Philosophie de la nature, de Hegel, Tom 1

Przednia ok³adka
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 67 - I do not here consider. What I call attraction may be performed by impulse, or by some other means unknown to me. I use that Word here to signify only in general any Force by which Bodies tend towards one another, whatsoever be the Cause.
Strona 122 - ... la cause de ces mouvements à la Mécanique. Il imagina des tourbillons de matière subtile, au centre desquels il plaça le Soleil et les planètes. Les tourbillons des planètes entraînaient les satellites, et le tourbillon du Soleil emportait les planètes, les satellites et leurs tourbillons. Les mouvements des comètes, dirigés dans tous les sens, ont fait disparaître ces tourbillons divers, comme ils avaient anéanti les cieux solides et tout l'appareil des cercles imaginés par les...
Strona iii - PHILOSOPHIE DE LA NATURE DE HEGEL Traduite pour la première fois, et accompagnée d'une Introduction et d'un commentaire perpétuel.
Strona 233 - ... mettre l'idéal à la place du réel, et réciproquement... Dans le levier, la masse peut être remplacée par la longueur, et réciproquement, et une certaine quantité d'élémens idéaux produit le même effet que les élémens réels qui correspondent à ces derniers. Dans le mouvement, la vitesse remplace la masse, et réciproquement on peut obtenir le même effet en augmentant la masse et en diminuant la quantité de l'espace et du temps. Une tuile ne tue pas par elle-même, mais elle produit...
Strona 197 - il faut que la pensée spéculative rejette de prétendues transformations de la nature suivant lesquelles les plantes et les animaux seraient sortis de l'eau, les animaux qui ont une organisation plus parfaite proviendraient d'une classe inférieure.
Strona 138 - C'est ce que vous êtes priés de comprendre par le passage suivant: «L'idée logique, parvenue à sa dernière limite, se produit. L'intuition, c'est-à-dire l'idée absolue arrivée à cette limite regarde au delà et hors d'elle, et ce regard amène et constitue le premier moment, le moment le plus abstrait de l'extériorité, ou l'espace. L'espace est, suivant Kant, la condition et le substrat de loulc intuition, ce qui est vrai.
Strona 203 - La nature est en soi un tout vivant. Son mouvement à travers ses différents degrés a sa raison intime dans ce principe, que l'idée doit poser ce qu'elle est en soi, ou, ce qui revient au même, que de son existence immédiate et extérieure, qui est la mort, elle doit revenir sur elle-même pour revêtir...
Strona 266 - ... la vitesse et la force par les fonctions primes et secondes, comme nous exprimons l'espace par la fonction primitive. D'où l'on voit que les fonctions primes et secondes se présentent naturellement dans la Mécanique, où elles ont une valeur et une signification déterminées; c'est ce qui a porté Newton à établir le Calcul des fluxions sur la considération du mouvement.
Strona 178 - ... réellement analogue ; mais dès que les aperçus dynamiques ne suffisent plus, partout où les propriétés spécifiques de la matière et son hétérogénéité sont en jeu , il est à craindre qu'en nous obstinant à la poursuite des lois , nous ne trouvions sous nos pas des abîmes infranchissables. Le principe d'unité cesse de se faire sentir, le fil se brise là où se manifeste, parmi les forces de la nature, une action d'un genre particulier. La loi des équivalents et des proportions...
Strona 566 - ... cristallisation est, pour ainsi dire, une vie muette qui se meut d'une manière merveilleuse dans des produits purement mécaniques, qui semblent ne pouvoir être déterminés qu'extérieurement, tels que les pierres et les métaux, et qui se manifeste dans des formations particulières comme un effet organique et organisateur. Ces formations se développent librement et d'une manière indépendante. Et celui qui n'est pas habitué à observer ce qu'il ya en elles de régulier et de gracieux...

Informacje bibliograficzne