
Soupçonner devant moi la vertu la plus rare ?
Ma fæur , c'est donc ainsi que vous m'assassinez ?
Laissez-vous pour adieux ces traits empoisonnés ,
Ces flambeaux de discorde , & la honte & la

rage,
Qui de mon caur jaloux sont l’horrible partage ?
Mariamne ... mais non , je ne veux rien savoir;
Vos conseils sur mon ame ont eu trop de pouvoir.
Je vous ai longtems crue, & les cieux m'en punissent.
Mon fort était d'aimer des cours qui me haïflent.
Qui , c'est moi seul ici que vous persécutez.

SALOME.

[ocr errors]
[ocr errors]

SA LO M E.
Hé bien donc , loin de vous ....

HER O D E.

Non , madame, arrêtez,
Un autre en est aimé ! montrez - moi donc, cruelle ,
Le sang que doit verser ma vengeance nouvelle ;
Poursuivez votre ouvrage ; achevez mon malheur.

S A LO M E.
Puisque vous le voulez...

HER O D E.

Frape : voilà mon cæur.
Dis-moi qui m'a trahi; mais quoi qu'il en puisse être,
Songe que cette main t'en punira peut-être.
Oui , je te punirai de m’ộter mon erreur.
Parle à ce prix..

S A LO M E.
N'importe.
HERO D E.

Eh bien !
S A LO M E.

C'eft ...

[ocr errors]

S c E N È VI.

HERODE, SALOME, MAZA EL.

M A ZA E L.

Ah!

H ! seigneur,
Venez , ne soufrez pas que ce crime s'achève :
Votre épouse vous fuit , Sohême vous l'enlève.

N 3

HERODE.

HER O D E.
Mariamne! Sohême ! Où suis-je ? juftes cieux !

M À Z A E L.
Sa mère , ses enfans quittaient déja ces lieux.
Sohême a préparé cette indigne rétraite.
Il place auprès des murs une escorte fecrète :
Mariamne l'attend pour sortir du palais :
Et vous allez , seigneur , la perdre pour jamais.

HERO D E.
Ah! le charme est rompu ; le jour enfin m'éclaire.
Venez , à son couroux connaillez votre frère.
Surprenons l’infidèle , & vous allez -juger
· S'il est encor Hérode , & s'il fait se venger.

1

Fin du troisiéme afte.

ACTE

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

Uoi!

,
Quand la faveur d'Hérode à vos voeux est renduë, .
Dans ces sombres chagrins qui peut donc vous plonger?
Madame, en se vengeant le roi va vous venger.
Sa fureur est au comble ; & moi - même je n'ose
Regarder sans effroi les malheurs que je cause.
Vous avez vû tantôt ce spectacle inhumain,
Ces esclaves tremblans égorgés de fa main,
Près de leurs corps sanglans la reine évanouïe ,
Le roi le bras levé, prêt à trancher fa vie ;
Ses fils baignés de pleurs , embraffant ses genoux,
Et présentant leur tête au-devant de ses coups.
Que vouliez-vous de plus ? que craignez-vous encore !

SALO M E.
Je crains le roi , je crains ces charmes qu'il adore ,
Ce bras promt, à punir, promt à se désarmer,
Cette colère enfin , facile à s'enflammer,
Mais qui toujours douteuse , & toujours aveuglée ,
En ses transports soudains s'est peut-être exhalée.
Quel fruit me revient-il de ses emportemens ?
Sohême a-t-il pour moi de plus doux sentimens ?

Il me hait encor plus ; & mon malheureux frère,
Forcé de fe venger d'une épouse adultère ,
Semble me reprocher la honte & fon malheur.
Il voudrait párdonner dans le fond de son coeur :
Il gémit en secret de perdre ce qu'il aime;
Il voudrait , s'il se peut , ne punir que moi-même.
Mon funefte triomphe est encor incertain.
J'ai deux fois en un jour vû changer mon destin ;
Deux fois j'ai vû l'amour fuecéder à la haine ;
Et nous sommes perdus , s'il voit encor la reine.

[blocks in formation]

HERO'D E , SALOME, MA ŻAEL, gardes.

[ocr errors]

M A ZA E L.
IL
L vient ! de quelle horreur il parait agité !
.

S: A L'OM E.
Seigneur , votre vengeance est-elle en fûreté ? 1

M A Z A E'L. Me préserve le ciel que ma voix téméraire , D'un roi clément & fage irritant la .colère, Ose se faire entendre, entre la reine & lui ! Mais , seigneur , contre vous Sohême eft son appui. Non, ne vous vengez point; mais veillez sur vous-même. Redoutez les complots & la main de Sohême.

HERODE.
Ah ! je ne le crains point.

M A Z A E L.
Seigneur, n'en doutez pas.

De

[ocr errors]
« PoprzedniaDalej »