Connaissance des temps: ou des mouvements célestes, à l'usage des astronomes et des navigateurs

Przednia ok³adka
1803-19 include "Table des positions géographiques des principaux lieux de globe", [etc.] 1862-1863, par m. Daussy; 1864-1866, par m. Daussy, continuée par le colonel Peytier; 1877-1883, par mm. Daussy et Darondeau, continuée par m. de La Roche-Poncié; 1884-1891, par mm. Daussy, Darondeau et de La Roche-Poncié, continuée par le viceamiral Cloué; 1892-19 par mm. Daussy, Darondeau, de La Roche-Poncié, Cloué, continuée par m. Boquet de la Grye.
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 19 - ... en raison directe des masses et en raison inverse du carré des distances est la double condition suivant laquelle s'ordonne de luimême le monde des mouvements astronomiques.
Strona 1 - J.-C., ou vers le ier juillet de l'an 3g38 de la période julienne. 2619 de la fondation de Rome, selon Varron. 2618 depuis l'ère de Nabonassar, fixée au mercredi 26 février de l'an 3967 de la période julienne, ou 747 ans avant J.-C. selon les chronologistes, et 746 suivant les astronomes.
Strona 403 - ... minuit, et se compose également de 24 heures; mais il est divisé en deux périodes de 12 heures chacune, qu'on distingue en heures du matin, de minuit à midi ; et en heures du soir, de midi à minuit. Dans la Connaissance des Temps, on emploie le temps civil seulement pour les levers et couchers du Soleil, de la Lune et des planètes, les phases de la Lune , les éclipses de Soleil et de Lune et les grandes marées; tous les autres phénomènes sont annoncés en temps moyen astronomique.
Strona 1 - Nabonassar, fixée au mercredi 26 février de l'an 8967 de la période Julienne, ou 747 ans avant J.-C. selon les chronologistes , et 746 suivant les astronomes. 2614 des Olympiades, ou la a" année de la 654« Olympiade, commence en juillet i838, en fixant l'ère, des Olympiades 776 1/2 ans avant J.-C.
Strona 26 - ... qu'on le voudra; la surface externe de celle couche est donc une limite de laquelle le point S peut s'approcher indéfiniment; et comme, dans le déplacement de ce point, la fonction u...

Informacje bibliograficzne