Obrazy na stronie
PDF
ePub

Ornamenta, parùm claris lucem dare coget,
Arguet ambiguè dictum, mutanda notabit:
Fiet Aristarchus. Non dicet: cur ego amicum
Offendam in nugis? Hæ nugæ seria ducent
In mala derisum semel exceptumque sinistrè.
Ut mala quem scabies aut morbus regius urget,
Aut fanaticus error, et iracunda Diana,
Vesanum tetigisse timent fugiuntque poëtam
Qui sapiunt; agitant pueri, incautique sequuntur.
Hic, dùm sublimes versus ructatur, et errat,
Si veluti merulis intentus decidit auceps
In puteum foveamve, licèt, Succurrite, longùm
Clainet, Io cives! non sit qui tollere curet.
Si curet quis opem ferre et demittere funem,
Qui scis an prudens hùc se dejecerit, atque
Servari nolit? dicam; Siculique poëtæ

Narrabo interitum : Deus immortalis haberi
Dum cupit Empedocles, ardentem frigidus Ætnam
Insiluit. Sit jus, liceatque perire poëtis.

Invitum qui servat, idem facit occidenti;

Nec semel hoc fecit; nec, si retractus erit, jam Fiet homo, et ponet famosæ mortis amorem. Nec satis apparet cur versus factitet; utrùm Minxerit in patrios cineres, an triste bidental Moverit incestus. Certè furit, ac, velut ursus, Objectos caveæ valuit si frangere clathros, Indoctum doctumque fugat recitator acerbus.

Restreint des fleurs l'abondance infertile.

En Aristarque il juge sans pitié,
Pèse les mots, et rien ne dissimule.
Il ne dit pas: Qu'importe un ridicule?
Quoi! pour des riens blesse-t-on l'amitié?
Riens sérieux! le poëme s'oublie;
Le ridicule est pour toute la vie.
Comme ces gens que la lèpre a rongés,
Comme les fous, comme les enragés,
Méchant poète, en passant dans les rues,
Est fui de loin par les hommes prudens,
Mais assailli par des bandes d'enfans.
Si l'insensé, loin des routes battues,
En oiseleur qui va cherchant des nids,
Erre au hasard, hurlant ses vers maudits,
Trouve un puits, tombe, et crie: Eh! vite, à l'aide!
Aucun ne bouge; et, si l'on intercède
En sa faveur, ne vous pressez pas tant:
Voyez, dirai-je, Empédocle en Sicile,
Qui de sang-foid saute en l'Etna brûlant,
Pour être un dieu. Ce poète indocile
Malgré vous tous veut et saura périr:
Droit de poète. Empêcher de mourir,
C'est égorger. Demain, scène nouvelle.
A tant de verve est-il donc condamné?
Est-ce un impie? Aurait-il profané
Quelque lieu saint, la cendre paternelle?

Quem verò arripuit, tenet, occiditque legendo,

Non missura cutem, nisi plena cruoris, hirudo.

[graphic]

Du furibond dès qu'on entend les vers,

Sauve qui peut! l'ours a rompu ses fers.

Docte, ignorant: tout fuit; mais, si notre homme
Saisit quelqu'un, il déclame, il l'assomme,
Sans lui donner, sans prendre de repos.
Ainsi l'on voit la sangsue acharnée
Ne quitter prise, en sa rage obstinée,
Qu'ivre du sang dont elle a bu les flots.

[graphic][subsumed]

DÉBUT

DU

POËME DE LUCRÈCE.

TRADUCTION LIBRE.

O DÉESSE, à Vénus, mère de nos aïeux,
Unique volupté des mortels et des Dieux!
C'est toi, de l'univers, toi qui régis l'empire:
La matière, à ta voix, et s'anime et respire;
Des hivers par toi seule oubliant les rigueurs,
La terre, tous les ans, couvre son sein de fleurs;
Ta présence adorée écarte les nuages,
Et fait fuir à grands pas les vents et les orages;
Neptune désarmé te sourit; et les cieux
Se dorent des rayons qui partent de tes yeux.

Dans la saison des fleurs, et sitôt qu'en nos plaines
Ont soufflé des zéphyrs les fertiles haleines,
Tout le peuple des airs, plein de vie et d'amour,
S'empresse par des chants à fêter ton retour;

« PoprzedniaDalej »