Astronomie populaire, Tom 4

Przednia ok³adka
T. Morgand, 1865
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Spis tre¶ci

Cause de laplatissement de la Terre
80
Flintglass Emploi 1111139183 Ganvmède Satellite de Jupiter
184
Flore Planète II 204 222 256 Gardien le de lOurse Const V Bou
258
Kg Fig
272
Tableau circulaire des nombres de météores observés
290
Aurore Angle dabaissement du So Baleine la Const I 318 326 327
318
Grandeurs apparentes du disque de Jupiter aux distances
327
Taches de Jupiter Son mouvement
328
Arago
342
Intensité de la lumière de Jupiter
344
Historique de la découverte des satellites
350
Grandeur des satellites de Jupiter
357
CHAPITRE X1IL Détermination des longitudes terrestres
364
Passage des ombres sur le disque de la pla
372
CHAPITRE XVIL Couleurs des satellites
380
Explication de la visibilité des immersions et des éiner
386
Palilicidm Nom donné àAldebaran Périodicité de p et de B I 389
389
Détermination de la vitesse de la lumière par les éclipses
399
Coupe de la lunette et du disque denté au repos dans
421
Aie de la sphère I 31 Grand et déclat et de situation IV
447
Fomalhaut ou a du Poisson austral Gassendi Montagne lunaire III
448
CHAPITRE PREMIER Aspect dUranus Son mouvement
477
Anciennes observations dUranus
487
Satellites dUranus
494
CHAPITRE PREMIER Aspect de Neptune Son mouve
507
Anciennes observations de Neptune
523
Communication de température par voie
530
Échauffement des corps par laction
541
Lignes isothermes Nécessité de tenir compte dans le tracé de ces lignes de la hauteur des sta tions où les observations ont été faites Limite infé rieure ...
608
tion de M Arago
610
Les travaux des hommes peuventils modifier le climat dun lieu donné?
619

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 111 - Dans nos ports, les plus grandes marées suivent d'un jour et demi la nouvelle et la pleine lune. Ainsi, l'on aura l'époque où elles arrivent, en ajoutant un jour et demi à la date des syzygies. — On voit, par ce tableau, que pendant l'année...
Strona 665 - Il n'est pas rare de leur entendre dire : Nous sommes à deux, à trois, à quatre jours, etc., du dimanche. Ainsi comptaient les Romains : ils caractérisaient chaque jour par sa distance à la fête suivante du même mois. Immédiatement après les calendes d'un mois quelconque, les dates étaient rapportées aux nones, et l'on disait : sept jours, six jours, cinq jours, etc. , avant les nones. Dès le lendemain des nones, on comptait par ides; enfin les jours qui terminaient un mois étaient rapportés...
Strona 319 - ... a reconnu, par une autre voie, que si elles s'enflamment dans notre atmosphère, elles n'y prennent pas du moins naissance, qu'elles viennent du dehors. Cette direction la plus habituelle des étoiles filantes, semble diamétralement opposée au mouvement de translation de la Terre dans son orbite ! Il serait désirable que ce résultat fût établi sur la discussion d'une grande quantité d'observations.
Strona 119 - Selon Lesage, il y aurait dans les régions de l'espace" des corpuscules se mouvant suivant toutes les directions possibles et avec une excessive rapidité. L'auteur donnait à ces corpuscules le nom de corpuscules ultra-mondains. Leur ensemble composait le fluide gravifique, si toutefois la désignation de fluide pouvait être appliquée à un assemblage de particules n'ayant entre elles aucune liaison.
Strona 322 - Kepler voulut en chercher la cause, d'abord dans l'interposition d'une materia cometica, puis dans un nuage noir que des émanations fuligineuses, sorties du corps même du Soleil, auraient contribué à former. Chladni et Schnurrer attribuaient au passage de masses météoriques devant le disque du Soleil , les phénomènes analogues des années 1090 et 1203, qui durèrent moins longtemps , le premier pendant trois heures, le second pendant six heures seulement.
Strona 112 - La pleine mer sur les côtes et dans les ports n'arrive pas à l'instant où la force résultante des attractions du Soleil et de la Lune y est parvenue à sa plus grande intensité. Ainsi, aux jours de la nouvelle Lune, l'instant de la plus grande intensité de cette action est celui du passage simultané des deux astres au méridien, ou celui de midi; cependant la mer n'est ordinairement pleine que quelque temps après midi.
Strona 322 - M. de Humboldt rappelle avec raison « qu'un phénomène de ce genre, qui ne peut s'expliquer ni par des brouillards, ni par des cendres volcaniques, eut lieu en 1547, vers l'époque de la fatale bataille de Mûlhberg, et dura trois jours.
Strona 713 - ... mars. Les années bissextiles comptent donc deux lettres dominicales, l'une commençant en janvier et finissant en février, l'autre pour mars et les mois suivants jusqu'à la fin de décembre. C'est pour venir en aide aux personnes qui veulent se servir des calendriers perpétuels annexés aux livres d'église que chaque année l'Annuaire du bureau des lonijiludes continue à donner les lettres dominicales.
Strona 213 - ... lumineux. (Mémoires de l'Académie des sciences, 1719, part, hist., page 23.) 1721, vers le milieu de mars, à Stuttgard. Météore et pluie rouge en grande quantité, d'après une notice écrite le 21 mars par le conseiller Vischer.
Strona 76 - ... la pesanteur dans le vide d'un volume d'eau distillée, prise à une température déterminée ; 6° à réduire aux mesures nouvelles les différentes mesures de longueur, de surface ou de capacité usitées dans le commerce, et les différents poids qui y étaient en usage. Les travaux, dont le programme était ainsi tracé d'une manière aussi complète que précise, furent commencés sans délai et continués à travers tous les malheurs d'une époque agitée par les révolutions, par les...

Informacje bibliograficzne