France, dictionnaire encyclopédique

Przednia ok³adka
1842
0 Recenzje
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 31 - Nous jurons d'être à jamais fidèles à la Nation, à la Loi et au Roi ; de maintenir de tout notre pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et acceptée par le Roi; de protéger conformément aux lois, la sûreté des personnes et des propriétés; la...
Strona 516 - Soldats, je sais que vous êtes profondément affectés des malheurs qui menacent la patrie ; mais la patrie ne peut courir de dangers réels. Les mêmes hommes qui l'ont fait triompher de l'Europe coalisée sont là. Des montagnes nous séparent de la France; vous les franchiriez avec la rapidité de l'aigle, s'il le fallait, pour maintenir la Constitution , défendre la liberté , protéger le Gouvernement et les républicains.
Strona 564 - De semblables récits peuvent nous faire sourire, nous qui les lisons dans de vieux livres écrits pour des hommes d'un autre âge ; mais, au...
Strona 596 - ... protestation faite par lui, de la nature de celles annoncées dans la motion de Bouche, il est prêt à se retirer du moment qu'elle lui sera présentée. Sa mémoire ne lui rappelant aucun acte de cette nature , il accepte l'honneur qui lui est offert , et renouvelle , en sa conscience , le serment d'être fidèle à la nation, à la loi, au roi; d'obéir aux...
Strona 589 - ... cherche curieusement et laborieusement les formes et les expressions élégantes du style : il écrit, le plus souvent , ayant près de lui , à demi ouvert , le roman où respirent en langage enchanteur les passions les plus tendres du cœur et les tableaux les plus doux de la nature, LA NOUVELLE...
Strona 429 - France ou en Hollande, et toujours en français, qu'ont été écrits tant d'ouvrages philosophiques, historiques, polémiques, à l'appui de cette cause ; ni l'Allemagne, ni l'Angleterre, à coup sûr, n'y ont employé, à cette époque, plus d'esprit et de science ; et, en même temps, la réforme française est restée étrangère aux écarts des anabaptistes allemands, des sectaires anglais ; elle a rarement manqué de prudence pratique, et pourtant on ne peut douter de l'énergie et de la sincérité...
Strona 458 - Franks suppléaient à la faiblesse de leurs moyens d'attaque par une activité infatigable. Chaque année ils lançaient de l'autre côté du Rhin des bandes de jeunes fanatiques dont l'imagination s'était enflammée au récit des exploits d'Odin et des plaisirs qui attendaient les braves dans les salles du palais des morts. Peu de ces enfants perdus repassaient le fleuve. Souvent leurs incursions , qu'elles fussent avouées ou désavouées par les chefs de leurs tribus, étaient cruellement punies...
Strona 242 - ... le long supplice de les punir en rois. » Exerçons la justice à l'exemple de la nature; vengeonsnous en peuple; frappons comme la foudre, et que la cendre même de nos ennemis disparaisse du sol de la liberté.
Strona 36 - Voilà la plus intéressante portion de l'humanité. L'univers est ici rassemblé. 0 nature, que ta puissance est sublime et délicieuse! comme les tyrans doivent pâlir à l'idée de cette fête! Ce fut là toute sa conversation.
Strona 123 - Flamands de leurs bons services , et leur donua son frère le duc de Brabant pour les commander jusque chez eux '. Ceux de Bruges et des villes environnantes, en passant devant Lille, exigèrent, pour continuer leur route, qu'on leur remît la grande peau de veau ; ils nommaient ainsi une énorme feuille de vélin où était inscrit le consentement à la gabelle du blé, avec les sceaux de cinquante villes ou bourgs. Il fallut la leur livrer; ils la déchirèrent en mille pièces. Le duc d'Orléans...

Informacje bibliograficzne