Dictionnaire historique des cultes religieux [by J.F. de la Croix].

Przednia ok³adka

Z wnêtrza ksi±¿ki

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 365 - Je vous dis en vérité que tout ce que vous aurez lié fur la terre, fera lié dans le ciel; & tout ce que vous aurez délié fur la terre , fera délié dans le ciel.
Strona 288 - Un fous-diacre npof„ colique commence à publier ce Jubilé devant toute ., la cour Romaine , par la lefture de la bulle qui eft „ en latin ; & un autre fous-diacre la lit à haute voix „ devant le peuple , en italien. Incontinent après , les „ douze trompettes ordinaires du pape commencent „ des fanfares; & quelques moments enfuite, douze vé...
Strona 136 - Si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme , „ & fi vous ne buvez fon fang , vous n'aurez point
Strona 90 - Druides ont préparé fous l'arbre tout l'appareil du facrifice & du teftin qu'ils doivent y faire , ils font approcher deux taureaux blancs qu'ils attachent alors par les cornes pour la premiere fois. Enfuite un prêtre , revêtu d'une robe blanche, monte fur l'arbre, coupe le gui avec une faulx d'or , & on le reçoit dans un fagum blanc. Cela eft fuivi de facrifices que les Druides offrent, en conjurant Dieu que fon prélent porte bonheur à ceux qui en feront honorés.
Strona 176 - UN bloc de marbre étoit fi beau, Qu'un Statuaire en fit l'emplette : Qu'en fera, dit-il, mon cifeau! Sera-t-il Dieu, table, ou cuvette? Il fera Dieu : même je veux Qu'il ait en fa main un tonnerre. Tremblez, humains : faites des vœux : Voilà le Maître de la Terre. L'artifan exprima fi bien Le caractere de l'Idole, Qu'on trouva qu'il ne manquoit rien A Jupiter que la parole.
Strona 6 - Le cercueil eft entouré des enfants , dont le plus jeune tient en main une torche de pin allumée , deftinée à mettre le feu au bûcher. Une foule de peuple, avec des bonnets de cuir fur la tête, termine la marche. Lorfqu'on eft arrivé au lieu du bûcher, qui eft communément environné de quatre murailles couvertes de draps blancs , où l'on a pratiqué quatre portes tournées vers les quatre vents, « on creufe au milieu »une grande fofle qu'on remplit de bois ; & l'on » drefle aux deux...
Strona 247 - ... qui , felon lui , font capables de donner à ce papier une vertu médicinale ; après quoi, il broie ce papier , & en forme plufieurs petites pilules qu'il prefcrit .au malade de prendre tous les matins à jeun. L'ufage de ces pilules exige quelque préparation : il faut , avant de les prendre , que le malade boive un verre d'eau de riviere ou de fource ; & le Jammabos a foin de marquer fi c'eft aa nord ou au fud que l'on doit puifer cette eau.

Informacje bibliograficzne