Histoire abrégée de la littérature romaine, Tom 1

Przednia ok³adka
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 54 - ... atque utei hoce in tabolam ahenam inceideretis, ita senatus aiquom censuit ; uteique earn figier ioubeatis, ubei facilumed gnoscier potisit ; atque utei ea Bacanalia, sei qua sunt, exstrad quam sei quid ibei sacri est, ita utei suprad scriptum est, in diebus X. quibus vobeis tabelae datai erunt faciatis utei dismota sient in agro Teurano, I.
Strona 54 - ... sei ques esent quei arvorsum ead fecisent quam suprad scriptum est eeis rem caputalem faciendam censuere atque utei hoce in tabolam ahenam inceideretis ita senatus aiquom censuit uteique eam figier ioubeatis ubei facilumed gnoscier potisit atque utei ea Bacanalia sei qua sunt exstrad quam sei quid ibei sacri est ita utei suprad scriptum est in diebus X quibus vobeis tabelai datai erunt faciatis utei dismota sient.
Strona 135 - Terence n'a produit sur la scène que des caractères grecs et des mœurs grecques ; mais ses pièces sont plutôt des imitations que des copies. Ménandre a été son principal modèle; mais en lui empruntant soit les plans de ses pièces, soit ses caractères, il modifia les uns et les autres au point qu'on peut les regarder comme étant de sa propre invention. Ses plans sont en général sagement conçus , ses caractères vrais et intéressants , son dialogue est celui de la bonne société. Il...
Strona 134 - Eunuque; cette comédie paraît originale ; seulement Terence ya fait entrer deux caractères , ceux de Gnathon et de Thrason , pris dans le Flatteur de Ménandre ; elle eut un si grand succès qu'il fallut la donner deux fois le même jour, et qu'elle rapporta à l'auteur la somme de 8000 sesterces ou environ i,5oo francs, qui fut regardée comme un prix si extraordinaire, que les éditeurs en font mention dans le titre de la pièce. La Fontaine et Brueys l'ont imitée en français. 3° Heautontimorumenos,...
Strona 232 - Rusticius tonso toga defluit et male laxus In pede calceus haeret: at est bonus, ut melior vir Non alius quisquam, at tibi amicus, at ingenium ingens Inculto latet hoc sub corpore.
Strona 150 - ... hostem esse atque inimicum hominum morumque malorum, contra defensorem hominum morumque bonorum, magnificare hos, his bene velle, his vivere amicum, commoda praeterea patriae sibi prima putare, deinde parentum, tertia iam postremaque nostra.
Strona 136 - ... réduits dans l'état d'esclavage ; la multitude de pirates qui infestaient toutes les côtes et qui faisaient de fréquentes descentes pour enlever des enfants et de jeunes femmes , objets d'un commerce lucratif ; le peu de liaison qui existait entre les différents peuples avant que tous les pays policés fussent traversés par des routes, et avant...
Strona 244 - Presque toujours les transitions sont si naturelles, que la fable parait s'être présentée elle-même, sans que le poète l'eût cherchée. La forme dramatique que l'ouvrage a prise de cette manière, lui donne de la vie et de la variété. Toutes les fables finissent, il est vrai , par une métamorphose ; cette espèce d'uniformité tient à la nature du sujet , et on ne pourrait sans injustice la reprocher au poète. Chaque fable forme un tableau accompli des écarts et des passions dont l'homme...
Strona 135 - ... intéressants , son dialogue est celui de la bonne société. Il montre une grande connaissance du cœur humain et un goût délicat. Sous le rapport de la force comique , il est bien au-dessous de Flaute ; mais il le surpasse sous celui de l'art avec lequel il a travaillé les sujets que lui ont fourni ses modèles ; ses pièces sont plutôt faites pour plaire à un public instruit et éclairé qu'à la multitude. Sa diction est classique , facile et pure : cet auteur fit dans la langue latine...
Strona 71 - Placuit igitur oratorem ad plebem mitti Menenium Agrippam, facundum virum et, quod inde oriundus erat, plebi carum. Is intromissus in castra prisco illo dicendi et horrido modo nihil aliud quam hoc narrasse fertur...

Informacje bibliograficzne