Vie de Saint François Xavier, apôtre des Indes et du Japon: Suivie de l'éloge de ce Saint, de son petit office et de ses litanies, en Latin et en Français

Przednia ok³adka
H. Oudin, 1852
0 Recenzje
Nie weryfikujemy opinii, ale staramy siê wykrywaæ i usuwaæ fa³szywe tre¶ci

Z wnêtrza ksi±¿ki

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 408 - , — est une île dans les confins de la Chine, et proche le port de Canton, fameuse par la mort de François Xavier, ce digne ouvrier évangélique, et ce divin maître des Indiens en ce qui concerne la religion, qui, après de grands travaux, après plusieurs injures, et des croix infinies souffertes avec beaucoup de patience et de joie, mourut dans une cabane sur une montagne déserte, le 2 décembre de l'année 1552, dépourvu de toutes les commodités de ce monde, mais comblé de toutes sortes...
Strona 431 - Seigneur, ayez pitié de nous, Christ, ayez pitié de nous, Seigneur, ayez pitié de nous, Christ, ecoutez- nous, Christ, exauceznous. • Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Strona 431 - Deus, miserere nobis. Fili Redemptor mundi Deus, miserere nobis. Spiritus Sancte Deus , miserere nobis. Sancta Trinitas unus Deus, miserere nobis.
Strona 408 - Jésus-Christ , étaient si émineuts que mon esprit » n'est pas capable de les exprimer. Si je considère » la patience et la douceur avec lesquelles il a présenté » aux grands et aux petits les eaux saintes et vives » de l'Evangile ; si je regarde le courage avec lequel » il a souffert les injures et les affronts , je suis con» traint de m'écrier avec l'Apôtre : Qui est capable » comme lui de ces choses merveilleuses?
Strona 431 - Esprit-Saint, qui êtes Dieu , ayez pitié de nous. Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous. Sainte Marie, priez pour nous.
Strona 43 - Rome, vous m'entendîtes crier une nuit : Encore plus , Seigneur, encore plus! Vous m'avez demandé souvent ce que cela voulait dire , et je vous ai toujours répondu que vous ne deviez pas vous en mettre en peine. Sachez maintenant que je vis alors , ou endormi ou éveillé , Dieu le sait , tout ce que je devais souffrir pour la gloire de Jesus-Christ.
Strona 319 - inspirés cette pensée, qu'il nous remplit de confiance » en sa miséricorde, et que nous ne doutons pas de » son pouvoir, qui passe infiniment la puissance du
Strona 334 - Xavier l'assuraqu'ilavait pris trois cents écus. Je vous jure , repartit Veglio , que je n'en ai pas trouvé un de manque. Mais Dieu vous le pardonne , poursuivit-il , mon dessein était de partager toute la somme avec vous, et je m'attendais que des quarantecinq mille écus vous en prendriez du moins la moitié. Xavier, voyant que Veglio parlait très sincèrement et par un pur principe de charité , dit, comme transporté hors de lui-même par l'esprit rie Die...
Strona 28 - Ce n'est pas ici seulement la Palestine, ni une province de l'Asie, ce sont des terres immenses et des royaumes innombrables, c'est un monde entier. Il n'ya qu'un champ si vaste qui soit digne de votre courage et de votre zèle.
Strona 191 - Si nos frères qui sont dans le Comorin , dans les Moluques et ailleurs vous écrivent pour obtenir quelque grâce de l'Évêque ou du vice-roi par votre entremise, et pour vous demander à vous-même quelque secours spirituel ou temporel, quittez tout, et employez-vous entièrement à faire tout ce qu'ils désirent. Pour les lettres que vous écrirez à ces ouvriers infatigables qui portent le poids du jour et de la...

Informacje bibliograficzne